Dans le plâtre

On se fait un point travaux ?

Tout en images :

Ce qu’on voit quand on passe la porte

La future cabane de Juliette

Cet angle sera fermé dans la continuité du mur de gauche.

Il est trop bas pour être exploitable

Comme tu vois, ça avance, et même plutôt vite je trouve. Je ne sais pas si demain tout sera terminé et si du coup ce week end nous pourrons poncer et poser les sous couches en peinture. Mais si ce n’est pas le cas, je m’en occuperai durant la semaine prochaine. Le week end du 8/9 juin, j’aménage mon nouvel atelier de couture. C’est décidé, c’est comme ça.

Et comme l’ancien atelier sera vide, ce sera décollage de papier peint et re-décoration de la pièce pour l’espace privé de Môssieur ! Une pièce sans rose, sans violet, sans trucs de fille. Une pièce de mec !

Nous avons accumulé quelques trucs déco pour lui depuis un an, j’ai hâte de voir ce que ça va donner en place.

Et puis, certains meubles vont enfin intégrer leur place définitive et la chambre de Juliette va de nouveau ressembler à une chambre d’enfant.

Encore du travail en perspective pour le résultat final, mais ça vaut la peine.

Par contre, j’ai un méchant doute sur le parquet…Huile grisée ou peinture blanche ???

 

Grenier ? Plus pour longtemps !

Oui vendredi j’avais dis que les plaquistes devaient arriver hier.

Sauf qu’ils ont pris du retard sur le chantier précédent et qu’ils ne sont donc arrivés que ce matin.

Et plus tôt que ce que je pensais, du coup, je n’ai pu faire que quelques photos estampillées avant à l’arrache.

Note qu’il n’y aura pas grande différence avec celles que je fais en prenant le temps…

 

Avant :

Brut – dans son jus.

Le petit angle dans le fond à droite c’est la partie réservée à Juliette pour y faire quelque chose dans cet esprit là :

J’adoreeeeeeeeeeeeeeee

Ce soir, après une seule journée de travaux :

On est d’accord, c’est le chantier.

En même temps, c’est un peu le but…

Vu la vitesse de mise en oeuvre, nous nous préparons à passer un week end ponçage/peinture !

Sous couche  partout ce week end pour que la semaine prochaine je commence les peintures « couleurs ».

Quand au parquet il sera lui aussi peint. En  blanc.

Bref, ça avance !

La semaine prochaine, le plafond de la cuisine s’en va.

T’as pas fini de voir des photos de travaux.

Et de déco.

Après !

Par paquets de mille.

J’ai profité d’un petit rayon de soleil hier pour enfin faire les photos du nouveau toit de l’ex véranda.

Avant :

Verrière moche, isolation nulle, passoire efficace.

Après :

Velux pourvoyeur de lumière, ardoises imperméabilisantes, toit propre.

Ça ne parait rien vu comme ça. Quelques ardoises et un Velux ? Et pourtant ! Savoir qu’il ne pleut plus à l’intérieur, qu’il y fait déjà moins froid et ne plus stresser en cas de grêle, en vrai ça change beaucoup.

Restera le plafond isolant et la baie vitrée, mais après visite du plaquiste hier qui ne fera le plafond qu’après la pose de la nouvelle baie vitrée qui n’a pas été commandée. Il faudra attendre au moins septembre pour que cette partie soit finie. Zut zut zut. Du moment que c’est réglé pour l’hiver, tout va bien.

Côté grenier, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne c’est que le(s) plaquiste(s) arrive(nt) lundi matin et que donc d’ici un mois je devrais avoir mon atelier tout nouveau tout beau là haut !!!

La mauvaise c’est qu’avec les grosses pluies du week end dernier, nous avons eu une fuite dans le grenier. Pas méchante, certes. L’équivalent d’un grand verre d’eau. Mais personne ne veut même l’équivalent d’un grand verre d’eau dans sa maison. Je n’aime pas quand il pleut à l’intérieur.

Du coup, ce matin retour express du couvreur. Réparation de fortune et annonce sans pitié que oui ce serait vraiment à envisager de changer le zinc sur le terrasson. Ouais génial. A la question  » ça se compte en centaine d’euros ou en millier d’euros ? », la réponse fût sans appel, en millier et par plusieurs paquets de mille.

Je suis ra-vie. J’attends le devis et je vais pleurer.

Ou comment dire au revoir à nos projets plaisir.

