Je débute la couture

Ohhhhhhhhhh un petit article couture ! Sans maladie génétique, sans rdv médicaux tout pourris, sans angoisse.

 

Juste un petit coup de pouce à mes picards (d’adoption) préférés pour un cadeau d’anniversaire à venir…

 

Je dis ça, je dis rien. Juste si je peux aider hein !!!

 

 

Alors, toi qui commence la couture, ou qui aimerait, qui voudrait bien mais n’ose pas.

 

Tu as ton ordinateur devant les yeux, tu es arrivé sans trop savoir comment sur des blogs de couture ou autre sites collectifs et voilà t’y pas que l’envie de commencer à coudre te travaille.

 

Oui ok, d’accord, certes. Mais par quoi je commence ???

 

Option numéro 1 : je vais prendre des cours !!!

Va, tu auras de l’info en direct ce sera plus pratique.

 

Option numéro 2 ( la mienne) : je me débrouille seule, y a plus con que moi qui y arrive !

Dans ce cas là, je peux t’être utile.

Et pour commencer tu voudras t’armer d’une machine à coudre. Evidemment tu voudras. Et tu voudras ce qu’il se fait de mieux pour un prix le plus modique possible.

Et je te comprends. 

Beaucoup apprennent sur des machines premier prix, mécanique avec une dizaine de points et une boutonnière semi automatique en 4 étapes. 

J’ai appris avec ça. 

Et j’ai été bien dégoutée avec aussi ! Oh purée la fourbe de machine !!! Jamais la bonne tension de fils, tout le temps en train de régler, une pédale qui s’emballe, bref, tout un poême. J’ai juré tel un charretier sur cette machine.

Qui coule actuellement des jours heureux chez ma mère où elle marche très bien. Je ne cherche pas à comprendre. Surtout que je pourrais me dire que c’est avec ma mère, mais même pas, c’est moi qui l’ai utilisé là bas !!! 

J’ai comme l’impression que parce que je maitrise bien mieux la couture, je maitrise mieux cette machine qui aurait dû être plus simple et qui ne l’était au final pas du tout.

 

Evidemment niveau budget, je comprends que ça fasse peur. C’est toujours un investissement et on a peur de mettre son argent à la poubelle en se demandant si ça va vraiment nous plaire.

 

Néanmoins si tu veux vraiment la rentabiliser, tu le feras plus facilement avec une machine un peu chère qu’une basique peu résistante qui te feras reculer devant la moindre envie créative tellement la bête sera capricieuse.

 

De plus, si jamais tu arrives à passer au dessus de tout ça, c’est que tu es mordue de couture et là, tu achèteras OBLIGATOIREMENT une autre machine, parce que tu manques de passer la tienne par la fenêtre au moindre déréglement (et ça arrive tellement souvent). 

Résultat des courses : tu auras 2 machines !!!

Alors pour t’orienter un peu, j’ai envie de t’orienter sur :

brother120ds-z.jpg

Brother DS 120   242 euros sur coudreetbroder.com

brotherds1401-z.jpg

Brother DS 140  296 euros sur coudreetbroder.com

 

 

Je n’ai aucune action ni chez Brother ni chez coudre et broder. Mais le site est très fiable, et ces machines en electronique sont vraiment faciles à vivre et à utiliser.

 

Il y a moins cher, mais ce sera une mécanique. 

Et si tu te demandes pourquoi une électronique par rapport à une mécanique tu vas lire ça :

 

http://www.stecker.be/SHOP/contents/fr/d506.html

 

Stecker est une excellente société, de très bon conseil. Il suffit d’un petit coup de fil pour savoir quelle est la machine la plus adaptée pour son budget et ses envies.

 

On évitera les machines de grande distribution, et celles vendues sur catalogue VPC type la redoute et les 3suisses. Pour le même tarif tu peux avoir mieux !!!

 

 

Voilà tu as ta machine et maintenant ??? Maintenant tu peux avoir des dizaines de tutoriels gratuits sur internet pour plein de trucs. Mais parfois on a envie de choses un peu plus poussés. Il y a donc des patrons et des livres très bien faits, même pour les débutants !

http://cestdimanche.bigcartel.com/

 

http://www.amazon.fr/Grains-couture-enfants-Ivanne-Soufflet/dp/2814100998

 

http://www.amazon.fr/Petits-rien-liberty-M%C3%A9lanie-Voituriez/dp/2350321703/ref=pd_sim_b_5

 

les livres de couture japonais en général :

http://japancouture.canalblog.com/

Les livres disponibles en français sont dans la colonne de gauche.

