La cuisine chapitre IV

Tu l’as vu avant, en cours, presque finie, mais jamais totalement.

Evidemment tant que le plaquiste n’est pas passé, il reste ce plafond horrible, mais le plaquiste n’interviendra que lorsque que le charpentier viendra poser les velux du grenier et refaire le toit de la véranda. Apparemment dans 3 semaines. Après les ponts du mois de mai. Il faudra aussi rappeler le chauffagiste pour faire changer le radiateur de la cuisine. Ce qui permettra de libérer de la place sur le seul mur possible mais bouffé à moitié par un radiateur très long. Le remplacement sera tout en hauteur et dissimuler derrière la porte quand celle ci est ouverte.

Façon étagère plate comme dans la chambre de Valentine ou mon bureau.

Tout ça pour dire que la version absolument définitive, on y est pas totalement. Mais quand même, en ce qui nous concerne le plus gros est fait.

 

La cuisine avant, quand nous avons acheté la maison :

photo prise une semaine après l’emménagement

Papier peint moucheté type collectivité

meuble sans intérêt au dessus de la table, très pratique pour avoir toutes sortes de bosses après chaque petit déjeuner, largeur très réduite, je ne pouvais même pas ranger une tablette de chocolat en long. Je crois qu’il a fait un mois.

Sublime décroché de plan de travail en bas à gauche de la photo. Pour compléter les bosses par des bleus. L’angle était traître en plus d’être fourbe (et moche, y en a qui cumule)

Hotte rustique en diable

Panneau de liège ultra top tendance en 1985, aujourd’hui on a pinterest.

Radiateur trop long

Prise de téléphone au dessus de la porte de la cuisine (mais enfin pourquoi ???)

Ah tiens, j’avais oublié qu’il y avait aussi un spot à graisse près de la fenêtre

des étagères d’angle inutiles au possible de l’autre côté de cette même fenêtre.

On voit mal, mais le meuble de l’évier est coupé au niveau des faux tiroirs.

Esthétisme ou fonctionnalité les anciens proprios avait eu du mal à choisir, ils ont opté pour moche et brise dos. Mais pourquoi pas, moi je dis, pourquoi pas ?! Il faut de tout pour faire un monde.

C’était le bazar je sais, mais ça ne faisait qu’une semaine que nous étions dans les murs.

Un bon observateur verra le décroché de hauteur du plan de travail sur le côté du micro onde.

Aussi appelé ramasse miettes et autres joyeusetés et toujours aussi pratique.

« ah bah tiens, on va mettre ça ici. Ah bah non, avec la différence de niveau ça va pas tenir… »

Evidemment.

Les côtés des meubles pas de la même teinte que les portes

Et l’unique tiroir sous le micro onde. Le bouton qui fait genre ici y a un tiroir sous la plaque de cuisson, c’est un faux.

Bref une merveille !

Et pour parfaire le tableau, le crépi sur la hotte !!!

Hummmmmmmmmm chouette chouette chouette

Voilàààààààààààààààà !!!

Juste pour info en vrai le carrelage ne fait pas beigeasse moche comme ça. Il fait son timide le carrelage dès que je veux le prendre en photo. Il est pas neuf non plus, on ne l’a pas changé.

En gros de l’avant il reste la fenêtre ( sûrement pas pour toujours), le plafond ( plus pour longtemps) et le carrelage (qui fait son con en photo). Et la table, qui a son permis de séjour jusqu’à ce que le radiateur soit changé et pareil pour les chaises et tabouret.

Adieu les angles, fini les décrochés de hauteur, le carrelage multi joint impossible à nettoyer du plan de travail.

Maintenant on peut cuisiner ! Et tout ranger sans empiler au dessus des meubles.

C’est mieux.

Et la vitrine, dans le renfoncement du mur. Plus de décroché de plan de travail, du rangement en veux tu en voilà.

Merci Ikea !!!

La chambre de Valentine version 2.2

J’ai commencé ce petit post il y a 4 jours ! Embarqué l’ordi en Normandie avec moi le temps du week end pour le finir et le valider là bas et tu sais quoi, y a des trucs qui ne prennent que « 2 minutes oui, t’inquiètes, je me dépêche ! » et qui se terminent en 4 jours !

Entre deux, j’ai récupéré les filles et Valentine a découvert sa chambre. Elle est ravie, moi aussi aussi.

