Quand une journée est bonne, elle est bonne !

Un peu de positif par ici, ça te dit ??

Tu veux de la bonne nouvelle ? Tu veux du bonheur en  barre ?

Aller, c’est pour toi c’est cadeaux.

Déjà, grâce à une mobilisation impressionnante, en quelques heures à peine nous avions atteint le minimum requis pour obtenir notre dossard pour la Course des Héros. Nous sommes aujourd’hui à presque 1000 euros de dons récoltés à nous deux avec Olivier.

Dire à quel point ça fait chaud au coeur est impossible, chaque mot est toujours en deçà de la réalité. C’est un tel réconfort de voir le soutien qui nous entoure et qui entoure Juliette. J’en ai les larmes aux yeux à chaque don supplémentaire. Je n’en reviens pas. Alors aller courir, ce sera vraiment avec plaisir !

 

Et hier, au courrier, alors que je me lamentais de la non livraison de mon magazine tant attendu, le facteur me colle une grande enveloppe dans la boite.

« J’ai failli attendre ! »

J’ouvre la grande n’enveloppe et ohhhhhhhh Mon Dieu ! C’est pas mon magazine !

C’est l’offre de l’écoprêt !!!!

Nous avons obtenu l’écoprêt !

Je te la refais :

Nous avons obtenu l’écoprêttttttttttttttttttttttttttttttttt !!!!!!!!!!!!! (Cris d’hystérie !!!)

A nous les nouvelles fenêtres, le plafond propre de la cuisine et le nouveau radiateur qui finira la pièce parfaitement. L’atelier de couture plein de lumière au 3e étage, la véranda qui ne sera plus une chambre froide où les oiseaux viennent se perdre ! A nous les factures un peu moins élevées ou en tout cas au même tarif mais pour avoir chaud !

Je vais pouvoir acheter le papier peint pour le bureau d’Olivier, réfléchir sérieusement à l’aménagement de mon atelier, à la finition du parquet, à l’emplacement des prises électriques. Acheter un citronnier pour mettre dans la véranda, et admirer les nouvelles fenêtres !

 

Je suis heu-reu-se !

Alors on part sur quoi pour la déco de mon bientôt chez moi ?

 

Devenir une Héroïne !

Vous qui me suivez depuis un moment savez que Juliette, la petite dernière de la famille est atteinte de l’Anémie de Fanconi. Maladie génétique rare provoquant un dysfonctionnement progressif de la moelle osseuse ( conduisant à une greffe de moelle osseuse à plus ou moins long terme) et une prédisposition accrue à certains types de cancer. Quand on sait qu’en plus les Fanconi ne répondent pas aux chimiothérapies et radiothérapie, on comprend tout l’intérêt des dépistages hyper précoces !

Enfin bref ! Pour notre Juju, nous avons décidé de nous bouger les fesses. Au sens propre ! Nous participerons le 16 juin à la Course des Héros à Paris.

Pour récolter des fonds pour l’AFMF . L’année dernière grâce aux fonds récoltés  ( 28 000euros !) et en s’associant aux assoc’ allemande et autrichienne, l’argent à permis l’achat du MotiCyte spécialement élaboré pour analyser les cellules buccales. Vu la très forte susceptibilité des Fanconi à développer des cancers de la bouche, c’est un outil très important.

Tout ça pour dire que les fonds recueillis servent directement aux malades, à la recherche et dépistages. Pas à investir en bourse !

 

Pour pouvoir participer et courir (ou marcher hein ! Soyons honnête, je ne pense pas courir !!!) il nous faut récolter 200 euros chacun, somme minimum pour obtenir notre dossard. Et bien oui, dans la vie il faut avoir des objectifs !

C’est pourquoi je fais aussi appel à vous aujourd’hui, parce qu’un sous est un sous, qu’il n’y a pas de petits dons et que sans rien demander, rien ne peut arriver.

 

En pratique, comment ça se passe ?

Tu cliques sur le lien là :

Cours Delphine, Cours !!!

