La tunique Hiboux

Un petit article couture ça faisait très longtemps non ? Genre depuis cet été il me semble…

C’est un comble mais j’ai très peu cousu depuis que j’ai le nouvel atelier !

Mais ça ne va pas durer. Je n’ai pas moins de 4 projets à réaliser avant Noël. Pour le plaisir ou pour offrir.

Et pour après Noël j’en ai des dizaines et comme les travaux de la maison sont à 92% terminés, je vais avoir plein de temps pour réaliser tout plein de choses et peut être même proposer de nouveaux tutos ( Des idées, des envies et vous ne voyez pas trop comment faire ? Je peux peut être vous aider ! )

Dernièrement Juliette a grandi, et grossi aussi, enfin grossi, pris du poids serait plus juste. Elle n’avait aucun besoin de haut, vu qu’elle en a plus que de jours dans un mois, mais j’avais acheté un petit mètre de tissu avec des hiboux dessus et bien envie de lui en faire quelque chose.

Quelque chose de simple tant qu’à faire et qui lui irait. Vu sa morphologie de moineau, c’est vers la couture japonaise que je me suis tournée et aussi parce que j’ai peu de patrons pour une deuzans morpho moineau.

Et c’est dans le livre Mes Petits Habits que j’ai trouvé mon bonheur avec la tunique 9.

Tunique 9 Mes Petits Habits

Taille 90 sans marges de couture

Tissu coton Degriff’Tissus  ( Magasin local)

Nouvel appareil photo certes mais toujours aussi peu douée.

Je mise tout sur 2014 pour m’améliorer !

Un hibou à l’endroit, un hibou à l’envers

Et 3 surpiqûres dans le bas pour la déco ( et faire tenir l’ourlet)

Mais que 2 lignes de surpiqûres sur les manches

Parce qu’au vu de la longueur des manches, 3 lignes ça faisait une de trop.

Sur le dos de Juliette

Le chapeau en vrai c’est la déco de la véranda mais elle l’adore. Il appartenait à son arrière grand mère.

Une photo ? Sans bouger ? Et puis quoi encore ?!

J’ai 2 ans moi, je bouge si je veux.

Dis donc c’est quoi ce truc qui pend à ton appareil photo maman ?

Hein le cache de l’objectif tu dis ?

Ça t’embête pas si je le tiens…

…et aussi que je tire sur la sangle ? Hein ça te dérange pas ?

Comme ça on voit bien mes boutons assortis aux hiboux.

Boutons totalement inutile pour Juliette vu la taille de l’encolure mais ça ne vaudrait pas forcément sur un autre enfant.

Et pour te faire patienter même si tu as déjà vu un bout de sol de la véranda ( mais tu le sais pas ! Enfin je crois pas …) :

La moitié de la véranda ! Avec des chapeaux

Tu en verras plus quand les finitions seront terminées

 

La chambre de Maïa

Avant d’aller coller quelques lès de papier peint, je te fais un petit avant après de la redécoration de la chambre de Maïa.

Maïa, qui a donc 10 ans depuis 4 jours, quand même et monte donc à l’avant en voiture et a  bazardé son rehausseur est une mini jeune fille frileuse, secrète, mais drôle, indépendante et pas chiante. Pour autant elle est têtue mais ne dit pas ce qu’elle veut. Pratique  non ?!

Pour les 10 ans ici c’est tradition, on passe dans le monde des « grands », on fait une chambre de « plus grand ». Nan mais tout pretexte est bon pour changer un truc chez moi. C’est pathologique !

Quand nous avons acheté la maison, c’était ça la chambre de Maïa :

Avec les meubles des anciens proprios.

Une ode au bonheur non ?!

Une semaine après l’emménagement, avec nos meubles.

Le papier à vagues donnait la nausée et le gris du papier peint assorti au marbre de la cheminée faisait très

pierre tombale…Attends tu trouves pas que la frise sur le manteau de la cheminée ça fait liseré de faire part de décès toi ?!

On est d’accord !

Après une période bleu turquoise choisi par Maïa j’avais fini par peindre le papier peint en rose pâle et tous les meubles de récup’ en blanc cassé

C’était déjà mieux, mais vraiment du cache misère.

Alors on a réfléchi avec Maïa. Du très classique ? Recréer des sous-bassement moulurés et mettre un papier peint à rayures au dessus ?