J’ai aussi des photos de la cuisine, mais ça mérite un article à part.

Bien que le avant/après de la chambre de Valentine ne soit pas plus « waouhhhhhhhh » que ça.

Mais ce sera quand même le thème du jour.

Quand nous avons acheté la maison, c’était comme ça :

Chambre de Valentine

Papier arraché, frise invisible parce qu’à 2m50 de haut, moche de toute façon

Peinture vert sale peu engageante.

Et maintenant, enfin vendredi, avec la luminosité d’un four. Bah oui, les photos sous la flotte ça rend toujours moyennement bien…Nan et puis c’est pas comme si il avait fait un temps magnifique la semaine dernière jusqu’à vendredi hein…Absolument pas.

Oh bah tiens une étagère plate derrière la porte !!! Le tuto est et c’est génial

La maison de poupée vient de chez Cultura mais je ne sais pas s’ils la vendent encore.

Il reste pleinnnnnnnnnnnn de finitions :

– changer l’affreuse poignée dorée

– changer l’affreux interrupteur doré et ses amies les prises dorées tout aussi laides mais qu’on ne voit pas

– remettre le 4e petit cadre dont le clou est tombé. Là comme ça, pour m’embêter pour la photo

– faire des jolis coussins plus assortis que le rouge

– changer la lampe de chevet turquoise

– et ranger les étagères bon sang, c’est pas déco ça ! Je sais bien, mais y a que là où Juliette ne peut pas atteindre les petits trucs alors on entasse, on entasse.

Mes 3 grandes ont retrouvé le chemin de l’école, Olivier celui du boulot, de mon côté je vais tenter de retrouver le chemin de la machine à coudre. J’ai un pyjama en cours depuis 2 semaines. Même pas eu le temps de coudre les ourlets qui sont épinglés. Et après je m’attaque à une tenue pour moi. Il serait temps..

Quand les enfants ne sont pas là les parents dansent…ou pas !

Ah, tu penses que comme les grandes sont à la mer, dans le Finistère, au 13 on s’éclate comme des malades, on profite du soleil dans le jardin, on sort autant puis encore. Bref, on a « genre » des vacances.

 

Ouais bah ou pas. C’est marqué dans le titre.

OU PAS !

 

D’abord il a fallu évacuer toute l’ancienne isolation du grenier et la laine de verre c’est irritant. Pour le moins. C’est horrible.Surtout la vieille qui eu le temps de prendre la poussière et que le papier pare vapeur il était tout déchiré. Un vrai bonheur. J’en ai retiré un peu, de la laine de verre et puis l’homme de la maison a prit le relais. C’est pratique.

 

Du coup, je n’en ai pas profité pour courir derrière ma machine à coudre et me faire des fringues de folie.

Nan, je suis une mère, jusqu’au bout, même sans les trois quart de mes enfants.

J’ai refais la peinture en attente dans la chambre de Valentine, depuis, ouh la dis donc, bah oui, rien que ça, 4 ans presque et demi. Du coup les plinthes, la porte et le radiateur sont passé du vert pâle sale au « bleu zinc » qui est plus bleu que zinc. Mais au moins c’est pas violet. Ou prune. Ou cassis écrasé ou lavande.

Et j’ai repeint la fenêtre aussi. En blanc. Alors qu’elle sera changée dans moins de 2 mois. Avec plaisir ou presque parce que c’est la dernière fois que je repeint une fenêtre dans cette maison. Enfin en vrai c’est surtout que ça me déplaisait ce vert sale alors que tout le reste est propre autour. Même 2 mois c’était pas possible. C’est pas du grand art, mais c’est mieux que le vert.

En plus j’aime pas le vert. Et Valentine non plus. Valentine aime le bleu. C’est pour ça que je lui ai fait du bleu. J’espère qu’elle aimera, je ne le lui ai pas dit. Ça lui fera une surprise dimanche quand elle rentrera à la maison.

Donc ça c’était le programme de dimanche et lundi, hier, ça a été viré ikea. Et achat du meuble complémentaire pour remplacer la commode de la chambre parentale et des plots sûrement collés à la poubelle pour fixer le cache au dessus du four.

Et tu sais ce que ça veut dire tout ça ? Montage aujourd’hui, oui, effectivement oui. Mais encore ?

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii des photos !

Mais pas aujourd’hui.

Ouhhhhhhhh c’est nulllllllllllll ouhhhhhhhhhhhhhhhh ouhhhhhhhhhhhhh.

