Plein les yeux !

Le temps de rien !

Les choses avancent un peu partout.

Mon challenge personnel plus ou moins rapidement.

J’ai pris du retard à ne pas bosser ce we.

Mais y avait ma maman aussi.

Venu exprès pour voir le spectacle de Yannick Jaulin.

Mais prenons dans l’ordre.

Mercredi soir j’étais au concert de Christophe Maé, ici même là, à Châteauroux.

Dans la fosse, avec des centaines d’autres personnes. Mais à 5m de la scène, maxi 7. Et je peux te dire que le Christophe, même sans être grande fan, il m’a fais des trucs. Que je serais bien repartie avec. Déjà parce qu’il est la preuve vivante qu’on peut être un homme et avoir de l’energie…

Mais comme m’a dit l’ami homme qui m’accompagnait  » nous aussi, on se défonce au boulot ! »

Est ce qu’à la maison, en toute intimité le Maé fait aussi le crevard sur le canapé en reportant de semaine en semaine la réparation ultra urgente de la chasse d’eau qui fuit ???

J’ai juste adoré cette soirée, ce concert et dès qu’il repasse j’y retourne. L’energie, les décors, la générosité, la bonne humeur. Il est là pour faire plaisir et donner ce qu’il est à son public et pas se nourrir uniquement des applaudissements.  Un gros gros gros coup de coeur.

Et pour l’avoir vu de plutôt près, il est pas mal du tout, sans être le canon absolu, mais il a un truc qui fait que j’avais le poil qui se soulevait !!!

Je veux le même !!!!

 

Vendredi soir, avec ma mère venu tout exprès pour l’occas’ nous sommes allé voir Yannick Jaulin. Conteur vendéen drôle au possible et virtuose de l’émotion. Il parle du dodo, cette espéce disparue parce que sans méchanceté et sans prédateur sur son île … Et qui n’a pas compris le danger que pouvait représenter l’homme.

Le dodo de l’Ile Maurice, et ses parallèles avec l’homme moderne.

Ma mère pleurait de rire et retournera le voir quand il passera en normandie.

S’il passe par chez vous, allez y.

http://www.yannickjaulin.com/

 

Et cet après midi, Harry Potter et les reliques de la mort partie 1 au cinémovida de Châteauroux.

J’y suis allé avec Ninon et Maïa qui n’a pas eu peur, mais c’est aussi parce que je connais le livre par coeur et que j’ai pu lui signaler à l’avance que  » attention là ça va faire un peu peur ». En dessous de 6/7 ans et pour les plus courageux encore c’est pas la peine d’y aller. Ils ne comprendront rien à l’histoire.

C’est, à mon sens, la meilleure adaptation des livres qui ait été faite jusque là, bien que le 3 et le 4 soient plutôt bons. Le 6 était tellement mauvais que j’avais un peu peur. Mais non, l’ambiance est là, la structure du récit, l’enchainement. Comme dans ma tête et ça se déroule sur l’écran.

Evidemment si le film était en une seule fois j’aurais été encore plus enthousiaste. Mais il me semble que c’est finalement pas plus mal qu’il soit en deux parties, histoire de, pour une fois, traiter correctement l’adaptation, sans oublier le 1/3 du livres et celui que généralement on préfére !!!

Deuxième bémol, l’entracte au milieu du film. 10 minutes.

Nan mais je te rassure d’emblée, lecteur d’ailleurs, il y a peu de chances que dans ton cinéma moderne, complexe UGC, Gaumont et autres ça arrive. Je n’avais jamais vu ça. J’en suis restée comme deux ronds de flan. Un entracte !!! Et l’ouvreuse avec les michokos et les glaces elle était où ???

Tu sais quoi, l’internet berrichon qui marche quand il a le temps, le cinéma avec entracte, les temps d’attente pour tout et n’importe quoi, ça ne me donne qu’une envie … Déménager !

J’ai besoin d’air en ce moment.

Le challenge, tu verras ça en photo si je termine la semaine prochaine.