Du plus design ? Recréer des sous bassements, mettre un papier pois à pois surdimensionné au dessus ?

Du contemporain design du moment ? Des murs gris/taupe/lin, le bureau repeint en moutarde, un tapis au crochet, une housse de couette en liberty, un rocking chair Eames et des coussins à motifs géométriques ?

Et bien non !

Au 13, on a le goût du risque, on aime le changement, on a peur de rien !

Maïa a opté pour du rose !!!

Ohhhhhhhhhhhhh, incroyableeeeeeeeeeeeeeeeeeeee n’est il pas ?!

Papiers peints Inspire Leroy Merlin

Maïa a une passion pour 2 animaux, sauras tu deviner lesquels ???

Ah bah oui y a du violet aussi ! Sinon ce serait pas chez nous ! Evidemment !

Les meubles sont tous de la plus ou moins récup’, le lit était l’ancien lit de Ninon, le bureau une table qui servait de meuble tv au papa de l’homme, l’armoire vient aussi du père d’Olivier qui l’avait lui même récupérer je ne sais où ! La chaise est le modèle le plus basique d’Ikea et la table de chevet acheté 3 francs 6 sous en brocante.

Un coup de peinture sur le tout et voilààààààààààà

Alors, elle aime quoi comme bestiole ? Attention il y a un piège !

Comme tu vois, ce n’est pas le changement le plus radical qui soit mais l’ambiance est nettement plus festive que la première fois qu’on a mis les pieds dans la maison.

Dans le prochain article déco tu verras l’avant après véranda. Mais quand ?! On a quelques finitions à apporter et pas le temps de le faire ce week end.

Une fête d’anniversaire

Dimanche dernier, Maïa a eu 10 ans !

Et parce que je suis une maman parfois trop super cool ( mais pas souvent, faut pas déconner non plus ) j’ai organisé une fête d’anniversaire avec les copines à la maison.

Oh Mon Dieu !

Hummm, oui, j’ai hésité à titrer « I’m a survivor ! »

Pour une fête d’anniversaire réussi, d’abord il faut des copains, chez nous uniquement des copines. Les garçons on a pas, on ne connait pas, on invite pas (encore…) !

Alors invitation :

Une feuille A4 coupée en 2 dans la largeur et repliée en 2.

3 bouts de masking tape pour faire un gâteau et une vague silhouette de plateau et bougies.

Un coup de perforatrice d’angle pour arrondir et un peu d’encre sur les côtés

Plus simple c’est difficile !

Un texte imprimé avec différentes polices et des couleurs assorties

(J’ai couvert l’adresse et le numéro de téléphone, bah oui ça sert à rien, c’est passé de toutes façons !)

Et oh, qu’ai-je prévu ? Un atelier créatif ?!!! Avec 8 enfants de 10 ans ? Chez MOI ?

Folieeeeeeeeeeeeeee

Ou pas…

Mais faut de la patience ( et c’est à cet instant qu’il est de bon ton de tirer collégialement notre chapeau à tous les instits du monde qui gèrent des classes de 30 gamins !)

Depuis fin septembre avec Maïa on avait choisi notre projet. Une boite avec une boule de Noël dedans. Dégoté de l’excellent blog à tutos

http://scrapanews.over-blog.com/ dérivé du blog de la talentueuse Manou 

Oui je sais ! Tout fait envie !

Ayant eu une semaine dernière très chargée ( j’ai refait la chambre de Maïa, ça fait partie du pack cadeau des 10 ans) je n’ai été acheter le matériel que vendredi soir à 17H30 à Cultura.

Et j’ai commencé à découper les structures à royalement 13H15 samedi…

On ne perçoit pas trop l’intérêt d’avoir choisi le projet fin septembre, n’est ce pas ?!

Je suis une optimiste de l’horaire, tant que l’heure n’est pas arrivée on a toujours le temps !

Ninon m’a beaucoup aidé à couper, préparer, dispatcher et vers 15h, 8 pré ados s’installaient autour de la table en découvrant le projet et faisant  » waaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhh c’est beau ! » suivi de « oui mais c’est pour un baptême ! »

tuto ici

Rhoooooooooo mais on adapte, on va faire une boule de Noël nous !

Je te jure, aucune imagination les gamins de nos jours !