Attends, c’est du taf de bosser la déco. T’as jamais regardé M6 D&co toi ? Çà prend des heures de faire joli, de nettoyer, et tout puis tout.

 

T’énerves pas tu verras tout ça dans les jours à venir.

 

A demain !

Bilan de santé

J’ai prévenu, aujourd’hui ce sera maladie.

« Mais voyons mon Père, c’est mardi, c’est maladie ! »

En vrai, c’est lundi et c’est ravioli, mais on s’en fout.

 

Aujourd’hui, Juliette a terminé son Bilan Fanconi en passant un audiogramme.

1h30 quand même l’audiogramme. Mais elle dormait, alors elle n’a rien vu passer. Et sans sédatif ! Nan, c’était juste l’heure de la sieste pour elle. Résultat : les oreilles fonctionnent bien. C’est une excellente nouvelle.

La semaine dernière, c’était le tour de l’échographie cardiaque. Et là encore tout va bien.

Dans notre malheur nous mesurons la chance que nous avons. Juliette n’a pas les malformations les plus graves souvent associées à l’anémie de Fanconi. Ce n’est pas pour autant que sa moelle osseuse fonctionnera plus longtemps, mais ça limite les consultations spécialisées, les soucis et les difficultés. Oh que oui, je mesure notre chance.

 

Niveau taille et poids, on ne doit pas être loin de la courbe plate, à confirmer la semaine prochaine. A 18 mois, elle est très à l’aise dans le 12 mois et pour encore un moment. Je sortirai peut être le 18 mois pour ses 2 ans.

 

La semaine prochaine nous contacterons l’hôpital Robert Debré afin de savoir si le gène responsable a été identifié. Si c’est bien le cas, nous irons tous les 6 à Paris le 16 mai afin que les 3 grandes soient testées, tant pour l’anémie de Fanconi que pour leur compatibilité HLA en vue de la future greffe de moelle de Juliette. C’est un rdv important, et source de stress il faut bien l’avouer. Nous ne savons pas encore quand nous aurons les résultats de ces analyses là.

 

Actuellement Juliette va bien, elle a un petit rhume mais rien de délirant. Les dernières analyses sanguines étaient correctes et en limitant les longs trajets , nous avons aussi limité sa fatigue. Elle fait des progrès tous les jours, tant sur le plan moteur qu’intellectuel. Elle monte et descend les escaliers à 4 pattes sans aide et si on lui tient la main elle monte et descend debout. Elle encastre des formes dans la maison des formes, commence à faire des puzzles d’encastrement, « dessine », dit plusieurs mots, empile plusieurs cubes, maîtrise très bien mon iPhone et adore jouer à cache cache et elle est très très forte à ce jeux là.

 

En conclusion, jusqu’ici tout va bien.

Premier ensemble

Si c’est pas incroyable ! Je reviens dans les temps et avec le programme prévu.

Je n’en reviens pas moi même.

Alors aujourd’hui ce sera encore couture au programme.

Oui tu vas en bouffer. De la couture.

Avant, explications.

Vendredi, je débarque les 3 grandes chez ma mère afin qu’elles partent en tribu élargie une semaine en Bretagne. Et nous profitons avec l’homme d’une semaine de semi tranquillité avec un seul enfant à demeure.

Un enfant qui en plus se lève vers 10h et fait la sieste !!!

Bon, un enfant qui a 18 mois, montre son hostilité grandissante à toutes formes d’autorité, d’ordre ou de contrainte quelconque.

Et pour un enfant de 18 mois, mettre des chaussures est une contrainte, ainsi que brosser les cheveux, s’attacher dans le siège auto, sortir de la poussette, donner la main pour marcher…En gros tout est une contrainte, sauf boulotter du chocolat, mettre le bazar et faire le plus de bruits possible. En gros tout ce qui gonfle le parent.

Mais on va mettre tout ça de côté et profiter d’une semaine de calme, sans disputes, cris et hurlements.

Une semaine que nous mettrons à profit pour faire quelques travaux dont tu verras les avancées. Chouette non ?!

Mais en attendant, pour cette semaine en Bretagne, qui s’annonce rafraîchissante, j’ai cousu quelques vêtements pour Valentine histoire qu’elle ne soit pas sans rien.