Encore une semaine qui sera en pointillés, je te le dis tout de suite. Rapport que demain, je vais bosser comme une malade sur le challenge justement, mardi matin je suis chez le coiffeur, l’après midi je travaille sur le projet secret, mercredi, challenge + courses, jeudi l’homme m’emmène je ne sais où manger (il a reservé depuis 3 mois, tu te rends compte ?!) rapport que j’aurais 30 ans, vendredi cuisine à fond les ballons, samedi, on fête mes 30 piges avec un petit peu de monde … Dimanche, on ira voir Raiponce.

Et les semaines d’après seront reservées aux déguisements. Vu que je serais dans l’atelier toute la journée, t’as quelques chances d’avoir plus de nouvelles.

 

 

 

 

Retour de week-end

J’ai pris mon temps, c’est un fait. Mais c’est parce que je suis très très occupée et que là je ne devrais même pas être derrière mon écran.

Mais je ne peux pas te laisser comme ça sans aucune lecture quand même !

Surtout qu’au vu du programme,  ça peut durer des jours et des jours.

Mais chut… J’y reviendrais quand ce sera le moment.

 

On se fait un point des derniers jours ?

 

Je t’avais laissé sur un alléchant teaser Marc Lavoine et petits fours.

Marc Lavoine, c’était vendredi soir en concert acoustique à Châteauroux même, en vrai non c’est à Déols, mais c’est à côté.

3000 personnes, 1 chanteur, 2 musiciens très doués, normalement la promesse d’une bonne soirée.

En prime on était placé dans le carré VIP, pile poil dans l’axe de Marc Lavoine. C’est bien simple, ça formait une ligne droite entre lui et moi. Et les quelques autres rangs devant … Mais de toutes façons, il ferme les yeux beaucoup quand il chante, alors ça comptait pas !

Il chante très très bien, non vraiment très très bien. Sauf qu’il en fait des caisses, c’est too much assez souvent et du coup des chansons superbes chantées avec de la retenue deviennent des chansons à la Franck Mickael quand il se lâche trop.

Quel dommage, mais quel dommage.

Merde quoi, Marc Lavoine ! Pas besoin d’en faire des caisses quand on EST Marc Lavoine. Ca se suffit à lui-même.

Donc une première partie en demi-teinte, une deuxième bien meilleure.

C’était bien, mais pas plus que ça.

Demain soir je vais au concert de Christophe Mae, j’espère que cette fois ci, je serais hyper enthousiaste !!! On sait jamais, tout peut arriver non ?!

 

Les petits fours :

Pour l’anniversaire de Maïa dans ma famille je dois faire preuve d’imagination pour ne pas refaire sans arrêt la même chose, et jongler entre les goûts de chacun et les allergies alimentaires.

Il faut donc du chocolat, pas d’amandes sous aucune forme, ou de pralin, et pas trop de répétition.

Cette année j’avais donc décidé de faire des plateaux de petits fours.

Sauf que…

Je n’ai aucune notion de taille des petits fours et que j’ai laissé la moitié de ce que j’avais préparé dans mon congél vu tout ce qu’il y avait déjà !!!

Je te montre :

Photo 3139.jpg

Au fond : mini tarte au citron meringuée, trianon royal, mini tarte tatin, gâteau au chocolat ( de ma mère pour mettre les bougies) et mini concorde sur les plateaux dorés

 

Dans le détail :

Photo 3144-1.jpg

Trianon royal chocolat, maison évidemment !!!

Comme si ça se voyait pas … Tu payerais un pâtissier qui te refile ça toi ?!

 

Photo 3146-1.jpg

mini tarte au citron meringuée

 

Photo 3147-1.jpg

Mini tatin

Photo 3140-1.jpg

Concorde individuel, maison aussi.

 

 

Je m’orienterais bien sur un grand trianon pour mon gâteau d’anniversaire de la semaine prochaine …

En attendant j’ai du travail qui m’attend et pas qu’un peu. Un challenge, un vrai ! Quand ce sera fini, peut être en fin de semaine prochaine, je me lancerai dans la confection des déguisements pour Noël.

Il faut avant tout que je fasse la commande de tissus.

 

J-9 …

En photos

Par quoi tu veux commencer ?

Un petit aperçu de la salle de bain terminée ou le manteau de Valentine porté ?

Allez la salle de bain !

Photo 2950.jpg

Et bah voilà !!! Ca n’aura pris qu’exactement 2 ans !!!