Concentrées…On colle on colle !

Je ne peux pas te montrer d’autres photos, d’abord parce que je n’en ai pas, rapport que j’ai été légèrement sollicitée pour couper en rafale des papillons, des étoiles, des fleurs, et encore des papillons, non un grand ! Mais euhhhhhhh c’était mon papillon ! Je peux en ravoir un  ? Dans ce papier là ! Et moi j’ai démandé une fleur déjà et dans l’autre papier et pourquoi j’ai pas encore eu mes petites étoiles ?!

Le rush !

Au final ça donne ça :

Voilàààààààààààà

Il y a eu autant de créations que d’enfants et je ne les ai pas toutes photographiées.

La boite de Maïa

Surprise ! Une boule qu’on peut accrocher dans le sapin !

Enchantée des explications claires et précises du tuto, enchantée de la réalisation, je vais sûrement me lancer à réaliser d’autres merveilles de ce blog.

Merci internet !

Bientôt je te présente la chambre de Maïa refaite, mais que ça se voit pas tellement, la véranda refaite que ça, ça se voit vraiment et peut être d’autres trucs, mais ce sera selon le temps dispo et si les finitions sont faites…Et a vrai dire c’est pas gagné vu la motivation de bulot actuelle.

Bilan santé Juliette

La semaine dernière a été riche en kilomètres. Un aller retour à Paris le jeudi et un départ pour la Normandie le vendredi, retour hier. Vive les longs week end !

Juliette a donc vu son hématologue attitré, un des plus gentils médecins de la terre entière. Pesée, mesurée, auscultée, prise de sang dans la foulée et on repart.

Entre deux, on apprend que seule Ninon est porteuse du gène Fanconi. Pas malade, juste porteuse, comme son père et moi. Un seul gène ça ne fait rien, ce sont les 2 gènes qui fichent le bazar. Si elle ne rencontre jamais un deuxième porteur, cela n’aura aucune incidence dans sa vie. On est pas si nombreux que ça non plus, y a quand même peu de risques que ça arrive !

Maintenant qu’on connait le gène responsable du Fanconi chez Juliette ( Fanc D2 dans notre cas) et qu’en plus la demoiselle a l’immense chance d’avoir une donneuse compatible parmi ses sœurs, nous n’avons plus qu’à « attendre » que les choses plus sérieuses commencent. Tout en sachant que Juliette a amorcé la pente descendante au niveau des plaquettes et que les globules blancs suivent plus ou moins le même chemin.

Nous devons donc commencer à réfléchir à ce que nous souhaitons faire par rapport à la greffe de moelle incontournable. Attendre que les taux de plaquettes et globules blancs soient vraiment bas pour programmer la greffe ou anticiper un peu et la programmer autour de ses 5 ans.

On a encore du temps pour réfléchir même si on pencherait nettement pour l’anticipation.

Pour le moment après un mois de « pas terrible » à « tout pourri » elle remonte plutôt bien la pente et surtout elle mange ! Voire elle dévore…

Elle développe aussi son vocabulaire « J’en veux pas » « Beurk »  » c’est chaud ! »  » Au revoir » ( aux routiers dans les embouteillages autour de Paris…)  » à tout à l’heure » « Non Mimi !!! »  » Veux ça ! »  » Donneeeeeeeee » « Euh câlin ? »

Elle tient parfaitement un crayon, dessine des ronds et des lignes droites, connait le rouge, le noir et le jaune et fait le chat, le chien, le mouton, la vache, le cochon, la poule…et j’en passe et elle compte jusqu’à 3, parfois 4.

Elle mange toute seule, même la danette au chocolat, que bien évidemment une partie finie sur le tee shirt et le pantalon. Mais comme elle sait que ça  m’agace, elle va discrètement à l’évier de la cuisine, attrape l’éponge et tente de nettoyer tout ça, toute seule.

Pour résumé elle a 2 ans !

Et c’est loin d’être l’âge le plus reposant.

Juliette, chanteuse compositrice

Interprète !!!

(Maitrise parfaite du thème star wars à la voix…)

La rotation des armoires

Dans la vie d’une famille nombreuse, il existe des moments de rushs.

Les passages obligés, les moments redoutés.

Comme la  » Rotation des armoires » !