 

 

Si tu as des enfants et que tu as envie de coudre pour eux, tu tomberas obligatoirement sur les intemporels pour bébés et/ou intemporels pour enfants.

Les photos sont très belles, ça fait envie, ça parait simple. Et c’est souvent mal taillé ET mal expliqué. Un coup à te dégoûter !

Et je ne te parle même pas des finitions affreuses où tu te demanderas si tu es nulle ou si c’est seulement portable.

 

Les intemporels, on s’y attaque que lorsqu’on maitrise assez pour retailler. 

 

Pour commencer aussi, on évite les patrons burda où on ne comprends rien ! Et les magazines burda ! Rien que le relevage du patron te fera abandonner !

 

Pour relever les patrons, du papier transparent couvre livre et un stylo à CD et hop c’est parti !!! Ca résiste dans le temps et on en trouve à peu près partout. 

Il faut une bonne paire de ciseaux, exclusivement réservé à la coupe du tissus.

Et des épingles !

 

Pour le tissu : 

http://loisir-creatif-fr.buttinette.com/shop/groupe-FR-fr-BU/28000-28100-28110-28111/Tissus-dhabillement.htm

http://www.tissus-price.com/5-tissus-au-metre

Stragier, shaukat, ma petite mercerie, papa pique et maman coud, ty florian, France Duval Stalla (FDS), il y en a il y en a. Mais souvent assez cher pour commencer.

Et bien sûr Toto tissus, mondial tissus et ikea !

 

Il y a toujours de très bons tutos sur le net pour les petites et grandes difficultés rencontrées. 

 

Et il faut savoir qu’au début, on loupe, on se plante, on découd et que l’accessoire le plus indispensable sera ça :

decoud-vite.jpg

Le découd vite !!!! Qui porte bien son nom.

 

Souvent fourni avec la machine, il me sert à chaque fois que je couds, tellement je peux me tromper ! 

 

Et puis après, après tu t’équipes, de plus en plus selon les envies, les besoins.

 

Merci à toi d’avoir lu jusqu’au bout !!! En espérant avoir répondu à quelques questions

Bats-toi si t’es un Homme

Je sais pas pourquoi mais j’ai comme l’impression que la Nature a un léger contentieux avec nous.

 

Si tu es un fidèle lecteur ( ce dont je ne peux douter !) tu sais que l’année dernière à la même époque, en fait quasiment jour pour jour on apprenait à l’écho morpho de Juliette qu’elle était un peu trop petite et que sa tête aussi était un peu trop petite. 

Qu’il y a eu une surveillance, des examens, des analyses, une amniocentèse, tout ça tout ça …

Et rien n’avait été trouvé.

Et puis Juliette est née, certes minuscule et avec des yeux un peu petits.

Mais elle grandissait la demoiselle, à son rythme, mais rentrait dans les courbes. Bon développement moteur et bien éveillée.

Un bébé de rêve, notre Juliette. Souriante, bien dans sa peau.

 

Que ma mère me disait toujours « mais va la montrer aux médecins qu’ils voient comme elle va bien ! »

 

Et puis il y a eu les petites tâches sur sa peau. Juste des petites tâches dépigmentées. Mais tellement rien. On s’est pas inquiété.

 

Mais quand même au dernier rdv avec le médecin pour la visite mensuelle, je les lui montre, il me dit que ça pourrait être une maladie génétique. Et puis elle n’avait pas beaucoup grandi, ni grossi et le périmètre crânien ressortait des courbes. Alors hop on doit prendre rdv avec le pédiatre à l’hôpital.

 

Et puis le pédiatre de l’hôpital, ça l’interpelle tout de suite lui les tâches. Et finalement le reste c’est secondaire. Ca fait partie des signes d’appels. Nous devons donc prendre rdv chez un dermato et un opthalmo pour voir si ça pourrait pas être une maladie génétique. 

 

C’est donc parti pour un rdv dermato. Rapide le rdv, c’était hier, 2 jours après le rdv pédiatrique. Entre deux quand même, on s’interroge sur ce que ça pourrait être cette maladie génétique. On cherche chacun de notre côté armé d’un ordi et de google mon ami. On en trouve des trucs ! Ouhla, forcément !!! Et ça fait rarement envie. Et puis à force, au vu des tâches et du reste, on arrive sur une piste sérieuse. Et une autre, mais qui à part les tâches ne correspond pas. Et même les tâches sont apparemment localisées à certains endroits du corps. Juliette en a partout sauf le visage, les mains et les pieds.