Pour longtemps.

Tu sens que là il va me falloir très vite un truc super réconfortant ?

Qui ne coûte rien, si possible.

Obligatoirement même.

En demi-teinte

Un lundi qui ressemble à un dimanche, pour une semaine sans vrai mercredi !

Sous la pluie qui plus est.

Depuis des jours et des jours et des jours

Il pleut.

Et je ne peux même pas faire de photo du toit de l’ex véranda terminé.

J’ai beau être normande de naissance et berrichonne d’adoption depuis 5 ans, honnêtement la pluie je sature. Comme tout le monde je crois.

Donc une semaine en demi-teinte :

– mercredi, le toit de l’ex véranda a été terminé ! Youpiiiiiiiiiiiiiii !!! Le couvreur a très bien travaillé.

– jeudi, nous sommes tous allé à Paris. A Robert Debré. Pas youpi. Consult’ semestrielle pour l’anémie de Fanconi de Juliette.Son médecin  est toujours aussi génial avec elle. Par contre, il faut prévoir une consultation endocrino et sûrement une consultation diététique pour l’aider à grandir et à grossir. Nous avons tous eu notre prise de sang, qui pour la génétique, qui pour la compatibilité HLA en vue de la greffe de moelle, qui pour les 2.

Je suis restée effarée par la chargée d’accueil du service. Infecte, irrespectueuse envers les parents, dédaigneuse et agressive. Un bonheur. Je veux dire, en sortie familiale, à choisir, surtout à Paris, y a peu de gens qui optent pour la visite de Robert Debré. Si on est là, c’est qu’un de nos enfants a besoin d’être là. Pas envie. Nuance.

La chargée à l’enregistrement Carte Vitale, mutuelle, et autres paperasses a, je pense, envisagé de me foutre dehors au vu du nombre de dossier qu’il lui fallait ouvrir. 5 Mon dieu ! Celui de Juliette étant créé depuis longtemps. Et puis quand elle a entré les codes de pourquoi on était là. Quand elle a compris que oui, de loin, on aurait préféré faire faire des passeports annuels à Disneyland que faire tester toutes nos filles pour savoir si oui ou non, la dernière, celle qui est à 100% , aurait des statistiques de survie meilleures à sa greffe , oui elle s’est radoucie. Et même, elle s’est excusée à la fin de nous avoir fait attendre.

C’est à ça que je sais que la maladie est gravissime. Quand même les gens habitués à tout ça change de ton face à nous.

– vendredi, en vrai, j’ai pleuré. Et puis je me suis foutu un coup de pied aux fesses et je me suis remise à la couture. Une Airelle de Deer and Doe. Bientôt en photo sur le blog.

– samedi, Olivier a acheté tout ce qu’il fallait pour que je puisse avoir tout plein de prises dans le grenier, le jour où elles pourront être posées. Et puis on a aussi acheté des petits cadeaux aux filles, parce qu’elles ont été super jeudi. Pas un mot, pas une plainte malgré les 8 tubes de prélevés sur chacune. Elles méritaient. J’en ai profité pour acheter 2 nouveaux livres de couture. Un pour Juliette, un pour Olivier. Et 2 magazines de couture aussi.

– dimanche, hier, la vie a continué à régler ses comptes avec moi. On a l’air d’avoir un méchant contentieux. Je dois dire que là, je reste scotchée. Mais tu n’en sauras pas plus, j’ai mon jardin secret, très très secret !

Et nous voilà à lundi, j’ai trié l’armoire de Juliette, gardé le 12 mois qui reste mettable, mis en sac tout ce qui est trop petit et qui part au don, lavé le 18 mois qui va intégrer l’armoire. Ce n’est pas mon activité préférée du tout du tout ! Mais ça ne sert à rien que je garde les vêtements trop petits. Par contre au vu du nombre de fringues, elle n’a aucun besoin que je lui couse quoi que ce soit. Moi qui espérais ! M’en fous, si j’ai envie, je ferais ! Faut réduire les stocks de tissus !!!

Et demain, et bien, espérons seulement que la vie soit plus douce. Il serait temps !

La tête dans les nuages – partie 2.

Fini les ponts, les jours fériés, les week end à rallonge et les vacances.

Enfin presque. On recommence ce week end il parait !