Oui 2 ans, sûrement jour pour jour entre le moment où on a enlevé le carrelage au sol et aujourd’hui.

C’était pas si long …

 

Manteau de Valentine+bonnet+écharpe :

 

Photo 2962.jpg

Photo 2974.jpg

 

Les photos sont mauvaises ? Ca t’étonne encore ? C’est que tu ne viens pas assez souvent.

 

Le moral est en berne. Rapport qu’il nous tombe des nouvelles pourries chaque jour et que mon taux d’encaissement est déjà bien entamé.

Mes bidouilleries de Noël sont également allégées puisque Valentine ne veut plus de poupée pour Noël. Elle préfére une Charlotte aux Fraises, la poupée, peut être qu’elle la voudra pour son anniversaire…

C’est pas grave hein … Il me reste encore les déguisements à faire et l’ensemble de voyage pour son bébé. Faut d’ailleurs que je remette la main sur le patron.

Aujourd’hui nous reprenons le chantier laissé en plan de l’escalier. Beaucoup d’enduit à faire sur les murs du palier du premier. Olivier a fait le ménage dans l’electricité inutile, rajouté une prise pour que la livebox se case entre les deux portes de Valentine et Ninon. J’ai énormément de peinture à faire et juste l’envie de me mettre la tête sous la couette et ne plus en bouger.

Et c’est évidemment dans ces moments là que les enfants ont décidés de se taper dessus.

Aura-t-on jamais un peu de tranquilité d’esprit ???

 

Des ratés, des loupés, mince alors !

Ah mais non, cette fois-ci, je n’y suis pour rien.

Ma livebox a mourru.

Rip…

Comme ça, samedi soir.

La nouvelle commence son existence au 13 parmi nous.

Une existence timide puisque pas encore de téléphone et pas non plus de tv …

Mais internet !!!

Ah internettttttttttttttt…

Ce que vous allez loupé et moi aussi c’est ma presque consécration de ma méchanceté exposée on-line !

Oui oui oui, parfaitement.

Ca fait tellement plaisir de se sentir reconnu dans son art.

Malheureusement les propos rapportés sur la toile ne sont pas exactement les bons et en plus, à défaut d’être plutôt bien décrite mon nom n’est pas cité ! Même pas genre « la dame du 13″… Même pas ! Un manque de reconnaissance qui évidemment me laissera encore dans l’anonymat.

Dommage non ?!

Tu comprends rien à l’histoire ?!

Je te fais un exposé rapidou de la situation.

Vendredi soir j’avais conseil d’école à la maternelle de chouchou. On m’invite j’y vais. Même si je ne suis pas titulaire, mais suppléante. Rapport que j’ai exigé en contrepartie de ma participation à cette élection d’être à la fin de la liste, tout à la fin. Je comblais, avec les copines, les trous pour qu’au moins une liste puisse être présentée à l’école.

Attention, dis comme ça, pour un peu je passerai pour une héroïne de la vie courante. Mais que nenni, tu me connais à force.

Le conseil se déroule, ça cause, ça discute école, réglement intérieur, etc etc. Quand arrive notre représentant de la mairie.  Qui d’emblée se dit que ce serait vachement bien de mettre les points sur les i dès tout de suite maintenant parce que lui, il en a marre, lui il en peut plus, lui il ne comprend pas pourquoi il n’y a que 2 écoles sur toute la belle ville de Châteauroux qui lui posent des soucis. Et que peut-être, attention hein, il met le tout au conditionnel, histoire qu’on ne pense pas que peut être il pense ce qu’il pourrait penser, ce serait rien que de la faute des parents d’élèves des écoles qui ont fermé l’année dernière.

Les chiants, les gueulards, les ceux qui ont tout plein de la rancoeur à l’intérieur d’eux-même. Et qui ne veulent pas regarder vers l’avenir.  Ah les gensssssss, je vous jure ! Et que lui, il veut retrouver de la bonne foi et du sérieux dans les propos.

En voilà une belle liste pour la Noël !

Et que oui, quand même il est ouvert au dialogue, il l’a toujours été (« oh ? Really ?!) et que ce ne sont pas des façons de faire que de lui envoyer des courriers signés de plein de gens de l’école pour lui signaler des soucis.