 

Rdv chez le dermato hier soir et Ô surprise c’est pas avec le dermato qu’on nous a recommandé et avec qui on avait demandé un rdv qui va nous recevoir. C’est son associé. Bon…Je ne m’agace pas, c’est un médecin aussi, pas celui que je veux mais on verra.

 

On attend, on attend, on attend. Et c’est notre tour. Allez hop Juju, le destin nous attend. Le stress de ce qu’il va nous dire, et si jamais on se trompait et que ça ne soit rien du tout.

 

J’explique un peu la situation, je sors le carnet de santé, la lettre du pédiatre qu’il ne prendra pas la peine de lire parce que ce n’est  pas assez joliment écrit à son goût. Il n’a donc pas vu que Juliette avait toujours un leger retard de croissance, ni une microcéphalie, ni une micropthalmie, ni qu’on était au début du parcours.

Il n’a pas vu parce que ça ne l’interessait pas.

J’ai déshabillé Juliette et posé mon bébé souriant et confiant sur la table d’examen. Il s’est approché, j’ai retourné Juliette pour lui montrer les tâches les plus parlantes. Il l’a regardé 10 secondes, m’a demandé s’il y avait autre chose ( oui connard ce qu’il y a dans la lettre mais que vous n’avez pas pris la peine de lire pour ne pas abimer votre rétine ). J’ai récité mon laïus ( RCIU, micro ci, micro ça…)

Et lui m’a dit tout sourire, 

– « Ah mais ça c’est ( quoi rien du tout, c’est rien ? C’est ça c’est rien ? T’as l’air d’un bon gros con, mais heureux là, on peut pas être si souriant pour annoncer une merde ) une sclérose tubéreuse de Bourneville !!! Mais c’est rien du tout ( ah ouais ? J’ai un doute là …) les tâches épidermiques, c’est juste un problème esthétique, à côté du reste vous verrez que c’est rien du tout !!! Vous êtes en pris en charge de toutes façons !!

– Bah non ( Vous auriez lu le courrier Dr Connard, Spécialiste en diagnostic pourri), on a juste vu le pédiatre à l’hôpital qui voulait un avis dermato avant de PEUT ETRE nous envoyer en consultation génétique.

– Ah…Bon bah de toutes façons maintenant c’est pas ici que allez être suivies hein, il va falloir un suivi dans un service pédiatrique très spécialisé.

– Mais sinon, on penchait plutôt pour une anémie de Fanconi par rapport aux symptômes qui correspondent plus. Vous en pensez quoi ?

– Je sais pas, je connais pas. Mais je vous répéte, ne vous inquietez pas pour les tâches, c’est juste un marqueur qui montre qu’il y a une maladie génétique et vraiment à côté du reste c’est rien du tout ( comique de répétition peut être ???), maintenant il faut aller voir toutes les autres malformations. Vous pouvez la rhabiller. »

 

Attends, attends là, c’est fini l’examen ? Tu regardes pas dr connard ( on peut se tutoyer, en période de fête, on peut hein !) où sont situées TOUTES les tâches ? Ni s’il y a autre chose qui pourrait faire que ton diagnostic (pourri) en 10 secondes ça pourrait pas être AUTRE chose ? Non ?

C’est ça qu’on appelle suffisant. Se suffit à lui même. De sa bêtise profonde.

Alors j’ai rhabillé Juliette, qu’il n’a même pas touché. Maintenant que le problème est identifié, ce serait gentil que je sorte vite fait avec mon abbération génétique (lecteur d’hunger games je te salue), parce que là on fait pas jolies dans le décor.

– Ca fera 55 euros.

Manquerait plus que je me manque de payer ces 10 minutes magnifiques de consultation.

– Et la suite c’est quoi ? Je prends rdv avec le pédiatre ? ( je me démerde toute seule ?)

– Bah moi, je vais faire un courrier au pédiatre et vous euh…

– Je vais me débrouiller.

– Voilà !

 

En vous remerciant !!! Et avec ceci ce sera tout ?  Y en a un peu plus, je vous le laisse ?

 

Voilà, comment hier soir, j’ai appris avec un commerçant de la dermatologie que ma fille avait une maladie génétique. Laquelle ??? Et oh c’est un commerçant, pas un spécialiste !!!