« Quoi ??? C’est quoi la rotation des armoires ? C’est un truc de déco ? Pour garder le bois toujours beau ? Faut faire tourner les armoires ? Jamais entendu de parler de ça… »

Mais nonnnnnnnnnnnnnnnn enfin !!!

La rotation des armoires intervient toujours après l’édifiant constat  « Mais t’as grandi toi ou quoi ? »

Car nos enfants grandissent. Eux.

Nous, les mamans, on met des talons ( ça évite de faire les ourlets…)

Je vais t’expliquer comment on procède ici pour une bonne rotation des armoires (ouh te voilà dans les secrets d’organisation de la famille nombreuse )

1) Attendre le dernier moment où vraiment non, ce jean là, il est trop court pour faire pantalon et trop long pour faire pantacourt. En plus il est bootcut, et des pantacourt bootcut ça existe pas. Et la manche 3/4 sur un tee shirt manches longues, ça fait rétréci au lavage.

2) Prendre son courage à 2 mains, aller chercher les sacs de la taille du dessus soigneusement stockés dans des malles en fer. J’utilise des sacs à aspirer, ça gagne de la place.

3) Estimer que c’est pas avec ça qu’on va pouvoir remplir les armoires.

4) Ouvrir le sac, le voir reprendre sa taille initiale d’avant aspiration

5) Réaliser qu’on est une acheteuse compulsive, c’est pas possible autrement, l’ainée n’a jamais pu mettre tout ça.

6) Se demander où on va pouvoir mettre tout ça…

7) Faire venir les 2 chanceuses qui vont être rhabillées gratos sans avoir à faire les magasins.

8) Enchainer les essayages, ce qui ne va pas à l’une peut aller à l’autre. Maïa 10 ans fait la même taille que Valentine 7 ans et demi, mais le gabarit n’est pas tout à fait le même.

9) Se retrouver avec 2 énormes tas sur la table de la salle de à manger. Savoir qu’il va falloir tout relaver, plier, ranger.

10) Laver, sécher, plier/repasser.

11) Ranger. En ayant pris soin de mettre en sac à aspirer les vêtements trop petits, dont héritera Juliette. Coller une grosse étiquette sur le sac à aspirer pour indiquer la taille. Et zou dans la malle.

Variante 1 : L’aînée n’hérite que rarement de vêtements déjà portés, mais il faut tout de même régulièrement trier le trop petit et étiqueter. Première pierre à l’édifice de rotation.

Variante 2 : mettre en sac à donner/vendre sur internet/foire à tout/ le trop petit qui n’ira plus jamais à personne et s’en occuper tout de suite sinon ça traine des plombes.

Je cumule évidemment toutes les variantes

12) Etre fière ! La prochaine rotation est dans un an !

 

Pour faire taire les mauvaises langues qui penserait que c’est trop injuste que seule Ninon ait des fringues neuves, je tiens à préciser qu’en fait non…Les autres ont aussi des vêtements neufs. Régulièrement. Ce qui fait que le point 6) est souvent un casse tête…

J’aime les fringues enfants. Vraiment.

 

Le grand avantage de cette rotation c’est que je réalise que les filles n’ont besoin de rien, alors que mon dressing crie famine. Et que les prochaines coutures seront pour moi. Bon pas tout de suite tout de suite.

Avant de recoudre pour moi, il faut que j’organise l’anniversaire de Maïa ( cartons d’invitation, préparation de l’atelier de bricolage voulu avec les copines, stage de survie en milieu hostile). Que je termine le papier peint de la cage d’escalier et que je pose le nouveau dans la chambre de Maïa. Oui ça fait partie du pack cadeau 10 ans. Redécoration de la chambre !

Et attends, on a innové niveau couleur ! Rose ! C’est du jamais vu non ?! Rose clair, rose framboise et rose prune…Les chiens ne font pas des chats.

Pour mémoire, sa chambre est rose…

J’aimerai te dire que tu vas pouvoir profiter de tout ça bientôt et des derniers travaux réalisés mais mon appareil photo m’a lâchement abandonné. Je suis en souffrance ! Tu profiteras donc de mes cadrages approximatifs à l’iphone. Tu constateras alors à quel point avec un vrai appareil c’est pas si mal que ça…

Courage. Mon anniversaire est dans un mois ! J’aurais un nouvel appareil.