carte d’anniversaire

Au mois de mars, ma nièce a eu 9 ans, et comme nous ne pouvons être présents pour lui souhaiter, tous les ans nous lui envoyons une carte. Ma belle sœur est championne pour ce qui est de trouver des cartes à tomber pour les anniversaires. Et comme celui de Valentine tombe juste avant celui de ma nièce, il y avait du challenge à relever !

Après en avoir vu sur plusieurs blogs, des  sophistiquées, très décorées, magnifiques j’ai eu envie moi aussi de m’essayer à la carte pop-up

Mais pour une fois j’ai réprimé mes envies de grandiose qui virent généralement au fiasco pour faire plus simple et être sûre d’avoir quelque chose à envoyer.

Et j’ai fait ma feignasse (pour changer !) et dégainé la cameo et ce fichier

Voilà le résultat :

IMG_9803

 Fermé ça rentre dans une petite enveloppe classique

Et quand on déplie, tandammmmmmmmmmm !

 

IMG_9805IMG_9812 IMG_9809

Quand même, ça en jette !

Cette carte peut tout à fait se faire sans cameo, il y a plein de tutos sur le net pour les dimensions, les pliages, quoi coller où. C’est vraiment très sympa et simple à faire. Beaucoup mais alors beaucoup plus simple qu’il n’y parait.

Nous avons écrit un petit mot à l’arrière de la boite, sur le grand côté derrière le gâteau. Il y a suffisamment de place. Il faut bien faire attention à ne pas mettre trop de décorations en volume pour que la carte ferme bien et garde son effet de surprise mais à part ça et encore…Aucune difficulté !

Et puis ça change de la couture  !

Mes droits pas ma fête !

8 mars, Journée internationale des droits de la femme

Non pas la fête des femmes, non. Non. Non et NON !

Pour ma fête, il y a le 26 novembre voire la fête des mères ou même mon anniversaire.

Mais le 8 mars ce n’est en aucun la « Fête des femmes ».

Pas besoin de m’envoyer des mails pour me vendre des sous-vêtements, des chaussures ou du maquillage.

Ce n’est  pas le jour.

Parce que ce n’est pas ma fête.

Aujourd’hui ce sont de mes droits qu’on parle, de nos droits. Aujourd’hui je m’insurge, je m’énerve, tout me fout en rogne. Les « bonnes fêtes mesdames », la « féminisation des métiers » ( ça veut dire quoi qu’ils se travestissent les métiers ? Qu’en fait ce n’est pas mixte d’office un métier ???), les « petites filles aussi forte que les garçons ».

Oui je m’énerve. Après les JT de france 2, celui de ce midi et de sa féminisation des métiers et que je te balance des vieilles images de 1950 pour te prouver que le monde a bien changé (ah ouais? Et les inégalités salariales on en parle ou bien…) et derrière pour faire bonne mesure le reportage sur le dopage au féminin !

Ah comme c’était bien mené, bien joué ! Mesdames vous voulez l’égalité, on va vous la donner. Ne parlons pas des femmes compétentes contemporaines, non parlons plutôt des sportives qui se dopent !

Et qu’à 20h je te balance du cliché « les filles réussissent mieux à l’école mais elles ne supportent pas bien la pression ». Ohhhhhhhhh mais bien sûr. Je me disais aussi…C’est pour ça qu’il y a si peu de femmes dans les hautes fonctions. Nous ne sommes pas des compétitrices nous, nous ne sommes qu’amour et générosité. Nous sommes des femmes, des p’tites douceurs de la nature.

J’ai l’air d’une p’tite douceur de la nature là ???

Ma colère est tellement immense.

Je ne tolère plus les « quotas » mis en place et les lois qui les accompagnent. Et encore moins les hommes qui les mettent en place. Ce paternaliste ambiant qui, sous couvert d’égalité, jette un doute permanent sur les compétences de la p’tite dame au conseil d’administration ou municipal.