Comme toujours photos :

Veste en jersey, vêtements faciles pour filles et garçons T.130

Maille Buttinette

Tunique Oslo, C’est Dimanche

Coton offert

Pantalon droit, vêtements faciles pour filles et garçons T.130

denim Buttinette

Rhoooooooo un gilet en maille, comme maman !

Avec des poches, pour un vrai effet loose à accentuer à mort.

Trop bien !!!

Attends, même le pantalon à des poches, des vraies.

Des poches partout, à remplir de tout plein de trucs, comme du sable, des coquillages, des cailloux…

Et s’il y a besoin, il y a encore des poches à l’arrière.

Je te promets les poches sont alignées, c’est un effet d’optique le décalage de la photo.

(Le gilet est remonté pour admirer le travail, mais ça donne envie de coudre un petit boléro…Je dis ça, je dis rien)

J’aime cet ensemble, j’aime le noir, j’aime le gris, j’aime l’imprimé, j’aime le gilet à poches.

Une tenue de tous les jours. Et j’aime les tenues de tous les jours avec lesquelles on ne se prend pas la tête.

Coudre la maille, une fois qu’on a le bon réglage à la surjeteuse, n’est pas plus difficile que le jersey. Par contre à couper, ça met des petites peluches partout. Niveau finition, j’ai fais au plus simple du plus simple. Un simple surjet 3 fils en bas et aux manches et roule ma poule. Un gilet loose quoi ! Et j’ai pas eu envie du tout de tenter l’ourlet sur la maille. Non du tout !

Par contre, les épaules sont entoilées ainsi que la parementure devant, histoire d’avoir un minimum de tenue et pas une vraie serpillère.

Rapport qu’à 7 ans ma fille n’a pas besoin d’une serpillère « Mais non, Pierre, c’est un gilet » pour sortir les poubelles. Elle ne les sort pas. Elle pourrait, y a qu’à ouvrir la porte et les déposer sur le trottoir. Moins loin que d’aller dans le jardin.

Demain, on se fait un point Anémie de Fanconi de la Dame du 13. Chouette chouette chouette !!!

 

Les chaussons de 7 lieues.

Il y a 10 jours, j’ai vu chez elle une paire de petits chaussons à tomber, une merveille.

Ceux là (clic et tu y seras), ils sont beaux hein ?

Alors comme j’ai son livre, A petits pas, que j’achète ses cuirs ici et qu’en plus je me suis offert il y a 2 semaines des dies papillons pour ma bigshot, je n’ai pas pu m’empêcher de copier.

Oui c’est lamentable, je sais.

Aucune imagination.

Que de la contrefaçon.

Pour améliorer ma technique, j’ai investi dans un pied teflon pour ma machine à coudre, et avec une aiguille spécial cuir, ça glisse nettement mieux. J’ai été la plus minutieuse possible. Et je suis ravie du résultat.

Juste déçue qu’ils soient beaucoup, mais alors beaucoup trop grands pour le moment pour Juliette.

Vu sa vitesse de croissance, je vais pouvoir les garder une bonne année au chaud.

Allez photo :

Petits chaussons en cuir blanc et simili ( je crois) argent, Poussières d’etoiles

Doublure Buttinette

Pointure 20

Un truc de fou, la photo est réussie !!! Merci le soleil d’être enfin revenu.

Je vais être obligée de faire une paire plus petite dans les jours à venir. Malheureusement je n’ai plus de cuir argenté. Mega snif. Je ne manque pas de couleur, je devrais réussir à sortir quelque chose de mimi comme tout quand même.

Demain je reviens avec un ensemble complet. Oui parce que j’ai beaucoup investi l’atelier ces derniers jours. Et les salles d’attente des médecins aussi. C’est une autre histoire, on se fera un point Anémie de Fanconi mardi soir.

Tu vas me revoir beaucoup plus, puisque ma production s’est très grandement amélioré, et qu’entre deux je trouverai toujours quelque chose à dire.

 

Pâques 2013

Tiens mais qu’est ce donc dans mon jardin ?

Ça a la couleur du milka que je pique dans le placard, je vais le mettre dans mon sac de courses.

Tout le monde à l’air content en tout cas

Ça se remplit ça se remplit

Même la grande s’y met !

Oeuf par oeuf, ça va durer un moment

Surtout si on corse le jeu en faisant la chasse à cloche pied !

Y en a aussi dans la glycine !!!

Les derniers lapins sont là

QUOI ???? Faut partager ?!