De retour de vacances

Le 13 est parti la semaine dernière à la mer.

Sur l’île de Noirmoutier.

Parce que le 13 avait très clairement besoin de vacances.

Je n’ai pas écrit depuis un moment par manque de temps, et de choses sympas à raconter.

Et ces derniers temps, on a vraiment mais vraiment rien eu de sympa à raconter.

Nous avons du nous occuper de vider, nettoyer et mettre en vente la maison de la grand mère de l’homme. Parce qu’aucune des personnes concernées n’a voulu s’y coller sur l’année qui vient de s’écouler. Chouette alors !

Du coup, les travaux ici n’ont absolument pas avancés, le plafond de la cuisine reste à poncer et à peindre, le papier peint de la montée d’escalier 2e-grenier est toujours à moitié fait, ainsi que le décapage des marches de l’escalier de cette partie là. Nous avions dans l’idée de changer le sol de la salle de bain du 2e. Même pas en rêve !

Et je n’ai strictement rien cousu, évidemment, à part le sac d’artiste…

Une impression de vacances gachéees, encore. Comme l’année dernière, comme celle d’avant. De ras le bol infini.

Alors hop hop hop une semaine à Noirmoutier pour recharger les batteries !

 

Je crois que c’est bon l’avalanche de photo là !

La prochaine fois ce sera nouveaux aménagements de déco.

Bah oui, c’est l’unique « bon » côté de vider la maison d’une personne chère, on a pu récupérer certains objets qui nous tenaient à coeur, et qu’on essaye de caser dans la maison.

 

 

Le sac d’artiste

Quand on a un bel atelier, il faut le rentabiliser !

Bon, avec les vacances et 4 enfants à demeure, on ne peut pas dire que  je puisse autant en profiter que ce que je souhaiterai, mais j’ai déjà testé la fonctionnalité des lieux et c’est un vrai bonheur !

Pour inaugurer la pièce, j’ai cousu un sac d’artiste de la talentueuse poussières d’étoiles. Le tuto est parfait, et le résultat forcément au rendez vous. Un vrai plaisir.

Les tissus viennent d’un peu partout, celui de la couverture extérieure m’a été offert il y a 2 ans par ma copine Grain de Cél , j’en avais utilisé une bonne partie pour faire le nid d’ange et la housse de matelas à langer de Juliette. Dont tu n’as d’ailleurs jamais vu la chambre terminée…Je me rattraperai bientôt !

 

Ce sac d’artiste n’est destiné à aucune des filles du 13, il est parti hier pour Lyon, pour une petite fille atteinte comme Juliette de l’anémie de Fanconi qui vient de vivre une nouvelle grande épreuve : la greffe de moelle osseuse. J’ai rempli la grande pochette d’un bloc de feuilles, de 2 coloriages de princesses et de deux petits livres pour aider à faire passer les heures. J’espère que cela lui plaira.

Parce qu’en vrai, on ne se connait pas du tout !

 

Ninon a vu le sac avant qu’il parte, elle m’a réclamé le sien. Il faudra juste que je mesure la taille des marqueurs qu’elle utilise. Ça  lui permettra d’emmener tout son matériel de dessins indispensable à sa survie pendant notre semaine en vendée.

Tu vas donc revoir une version plus ado bientôt.

Pour le moment j’ai un tee shirt sous les aiguilles. Mais hier, c’était plutôt mal parti…On verra demain !

L’atelier

Enfin il est installé !

Il manque encore des petites choses : les prises sous le bureau des machines ( installation prévue ce week end), un luminaire ( rien vu pour le moment qui me plait), un mug pour le thé de l’après midi…Et tout ce qui viendra compléter au fur et à mesure des années.

Mais je lève le suspens parce que sinon tu peux attendre encore 10 ans.

En entrant dans la pièce

La fameuse « table de coupe », ce qui va changer ma vie, puisque décalquage des patrons et coupe des tissus au  même endroit que l’assemblage. Et aussi un grand espace libre pour épingler. Bref, le bonheur sur 2 tréteaux !

Le meuble blanc est ma réserve à tissus, la commode contient beaucoup de mercerie.

N’oublions pas le confort !!! Et pour la famille et les amis de passage, promis le confort est tout à fait au rendez vous.

Et le coin de Juliette, qui ne sera finalement pas sûrement pas fermé par une structure.

Mais j’envisage de lui faire un tipi…

A réfléchir encore.

Je crois que maintenant y a plus qu’à bosser dedans !!!