Sommes nous là par et pour nos compétences ou parce que notre code génétique comporte un double X ?

« Ah mais sans les quotas, c’est qu’il y en aurait pas des gonzesses hein…Alors bon, faudrait voir à pas trop en demander non plus ! »

Des quotas ? Pour que la moitié de la population mondiale ait voix au chapitre il faut des quotas ? Pour que l’autre moitié de la population reconnaisse qu’il y a des cerveaux compétents dans chaque moitié il faut des quotas ?

Ou peut être juste de l’éducation…Beaucoup beaucoup beaucoup d’éducation.

Alors le premier qui me souhaite bonne fête, je vais la lui faire…sa fête.

Et j’aimerai beaucoup, mais vraiment, vraiment beaucoup que lorsque mes filles seront adultes et ça n’est pas si loin, le 8 mars ne soit plus la journée internationales des droits des femmes. Parce que cette putain de journée n’est pas censée exister.

Avant d’être une femme, je suis un être humain, avec les mêmes droits que mon voisin.

Enfin, il parait…

Ma p’tite robe noire

Cet article n’aurait jamais dû être écrit aujourd’hui. Parce que je devrais normalement être en train de charger la voiture de valises, d’enfants et de cadeau d’anniversaire.

Valentine aura 10 ans dimanche et nous devions  fêter son anniversaire en Normandie.

Mais des invités de derniers minutes se sont incrustés : les microbes !!!

Juliette est toute fiévreuse, malade, pas bien.

Bref, on reste.

Valentine est évidemment très très très déçue et a donc eu des compensations rapport au préjudice subi : la poupée ever after high de ses rêves en bonus, un vacherin maison en gâteau d’anniversaire (pas possible en normandie) et une fête d’anniversaire avec ses copines prochainement ( et tu connais ma passion pour les fêtes d’anniversaire…).

Oui elle est douée en négociation !

Du coup, j’en profite pour te présenter ma dernière couture, une Arum Deer and Doe

Arum noire 1

Arum Deer and Doe

Taille 46

Maille Milano noire Les Coupons de Saint Pierre

Arum est une robe extrêmement simple à faire, destinée aux débutantes peut être mais tellement agréable à faire et porter que ce serait dommage de ne pas se pencher sur son cas.

J’ai dans ma penderie une robe très similaire à Arum, achetée il y a plusieurs années chez Jacqueline Riu et que j’aime d’amour. Mais qui finira bien par me quitter un jour à force d’être portée. Quand le patron Arum est sorti j’ai tout de suite imaginé pouvoir copier Ma Petite Robe Noire. Et c’est exactement le cas !

Ma robe d’amour déclinable à l’infini ! Dans toutes les couleurs si besoin. Et en plus en quelques heures. Le montage, que j’ai entièrement fait à la surjeteuse m’a pris 3h en gros.

Seuls les ourlets sont fait à la machine à coudre, avec une aiguille double (4mm d’espacement).

IMG_9700

Envers dos de la robe

Pour des finitions hyper propres on a jamais rien de mieux que la surjeteuse

IMG_9696

Encolure avec parementure

Ce tissu est vraiment très difficile à photographier

 

IMG_9692

Ourlet à l’aiguille double

En haut endroit de la robe

En bas envers de la robe

Mes ourlets ne sont pas académiques mais la robe aurait été trop courte pour mes cuisses bien (trop) charnues avec un double rentré. Du coup j’ai fait simple.

Arum noire 2

En photo, je préfère sans ceinture mais dans la vraie vie avec !

Voilà comment je la porte Mon Arum.

J’ai un autre coupon qui attend son tour pour finir en Arum, mais il devra attendre un long long moment. Valentine m’a demandé 2 sweats, Ninon une blouse, un short et un sac. Je dois encore faire un sweat, une blouse et une robe à Juliette. Et tout ça est classé « prioritaire ».

Pardon d’avance si tu ne viens pas ici pour la couture, j’essaierai d’agrémenter d’autre chose dès que possible !