(oh mon dieu, je ne suis plus anonyme ! Tant pis, on s’en fout !)

ou là pour aussi faire courir mon mari qui ne fait pas que monter des cuisines toute la journée ( c’est même pas son métier !)

Cours Olivier, Cours !!!

Tu cliques sur faire un don, tu choisis une somme ou tu rentres celle que tu veux dans la petite case. Tu dégaines ta carte bleue et c’est parti,  no stress c’est sécurisé (pn a testé pour vous)! Rapide non ?! Déductible des impôts et pour améliorer ta comptabilité et ne pas perdre le reçu ( comme celui du calendrier des pompiers…) tu le recevras par mail. C’est pas beau ça ?!

Pas d’argent à envoyer, pas de fonds perdus, tout sera reversé à l’AFMF directement.

J’ai envie de dire que je compte sur toi, mais ce serait un poil culpabilisant. Alors je te dis juste merci, je te dis aussi que tu peux partager l’info autant que tu veux avec qui tu veux, relayer un maximum et ce sera toujours ça de fait.

Merci, merci et encore merci !!! Pour elle :

Petite fille modèle ?! C’est cela oui…

Un jour, une de mes copinaute m’a offert le livre de couture petites filles modèles ( j’espère qu’elle ne l’a pas payé ce prix là !) ce livre est un gros gros coup de coeur. Les robes de Maïa et Valentine pour le mariage des Picards en sortent. Il y a un manteau adorable, un ensemble short et haut sans manches pour l’été à tomber, et plein d’autres choses.

Quand je tourne les pages, j’ai envie de tout faire.

Et notamment la robe Y. Qui n’a pas tapé que dans mon oeil, vu le nombre réalisées sur le blog collectif des japan addict. Faut dire qu’elle en vaut la peine. Elle est vraiment simple à coudre pour un résultat professionnel. Même quand on fait des bêtises comme moi…Genre ne pas faire confiance à la coupe et rajouter 4cm de largeur. Finir par se rendre compte que c’est pas une robe en 10 ans qu’on a coupé, mais en 36…Raboter les côtés à la surjeteuse ( finger in the nose !) et avoir trop rallonger en hauteur. Oui aussi. J’aurais voulu la faire pour Ninon que je n’y serai pas prise autrement !

Ah ça, elle a un ourlet évolutif la robe Y ! Valentine devrait  pouvoir la porter au moins jusqu’au CM1 ! Elle sera peut être un peu courte aux bras par contre…

En tout cas une robe idéal pour aller à l’école, en étant à l’aise et pas endimanchée.

Ce que j’aime quand ma fille est coopérative pour les photos !

M’en fous, je la mets quand même !

Robe Y -Petites filles modèles

T.130

Molleton gris Buttinette – velours bleu magasin local

« Tu fais quoi Valentine ? Tu comptes pour cache cache ou tu fais la gueule ? »

Ah bah voilà, un c’est un peu mieux !

J’ai prévu de faire un sweat avec le reste de molleton et un jean pour aller avec. Valentine n’ayant plus rien à se mettre. Réellement. La dèche. Comme jamais depuis qu’elle est née. Faut que ça carbure dans l’atelier pendant le mois qui vient. Ou au moins de quoi avoir une tenue par jour.

Un jour je ferai ça…

« Ca y est, elle est encore barrée la dame du 13. Perdue dans sa cuisine, elle retrouve plus la sortie. »

Ce n’est pas totalement vrai, ce n’est pas complètement faux.

Je veux dire, je sens que 2013 c’est un peu l’année du défi. L’année de tous les défis. Comme si, tout ce que je m’étais dit « un jour, je ferais ça… » c’était cette année que je le faisais.

Il y a quelques années, je m’étais dit « un jour, j’arrêterai d’acheter ces gâteaux industriels plein de trucs-qui-sont-sûrement-pas-bons-mais-que-j-aime-le-goût et je ferai moi même des trucs sympas chaque jour ».