 

Je t’avoue que j’ai réussi à garder ma dignité que jusqu’à l’ascenseur. Pas plus loin. Que même si je m’attendais à ce diagnostic ( merci google mon ami !) ça ne m’a pas empêché de m’effondrer en larmes dans la rue. Un vrai lamentin accroché à ma poussette.

 

Lundi matin, nous allons revoir notre généraliste d’amour. Un médecin, un vrai. Qui va nous orienter j’en suis sûre et faire bouger les choses. Parce que là, nous, on en peut plus.

A toi qui as une vie parfaite…

Bien bien bien, le temps est venu d’une petite mise au point.

 

Le ras le bol me submerge.

 

Ras le bol de quoi me diras tu ? De l’étalage de vie parfaite !

 

A croire que c’est un concours, et que chaque matin, une partie des gens, une minorité très apparente, se demande en se levant  » hummmmmmmmmmmmm à qui je vais bien pouvoir étaler ma vie si incroyablement parfaite aujourd’hui ??? » 

 

N’as tu pas remarqué toi aussi ce phénomène de société dont personne ne traite ? Phénomène pourtant ultra pratiqué sur les blogs, réseaux sociaux et forums de toutes sortes.

 

L’étalage de vie parfaite, à coup de photos magnifiques, merci le numérique et les tutos de la boite à photos à blanche pour tout mettre en valeur. Et les enfants parfaits, bon ils sont qu’en photos, on peut pas juger sur pièces, mais souvent ils sont parfaits. Et les week end merveilleux en famille, entre amis, en shopping. Les voyages, les vacances. La moindre fleu-fleur du jardin est magnifiée comme la merveille des merveilles. A croire que la rose en bouton ça fini par être dû à une intervention humaine!

 

Et je ne sais pas pour toi, mais la dame du 13, dans la vraie vie elle en subit des étalages de vie parfaite. Tout le temps. Même sans rien demander hein.  Même quand elle reste tranquillou chez elle à vaquer à ses occupations quotidiennes et même sans regarder les blogs des vies parfaites. Non, même là elle les subit les vies parfaites des autres.

De ceux qui viennent sonner pour parler des « gros problèmes de la vie » tel que la recherche d’un bon cuisiniste (putain ouais c’est ‘achement hard de nos jours de trouver un bon cuisiniste, t’as raison de venir pleurer, mais on va lutter et trouver, t’inquiètes pas). Et d’enchainer pour sms pour toutes sortes de raisons plus ou moins foireuses, qui ne consiste qu’à une seule chose :

 

parler de soi et étaler sa vie parfaite

 

Et quand même le meilleur plan pour  le faire, parce que sinon ça vaut pas la peine, c’est bien de le faire avec des gens qui enchainent les galères !

 

« Ouh et si j’allais étaler ma vie parfaite à la dame du 13, elle a tellement une vie de merde en ce moment que ça lui fera du bien de se réjouir pour moi !!! »

 

Et étonnament, la dame du 13, elle en peut plus. Elle en marre de se réjouir pour les autres. Elle enchaine évidemment les galères et semble t il que les plus grosses restent à venir. Mais elle est solide la dame du 13.

« Oh regarde, elle enchaine les merdes comme personne, et comme elle a l’air de super bien encaisser, je vais aussi lui refiler les miennes. Ca la dérange pas, elle sait gérer ça, elle. »

 

Alors je dis stop ! Je dis ça suffit ! Y en a marre !!!

 

Toi qui a une vie parfaite, peut manger ce que tu veux sans prendre un gramme, réussi tout et surtout ce que tu foires (level expert dans l’art de la vie parfaite), a le meilleur mari/petit ami du monde, les enfants les plus incroyables que la terre ai porté, la maison la plus top, l’organisation tellement parfaite,  le glamour dans l’adn. Passe ton chemin. 

 

Suis ce conseil  » qui se ressemblent s’assemblent  » et oublie  » les contraires s’attirent ».

 

Tu ne m’attires pas !!!

 

Tu me fatigues !

Les ballerines européennes

J’ai hésité pour le titre avec les signes extérieurs de richesses intérieures !

 

Je t’ai dis hier, j’ai acheté le livre « A petit pas, 25 modèles de chaussons et ballerines ».  Avec une première réalisation de ballerines en tissus assez foirée. 