Mais ce matin le couvreur est revenu travailler sur notre petit chantier. Histoire que nous retrouvions un toit à la véranda. Bien que l’on ai testé en mode « à ciel ouvert » et qu’on a pas tellement vu la différence avec  » ciel couvert ». Vraiment, l’ancienne couverture était une passoire.

Aujourd’hui, nous sommes toujours en mode passoire. Mais passoire provisoire en passe de devenir couverture étanche. Nous allons passer réellement « hors d’eau » « hors d’air » ! Wouhouhhh. Encore quelques jours de patience.

Après ce sera le tour des plaquistes. Oui mais quand ?! Mystère et suspens !!!

 

Allez photos :

Ça prend forme !

Le carré vide au milieu c’est la place du Velux.

Vu de l’intérieur.

On devrait pouvoir bien voir les nuages ici aussi.

Tant mieux, avant on ne voyait rien !

Hé, t’as vu comment il est trop déco mon jardin ?!

En attendant, je zieute les rocking chair pour mettre dans la véranda. Et nous allons investir dans un nouveau revêtement de sol, la tomette rouge des années 70, je suis moyennement fan.

Poster Ikea.

Zut alors, je vais être obligée d’y retourner !

Parfois ma vie est dure !

Twist Knot

Le magazine de couture Ottobre, cela fait un bon moment que j’en entends parler. J’ai vu beaucoup de réalisations enfants sortis des différents numéros. Mais jusqu’au début de l’année, ils n’étaient pas disponibles en français. Et si mon anglais est plutôt correct pour la « littérature » je ne me sentais pas d’attaquer les explications de couture en VO.

Déjà qu’en français j’ai parfois bien du mal à comprendre ce que je suis censée coudre avec quoi et dans quel sens…

Mais en mars, le numéro femme printemps/été en français est sorti et je me suis empressée de le commander ici. Plus tard je l’ai vu dispo dans le rayon presse de mon carrouf habituel…C’est pas grave, ça m’a permis de tester le site qui ne cesse de me faire de l’oeil avec des trucs de folie comme le simili cuir, je résiste encore, mais ça ne va pas durer longtemps.

Bref, pas mal de modèles me font de l’oeil dont la tunique twist knot.

Tunique à gauche qu’on voit mal.

En version robe, toujours à gauche.

J’aime le croisé sur le devant le côté flou cache bourrelet. Enfin bref j’aime.

Et quand je suis tombée sur un jersey trop magnifique et soldé dans mon magasin de tissus habituel, j’ai su qu’il deviendrait une tunique Twist Knot .

Dire que ce fût finger in the nose serait mentir. Il m’a fallu 2 jours pour comprendre comment fixer les pans croisés du devant. J’ai cru qu’elle allait finir à la poubelle, dans un coup d’énervement fatal. Mais finalement j’ai résisté, tenter, retenter, épingler dans un sens puis un autre et dans un dernier sursaut d’intelligence j’ai enfin compris ce que voulait dire « bord extérieur » chez ottobre.

Ma logique n’est clairement pas la même que les rédacteurs des explications.

Le résultat est, pour une fois, à la hauteur de mes espérances. Olivier m’a  demandé d’en refaire une autre et Ninon a prononcé le mot Desigual en la voyant. Et moi je n’ai plus envie de la quitter.

Tunique Twist Knot 44/46

Jersey Cap tissus Châteauroux

Le croisé du devant qui m’en a tellement fait voir.

Et tu sais quoi, ces photos ont été prise dans le futur atelier ! Vive la lumière des Velux !

La tête dans les nuages

Pas eu le courage de venir te coller tout plein de photos mardi. Et pourtant les Velux du grenier sont terminés. Depuis mardi. Je n’ai par contre toujours pas de toit à ma véranda. Et pas de bâche non plus.

Et on a pu constater que finalement avec ou sans toit, il ne pleut pas tellement plus dedans !

L’ancienne verrière  ne servait vraiment pas à grand chose…

 

On est parti pour un avant après lucarne de l’escalier.

Superbe lucarne en fonte et simple vitrage.

Facile à ouvrir…

Située à 3m du sol.

Le sol en dessous étant l’escalier.

Pratique non ?!

L’horrible papier peint est le dernier vestige de la décoration d’origine, le seul que je n’ai pas encore enlevé vu l’emplacement, et la hauteur.

Le mur de droite, est à 10m au dessus du vide.

Nouveau Velux.

Oui, je suis d’accord avec toi, on a vachement de mal à penser que c’est mieux.