Le jour est arrivé. Ah, ça on peut dire que je l’investis ma cuisine. Et mon robot pâtissier premier prix vraiment pas génial, mais qui devra d’abord mourir avant d’être remplacé par monsieur Kitchen Aid. A raison d’au moins un montage de blancs en neige par jour et d’un bon pétrissage de pâte, j’estime la mort du moteur à dans un an, tout au plus. S’il fait plus, et bien ça me donnera le temps de mettre de côté pour quelques accessoires supplémentaires de Kitchen Aid, mon futur meilleur ami.

Et puis, il faut bien que je sois absolument certaine de m’en servir quotidiennement de la Rolls des robots, alors autant se faire la main sur un plus basique et rentabiliser l’achat au maximum. Je rentabilise aussi, un peu plus, mes très nombreux livres de cuisine. Et jusqu’ici tout a été plutôt couronné de succès. Ce qui donne envie de tester des recettes plus techniques.

Le grand défi pâtisserie de l’année sera de faire mes pains au chocolat et croissants moi même ! Un jour j’y arriverai !

 

Niveau couture,je m’étais aussi dit « un jour je ferai mes fringues moi même »  et alors j’ai eu en cadeau ma première machine à coudre. Cadeau pour lequel j’étais très loin de sauter de joie…Parce qu’à cette époque je savais à peine coudre un ourlet et que me retrouver seule face à la bête ne m’emballait pas (finalement les fringues boutiques ne m’ont jamais autant intéressé qu’à ce moment là !) . Et puis j’avais demandé des cadeaux « de fille » à mon mari, notamment un nouveau sac à main, le mien faisant pitié ( ils font toujours pitié, je ne suis pas douée pour acheter un sac à main), ce à quoi l’homme m’avait répondu  » bah tu t’en pourras t’en faire plein des sacs maintenant » convaincu qu’il était que  j’allais me lancer tout de suite.

Il aura fallu attendre 8 ans avant que je daigne réellement m’intéresser à la couture. Et les blogs collectifs. Et mes copines couturières. Depuis, j’ai changé de machine à coudre, acheté une surjeteuse, et je rêve chaque jour d’une brodeuse. Mais les quelques investissements de cuisine des dernières semaines ont réduit à néant toutes possibilités d’une brodeuse avant, ouhlaaaaaaaa, oui, au moins ça ! Peut être 2014, mais partir à Montréal me semble bien plus important qu’une brodeuse. Pour mes 35 ans, alors ! Sous après sous, je me l’offrirais !

Un jour, donc, je m’étais dis « je n’achèterai plus de vêtements dans le commerce, je ferai moi-même, j’aurai moins mais mieux »

J’ai déjà commencé la première partie, je n’achète plus de vêtements dans le commerce. Mes dernières fringues neuves remontant à octobre avec l’achat de 2 jeans,une jupe et 2 tee shirts manches longues. Seulement depuis, à part la robe rouge, je ne me suis rien cousu non plus. J’ai donc moins. Je ne suis pas sans rien, je vis sur mes acquis des dernières années ! Acquis que je ne peux plus voir.

Il est donc grand grand grand temps de remédier à cet état de fait. Et de faire une liste des indispensables ! Puis chaque vêtement « home made » (portable) remplacera un ou deux vêtements boutique de l’armoire. A terme, d’ici 10 ans, vu ma vitesse de couture, je devrais n’avoir que des vêtements de moi, pour moi, à moi dans le dressing.

 

Dans ma liste des autres défis, j’ai aussi

« un jour, je changerai de banque, surtout si l’écoprêt présenté pour la 3e fois n’est pas accepté »

« un jour, j’aurai un très beau jardin même si je déteste jardiner »

« un jour, je ferai en sorte de bloguer tous les jours »

« un jour, je ferai la course des héros pour l’AFMF »

 

Je te promets je reviens vite, j’ai une robe grise en 8/12 ans à te montrer et d’autres trucs qui étaient là, dans mon cerveau quand j’ai commencé la phrase et qui sont partis voir ailleurs s’il n’y étaient pas. Etrange… !

Quand le 13 soutient l’économie

Au 13, on soutient l’économie du pays.

On ne regarde pas à la dépense, on ne se pose pas de questions.