 

Hier midi j’ai reçu mes coupons de cuir commandés là : http://shop.petitsmots.net/fr/

 

La boutique en ligne de l’auteur du livre. Du cuir de qualité, des couleurs délirantes et un envoi vraiment rapide. Et en prime j’ai eu des petits morceaux supplémentaires pour faire des décos sur le dessus des chaussons. Alors là, rien à redire et je recommanderai même les yeux fermés. 

 

Du coup, devant cet arrivage, j’ai craqué, j’ai coupé directement une paire de ballerines pour Juliette. Oui comme ça, sans refaire un modèle test avant. J’ai peur de rien !!!

 

2h30 après voilà ce qui est ressorti :

002.JPG

Ballerines « européennes », mix des intemporels pour bébé et du livre à petits pas.

Taille Juliette 8 mois.

Cuir poussières d’étoiles 

Liberty mirabelle Shaukat

Pression Trezh-babig

 

Européennes parce que le cuir vient d’allemagne, le liberty de Londres, les pressions de bretagne et que le tout est assemblé dans le berry.

La mondialisation peut aussi avoir du bon !

 

Des chaussons avec du liberty, so chic ! Surtout quand on voit à peine le liberty…Mais c’était dans ma boite à chutes et vu le peu qu’il faut, ça vaut la peine. Par contre, je saurais pour la prochaine fois qu’il vaut mieux agrandir la doublure en tissu par rapport au cuir.

 

Tu verras les chaussons de Juliette sur sa propriétaire quand elle aura en plus une petite tenue toute neuve pour aller avec. Ce qui ne devrait pas trop trop tarder. 

 

Aujourd’hui la demoiselle a 8 mois.

Elle mange enfin correctement à la cuillère, essentiellement de la carotte, quelques compotes et des crèmes au chocolat. Mais au moins elle s’y est mise !

Elle n’a aucune dent. Et aucune ne semble vouloir se pointer rapidement !

Elle dit « ma maman » « pa papa » et « mammmmmm mammmmmmmm » pour manger. Elle fait le bruit des bisous avec la bouche, bravo avec les mains et non avec la tête.

Elle tient parfaitement assisse et commence à se déplacer. Quand elle se met sur le ventre, elle se redresse sur les mains et il me semble que le 4 pattes n’est pas très loin.

Elle pleure très peu, on ne doit pas atteindre les 5 minutes en cumulé par jour. Sourit tout le temps, se marre franchement très souvent.

Elle adore les différentes textures, découvrir ce qui est doux, ce qui pique, ce qui chatouille, gratouille et passe du temps à passer et repasser la main sur un tissus qui lui plait. 

Elle adore les colliers, une vraie passion. Une vraie fille !!

Et m’arracher les cheveux aussi. J’aime beaucoup moins.

Elle a elle même une coupe de cheveux très particulière, dont je ne sais pas trop quoi faire. Je laisse pousser ? Je coupe ? Je tente de discipliner avec des élastiques et des bandeaux ???

 

034.JPG

Ca commence à m’agacer !

Oui, ça m’agace … Pour ne pas dire ça m’enerve, ce qui reviendrait à plagier une chanson qui eu son petit succès il y a deux ou trois ans. Dieu que le temps passe vite.

 

Bref, il m’agace d’avoir acheté un très joli livre de petits chaussons. Vraiment très joli. Jolis modèles, jolies photos. Des ballerines pour enfants en cuir de toute beauté dedans. Et de découvrir que ça commence à la pointure 23 les ballerines !!! 

 

Je pense que je pourrais en faire à Valentine et Maïa pour compléter des déguisements de princesse. Certes oui. Mais c’est pour Juliette que je voulais faire des petites ballerines. Pour compléter toutes ses tenues ( pas encore cousues soit ). Alors hier j’ai réduit le patron, mais pas trop, j’avais lu que ça taillait pas hyper grand. Mais la version test qui en ai ressortie est tout de même hyper hyper hyper grande. Donc, j’ai continué de réduire le patron, et j’ai ressorti mon bouquin des intemporels pour bébé, où les tailles sont tout à fait fantaisistes aussi dedans…Il y a notamment dans l’armoire de Juliette, un pantalon en taille 3 mois qu’elle portera en short, peut être, vers 2 ans ! Enfin bref, je ressors mon livre parce que dedans il y a des ballerines pour bébé à petites brides toutes mimi mais tout à coudre à la main ! A la main ??? Et puis quoi encore ??? 

Mais je me dis que si jamais il y a la « pointure » de ma Juliette, au moins je pourrais m’appuyer dessus pour « vérifier » ma réduction de patron.