Et pourtant ! Niveau isolation c’est nettement mieux, et une fois que le plaquiste sera intervenu et l’entourage refait, ça fera propre.

Et promis je passerai au dessus de mon vertige pour enlever cet horrible papier et faire quelque chose de plus joli.

Ou de moins moche.

Et maintenant le futur atelier :

Oh la jolie petite lucarne toute mignonnette!

Qui laisse passer l’eau, l’air et le vent.

A plus la jolie petite lucarne…

Et un deuxième Velux ! Un !

Je me suis dis que sans un point de comparaison, on ne se rend pas bien compte…

Il est placé très haut à cause de la charpente. Et vu la pente du toit, on ne voit que les nuages.

C’est ma seule déception, même si je le savais avant qu’il soit posé. J’avais quand même un vague espoir de pouvoir voir quelque chose.

Pour info, Ninon fait 1,65m.

Vue imprenable sur les nuages, les oiseaux en vol, peut être les avions…

Au moins de l’autre côté on voit quelque chose !

Comme je suis une fille sympa, je t’épargnerai les photos de l’installation de l’électricité. C’est tout à fait inesthétique, il y a des rouleaux de câble qui court d’étage en étage, mais ça ne durera pas et si je veux que mes machines à coudre puissent fonctionner c’est indispensable. L’emplacement des prises a été déterminé, Olivier rajoutera aussi de quoi éclairer l’escalier qui mène au grenier parce qu’actuellement c’est au petit bonheur la chance la descente du grenier au 2e étage. Un poil casse gueule.

Bref, on améliore au mieux les oublis, ratés, points noirs de la maison.

En espérant y arriver !

Le nez en l’air…

Aujourd’hui,  6 mai 2013, les travaux financés par l’écoprêt et réalisés par des entreprises, viennent de commencer.

Et ohhhhhhhhhhhhh ce que ça fait du bien. De ne rien faire et juste décider. J’aime bien décider. J’aime bien aussi que ce que j’ai rêvé, pensé, désiré prenne forme.

De toutes façons on aurait jamais pu les faire nous même ces travaux là.

Poser des velux c’est en dehors de nos capacités.

Et démonter la verrière, c’était une excellente idée de déléguer.

Bref, je suis contente.

En plus il fait beau.

Ce qui est bien, parce qu’on a plus de toit à la véranda. Réellement. A ciel ouvert la véranda.

Demain, peut être y aura t il un nouveau toit avec le velux posé. Ou la semaine prochaine.

Avec le viaduc de l’Ascension, personne ne bosse ou presque vendredi.

Mais je m’en fous. Parce que les choses avancent.

Je te montre ?

La véranda ce matin :

Oh wahouhhh, quelle merveille !

Verrière ancienne, très ancienne, avec vitrage fêlé, joint très abimé, voire inexistant

Quand il pleut dehors, il pleut aussi dedans.

Et il existe une ouverture d’environ 10cm entre la gouttière et le premier vitrage, très bon piège à oiseaux.

Vu du dessous.

Mouais hein, ça fait pas super envie

Ce soir.

Regarde bien, y a plus de verrière.

La baie vitrée sera changée le mois prochain. Elle est commandée.

Enfin j’espère…

Sinon ce sera en septembre !

Ah bah voilà ! C’est aéré !!!

Et il n’y a pas que ça, il y a le grenier aussi. Mon futur atelier a reçu son premier Velux. Et comme c’est exposé plein sud, ce qui est chouette c’est que toutes les photos sont en contre jour. En gros, on voit rien.

Mais je te montre quand même !

La lucarne du grenier, au milieu de la laine de verre. La découpe autour c’était pour visualiser la taille du futur Velux.

Depuis toute l’ancienne isolation a été retirée. La prochaine sera posée normalement à la fin du mois.

Pas par nous !!! Youpiiiiiiiiiii

A 12h30. On voit un peu plus loin.

Pour remplir le trou, ça semble bien cette « petite » fenêtre.

Velux à projection 114x118cm

A 17h ce soir, il est posé ! Les ardoises sont replacées

Rapide, non ?!

On voit le ciel !!! Et les toits.

Et non, nous ne sommes pas sur une colline. Juste au 3e étage de la maison.

Le rez de chaussée ne comptant pas pour un étage.

Oui je vais me faire (encore plus) les cuisses en montant dans MON atelier.

Une bonne cinquantaine de marches.

La couture, ça se mérite !