Nous avons choisi notre entreprise à soutenir coûte que coûte et nous faisons ça bien.

Très très bien.

Ici c’est Darty qu’on a choisi.

D’abord en s’offrant un lave vaisselle tout intégrable pour la nouvelle cuisine. C’était un peu une folie parce que le précédent n’est pas bien vieux, mais c’est plus joli visuellement. Alors hop hop hop un nouveau lave vaisselle. Un peu plus cher que le budget prévu parce qu’il a fallu regarder au minimum de profondeur pour l’encastrement. Et les seuls à faire des profondeurs plus réduites sont les allemands. Et la Deutsch Qualitat ça se paye. Mais bon, on était pas à une grosse centaine d’euros près. Enfin un peu quand même, mais on pouvait. Encore.

 

Et puis, une chose en entraînant une autre. Oui on peut présenter les choses comme ça. C’est à dire un fileur mal fixé à l’avant dernier placard haut…Le dit fileur se trouvant juste au dessus de la plaque induction. Le dit fileur étant en vrai une planche. Lourde. Est tombé. Sur la plaque induction. Plaque qui n’était plus protégée. Qui a pris de plein fouet le fileur. Et s’est fissurée de long en large. La plaque induction, pas le fileur. J’aurais préféré le fileur. Vu le prix qu’on avait mis dans la plaque.

Certes c’était il y a 4 ans, elle a été rentabilisée, toussa toussa. N’empêche quand tu y a collé 4 chiffres sans virgule, et que tu avais prévu de la garder, à peu près, A VIE. Vu le prix. Et bah, ça agace.

M’enfin, un petit tour chez Darty et hop commande d’une nouvelle plaque. Un peu moins large, beaucoup moins chère…Et plus performante.Et plus simple d’utilisation aussi. Je ne cherche pas à comprendre. Elle marche très très très bien cette nouvelle plaque induction et c’est tout ce que lui demande. Qu’elle cuise  !

L’homme a donc installé le tout, j’avais bien lu dans les commentaires clients qu’une odeur de plastique pouvait être désagréable au début. Quand j’ai fait cuire mon rôti de porc au lait dans le four juste en dessous de la plaque, je me suis dit que cette odeur était normale. Chaleur du four, sous la plaque, toussa toussa.

Quand j’ai ressorti un rôti de porc brûlé sur le dessus, j’ai accusé Juliette d’avoir touché aux réglages.

Quand le lendemain Olivier a fait réchauffer des pizzas à 80°C dans le même four, que cette odeur immonde de plastique brûlé s’en est dégagé puis le GZZZITTTTTTT GRRRRRRRRRRRRIIIIIIIIIIITTTTTTTTTTTTTTTT et les pizzas carbonisées, on a compris que le four était mort.

Mort.

Comme mon compte en banque.

Tout mort !

On a donc été chez Darty, acheter un nouveau four en urgence.

Supporter les techniques de vente d’une vendeuse qui a essayé de nous refourguer 5 « très bons fours » . Le très cher « que vous payez en plusieurs fois », le pile poil dans notre budget que « hummm mais euh entre nous, le très très cher est mieux » certes oui mais il N’EST PAS dans notre budget. Et puis, nous on le veut tout de suite. Après 45 minutes de discussions, dont 40 de plaintes de la vendeuse de son année 2012 pourrie. « Pourrie, je vous jure, je n’en pouvais plus. 2 inondations. Horrible.  » Inondations, entendons par là, qu’elle a eu de la flotte sur le carrelage suite à un gros orage. Enfin 2 gros orages.

On a hésité à lui parler de la nôtre, d’année 2012. On a rien dit.

Elle nous a fait une grosse promo sur un four qui était pas pile poil dans notre budget, rapport qu’on avait plus de budget. Et que du coup et bien il est passé dans notre possibilité acceptable. Et on est reparti avec sous le bras.

En rentrant chez nous, on s’est demandé si nous n’étions pas au SAV de Darty eu égard au lave vaisselle qui trônait toujours dans l’entrée, à la plaque induction fissurée posée par dessus et à l’ancien four qui côtoyait le nouveau. Sens de la déco quand tu nous tiens !