Non mais attends, même pas du soucis grave en plus. Juste un leger problème de sécurisation d’une artère principale de la ville, avec un petit problème de synchronisation des feux qui fait que quand c’est vert pour les voitures qui tournent à droite ou à gauche c’est aussi vert pour les petits pietons …. Et que du coup, on a juste failli perdre une ou deux nounous et les 8 enfants qui les accompagnent.

La ville de Châteauroux étant large sur les effectifs scolaires, tu peux y aller on est pas à 8 élèves près. Quand en plus, on sait d’où ils viennent ces enfants, ces anciens des écoles fermées, on va pas non plus faire un effort.

La pomme ne tombant jamais loin de l’arbre, quand on connait les parents, on se dit que peut être les enfants pouseront pareil …

Non mais on a manqué de tact en lui envoyant un courrier, après avoir appellé la mairie qui n’a pas pu renseigner le service concerné et qui a renvoyé sur la CAC qui a dit de faire un courrier. A la mairie.

Non, mais Mea Culpa, on a merdé.

Voilà, on s’est fait une petite demi heure de tout ça, puis on enchaine sur d’autres trucs. Je te passe le détail et pourtant j’aurais de quoi dire.

Et puis, v’là t’y pas, que le merveilleux monsieur de la mairie, il commence à faire le beau seigneur en disant que quand même il avait accordé toutes les dérogations !

Dérogation ?! Un mot qui me parle !!!

Et me voilà à prendre la parole, histoire de remettre moi aussi les points sur les i et de rappeller le dernier conseil de mes écoles fermées. Où le même monsieur avait annoncé qu’il avait refusé  tout plein tout plein de dérogations. Si si si, même que ça nous avait légérement enervé, nous les mamans à qui on avait dit que nos enfants iraient où ils voudraient.

Et que du coup, des mères en colère ça donne une meute de louves capable de tout, et que bizarrement après ce conseil d’école quelque peu houleux toutes les dérogations avaient été acceptées.

Mais, je ments, évidemment, je ments. Je ne suis qu’une perturbatrice, une agitatrice quasi professionnelle. Et qu’il ne comprend pas, le brave homme, qu’il ne voit pas de quoi je parle.

Tu connais ma diplomatie naturelle et mon sens de l’à propos, on me tend une perche je la prends. J’ai osé dire, attention, roulements de tambours :

 » Ah ça, vous n’avez jamais rien compris et vous ne comprendrez jamais rien »

Ouh la méchante, ouh la mauvaise.

Humiliation totale, homme à terre, se sent pris pour un imbécile. ( tu sens l’ironie là hein ? rassure-moi)

Et de là, j’ai eu le droit à mon petit couplet perso, sur le blog du dit monsieur de la mairie.

Ca en valait la peine non ?!

Comme je suis l’horrible méchante, j’assume totalement mes propos, la victime aura peut être du mal à se remettre de cet affront terrible. En même temps, je me sens toujours dans le vrai.

Je suis pas certaine, certaine au jour d’aujourd’hui que la communication soit son fort, ou les relations humaines, ou le dialogue …

Une petite anecdote pour clôre le sujet. S’agissant du léger retard de la construction de la salle de motricité de la maternelle, le bel homme a fait une comparaison entre le chantier et la rénovation d’une salle de bain qui prendrait plus de temps que prévu ( private joke or not ??? aurais-je la personne en lecteur régulier ?) et qu’il faut savoir faire des concessions et se laver dans l’évier quelque temps. J’ai juste envie de dire que j’ai une autre salle de bain. Complète.Lavabo, baignoire pour les enfants et tutti quanti. Nous n’avons pas eu à nous laver dans l’évier.

Et si nous avions dû nous laver dans l’évier, le chantier aurait été beaucoup plus rapide.

Là où on aurait été con c’est si au beau milieu du chantier de la première salle de bain on s’était dit que ce serait quand même pas mal comme idée de murer la deuxième et d’aller se laver dans l’évier…

A bon entendeur.

Demain, lecteur assidu et régulier, nous reprendrons le cours de nos propos légers et joyeux et tu pourras zieuter en long, en large et en travers le nouveau manteau de chouchou. 

Que j’en ai chié, c’est peu de le dire.