Et ohhhhh ! Surprise !!! C’est le même patron !!! C’est chouette non d’avoir perdu une après midi entière pour quelque chose que j’avais déjà ? 

 

Du coup je suis un peu agacée, par le livre fort joli certes, mais que les ballerines ne commencent qu’au 23 alors que les chaussons fermés c’est à partir du 18. De découvrir que c’est le même modèle que celui que j’ai déjà.

Mais le montage est bien mieux expliqué. Heureusement !!!

Et je n’ai pas encore testé les chaussons fermés. 

J’ai commandé du cuir, du vrai, de différentes couleurs. J’attends qu’il arrrive. 

 

Je retenterai quand même bien une version tissus avant, parce que même si le cuir est hyper abordable, j’aimerai bien ne pas le sacrifier pour une version test. 

 

Ca finirait de m’agacer.

 

A part ça parce que je suis une fille extraordinaire comme chacun sait ici ! Et que je vois que la moitié des gens qui arrivent sur ce blog le font par une recherche de tuto pour une guirlande de fanions, je vais bientôt en pondre un EN PHOTOS pour que chaque envie soit comblée.

 

Valentine m’en a demandé une pour sa chambre. Mais en bleu. J’ai que du rose. C’est pas pratique…

 

Je vais m’arranger ! 

 

En attendant une couture qui fonctionne enfin, sans me prendre 10 jours, j’ai réussi à faire des marques pages pour les harry potter des grandes. Ca m’a bien pris 15 minutes.

 

Note que le résultat n’est pas (non plus) tout à fait à la hauteur de mes espèrances (oh ?) 

 

Je vais bientôt renommer ce blog « au 13 et autres loupés « . 

 

049.JPG

050.JPG

052.JPG

tuto piqué là :http://tallystreasury.com/2011/02/corner-page-bookmarks-3/

Les siens sont vachement plus beaux !!!

(Elle a pas l’air d’avoir d’enfants, ceci explique cela, ou laisses moi le croire)

 

Ca commence mal !!!

Un par jour !

Et un optimisme débordant !!

C’est plutôt un par semaine qu’il aurait fallu que je dise !

J’ai réussi à coudre UNE robe depuis mardi. Une seule et unique robe. Et rien d’autre !

Et pourtant ma liste des choses à faire pour la semaine était prête.

 

Il va falloir que je passe la seconde un peu pour augmenter la productivité de ma personne. 

 

En même temps, le modèle que j’avais choisi est super facile à coudre. Il aurait juste fallu que ma machine accepte de faire des smocks !!! Plutôt que de devoir coudre des élastiques sous des points zigzag.

 

Tu ne comprends rien ?! Tu m’étonnes.

 

Attends, je vais te montrer ce qui m’a ralenti :

Photo 020.jpg

Là tu les vois mieux les lignes de smocks ???

25 y en a ! Soit un nombre d’heures conséquent.

 

Au final, ça fait une jolie robe d’été/plage pour Ninon. Hyper facile à enfiler, légère comme tout, parfaite pour les grosses chaleurs.

 

Il faudra quand même que je retente le coup de faire une canette de fil élastique pour coudre avec directement…J’ai lu un blog où ça avait marché…A retester. Mais pas tout de suite. J’en ai assez chié !

Photo 025.jpg

Robe E – Fait Main août 2010. Taille 34.

 

A part ça, on ne peut pas dire que nous nagions dans le bonheur et la félicité absolue en ce moment.

Nous sommes repartis dans les soucis de croissance de mademoiselle Juliette. Deux mois de suite qu’elle pousse à peine. Elle doit faire 70cm minimum pour ses 12 mois, et vu son rythme de croissance actuel, on doute sincérement que ce soit le cas.

L’inquiétude me ronge quand a un risque de plus en plus accru de nanisme ou de découverte d’une maladie génétique quelconque dont j’aurais préféré ignorer le nom pour le reste de ma vie.

Le revers de la médaille c’est que je vais être obligée de coudre des fringues d’été en 6 mois pour mon bébé d’amour à moi que j’aime. Je pensais qu’elle serait au 9 mois à ce moment là, mais même pas en rêve !!! Zut alors, je vais devoir faire des bloomers, des petites robes froncées avec des ballerines assorties, et des bandeaux, et des mini tuniques sans manches et des petits pantalons légers ! C’est qui qui sera la plus belle des bébés du monde cet été hein ?!

Et je ne lui ferai rien avec des smocks !!!