Le lave vaisselle, qui ira chez ma mère, a donc été descendu à la cave, la plaque fissurée et le four carbonisé sont eux partis à la déchetterie et mon entrée a retrouvé son allure habituelle.

Et depuis, au lieu de bloguer, de coudre, de faire tout plein de choses que je pourrais te montrer, je cuisine.

 

Top chef !

Nan mais ce titre est nul, je le concède.

En plus on regarde même pas.

Nous on masterchef, on top chef pas.

Parce que nous sommes des amateurs et que rattraper le niveau des pros, bah même pas en rêve !!!

 

T’as compris, on va parler cuisine. Mais pas recette. Nan nan nan ! Juste cuisine.

Tu as de l’espoir, tu te dis « ohhhhhhhhhh elle est enfin finie, on va pouvoir voir ! »

Oui, mais non. Oui tu vas pouvoir voir, non elle n’est pas encore finie. J’ai un espoir pour ce week end, mais les finitions ça prend un temps fou. En gros, ça veut dire que tu vas encore bouffer de la cuisine ikea un moment.

Place aux photos :

Cuisine Ikea Lidingo grise, pas encore finie !

La vitrine !!!!

 Oui je sais, ce rangement en bois brut là c’est moche et ça ne va pas du tout, il est prévu d’aller voir ailleurs si j’y suis. Dès que j’aurais trouver de très jolis pots pour le remplacer. Je ne m’inquiète pas, un tour à Maisons du Monde et l’affaire devrait être réglée.

Et du carrelage Métro blanc pour compléter le tout.

Et la bande rouge, c’est une poutre. J’ai décidé de faire un rappel de rouge pour la mettre un peu en valeur et donner une touche de couleur à la pièce.

On est d’accord la table bois vernie ça ne va pas du tout non plus. Il faut faire quelque chose. Juste que l’idée de génie ne m’est pas encore parvenue.

Dans l’inventaire d' »il manque quoi ? » on a :

– le cache au dessus du four,

– le cache de l’angle bas

– le côté de la vitrine

– les corniches en haut des meubles

– le carrelage mural au dessus de l’évier

– les chants plats sur les côtés des plans de travail

On est quand même plus proche de la fin que du début. Comment dire à quel point c’est le bonheur de cuisiner dedans. Que les tiroirs qui coulissent ça change la vie, que le rangement rationnel aussi. Que si je ne suis pas cuisiniste, j’ai réussi à penser MA cuisine , en fonction de ma manière de cuisiner. Et qu’elle est encore mieux que sur le plan, où faut bien l’avouer elle semblait un peu « ramassée ».

Concernant cet affreux plafond, cet immonde plafond, cette horreur de plafond qui devrait être changé par une réelle isolation sous toiture, la cuisine étant en partie dans l’extension de la maison. Extension dont la toiture n’est absolument pas isolée, faisant de la cuisine une passoire énergétique  Et bien, ce sera fait. Un jour. Quand le dossier de l’écoprêt sera accepté. Un jour. On nous a demandé de nouveaux devis, moins précis. Les précédents l’étaient trop.Précis. Je ne cherche pas à comprendre.

C’est juste la 5e fois qu’on fait refaire. Nan, mais c’est simple comme bonjour d’avoir un écoprêt. Presque autant que de sortir de Syrie en douce dis donc. Et puis franchement, on y est que depuis octobre ! C’est pas comme si les travaux auraient déjà dû être fini hein…

Patience et longueur de temps…

 

Je vais aller faire un moelleux au chocolat dans ma nouvelle cuisine moi. Parce qu’aujourd’hui Valentine a 7 ans ! C’est pas rien ça !

Alors la star en photo dans la cuisine :

Joyeux anniversaire Valentine !

Prends goût à la poutre rouge, tu vas la voir souvent, maintenant j’ai un mur blanc pour mettre en valeur mes « créations ». Oui, Valentine fait partie de mes créations, une de mes 4 plus grandes réussites !