carte d’anniversaire

Au mois de mars, ma nièce a eu 9 ans, et comme nous ne pouvons être présents pour lui souhaiter, tous les ans nous lui envoyons une carte. Ma belle sœur est championne pour ce qui est de trouver des cartes à tomber pour les anniversaires. Et comme celui de Valentine tombe juste avant celui de ma nièce, il y avait du challenge à relever !

Après en avoir vu sur plusieurs blogs, des  sophistiquées, très décorées, magnifiques j’ai eu envie moi aussi de m’essayer à la carte pop-up

Mais pour une fois j’ai réprimé mes envies de grandiose qui virent généralement au fiasco pour faire plus simple et être sûre d’avoir quelque chose à envoyer.

Et j’ai fait ma feignasse (pour changer !) et dégainé la cameo et ce fichier

Voilà le résultat :

IMG_9803

 Fermé ça rentre dans une petite enveloppe classique

Et quand on déplie, tandammmmmmmmmmm !

 

IMG_9805IMG_9812 IMG_9809

Quand même, ça en jette !

Cette carte peut tout à fait se faire sans cameo, il y a plein de tutos sur le net pour les dimensions, les pliages, quoi coller où. C’est vraiment très sympa et simple à faire. Beaucoup mais alors beaucoup plus simple qu’il n’y parait.

Nous avons écrit un petit mot à l’arrière de la boite, sur le grand côté derrière le gâteau. Il y a suffisamment de place. Il faut bien faire attention à ne pas mettre trop de décorations en volume pour que la carte ferme bien et garde son effet de surprise mais à part ça et encore…Aucune difficulté !

Et puis ça change de la couture  !

Noël à l’école

Chaque année à l’école primaire de mes 2 moyennes, la grande étant au collège en 5e et la petite pas encore scolarisée, Noël est très fêté.

Et c’est vraiment bien.

Les enfants sont invités à participer au concours de Noël et cette année il fallait fabriquer un flocon. Flocons qui sont exposés dans la galerie vitrée de l’école. Chaque enfant vote pour ses flocons préférés et le gagnant a un petit cadeau. Nous avons donc participé cette année encore. Nous perdrons cette année encore ! Mais on s’en fout, on participe et c’est super sympa de découvrir le soir des vacances ce que chaque famille a imaginé.

Nous sommes partis sur 2 « designs » différents, l’un plutôt Suédois, l’autre Anglo saxon.

Valentine a donc apporté celui là :

Tout en bâtonnets type « esquimaux »

Colle néoprène

Peinture rouge récup’ de la cuisine

Oui, on a fait un flocon rouge ! C’est Noël !!

Maïa, elle, a opté pour ce modèle là, qui parait difficile à faire, mais même pas :

Papier scrap Bo Bunny il me semble ( adapté pour mon amoureuse des lapins non ?!)

une règle, des ciseaux et une agrafeuse. Point barre !

Et puis le vendredi des vacances, il y a aussi le sapin de Noël de l’école. Où chaque enfant est également convié à apporter un petit cadeau de faible valeur ( 2 euros) qui sera déposé au pied du sapin et en échange il recevra un cadeau apporté par un de ses camarades.

J’aime beaucoup ce principe.

Et comme j’avais carrément la méga flemme d’aller faire les magasins pour acheter deux conneries à apporter à l’école, j’ai sorti le patron du sac O du livre Mademoiselle.

Facile et rapide. Des coupons qui attendaient depuis longtemps que je leur fasse un sort et voilà ce que ça donne au final :

Sac O Mademoiselle

Tissu uni au poids Toto ( 2003 )

Voile de coton fleuri offert par ma copine Lou Glacé

d’un peu plus près

D’encore plus près !

La doublure est faite du même voile de coton fleuri, bah oui tant qu’à faire !

On est au plus près là, non  ?! Oui mais on voit bien les surpiqûres !!!

Et parce qu’on a le droit d’être un  tout petit peu fière et que bon, c’est pas du made in China/Taiwan/Bangladesh

 J’ai mis une étiquette !!!

Mon originalité me perdra

Petit aparté : pendant la rédaction de cet article, l’école m’a appelé, et pas pour une commande massive de sacs, nannnnnnnnnn. Mais parce que Maïa est tombé lors de la sortie patinoire. Et qu’elle avait mal au poignet droit. Et que du coup ils ont appelés les pompiers. Et que j’ai donc retrouvé aux urgences. Qu’elle a passé une radio et ohhhhhhhhhhhh, il est cassé. Le poignet. Droit. Pour une droitière, normal quoi. On fini encore bien l’année !!! Mais je vous rassure, elle va très bien. Extrait :

« Ca va Maïa ?

– Ouais trop biennnnnnnnnnnnn ! J’ai fais un tour dans le camion des pompiers !!!!

Et en plus demain je vais pouvoir faire ma star avec mon plâtre « 

Projet 52 semaine – 2

Quand tu verras apparaître ce logo, si tu n’aimes pas le scrap, tu pourras passer ton chemin. Il est là pour indiquer la continuité du projet 52 semaines.

Logo du blog Histoires de Pages

Tu ne pourras pas dire que t’es pas prévenu(e).

 

Je suis déjà en retard de 2 semaines, mais j’espère bien me rattraper rapidement. Je dois encore traiter le thème « Art » et « Yeux », puis « Chaussettes » la semaine prochaine pour réussir à être à jour.

3 après midi scrap ou soirée scrap’…

Sachant que j’ai 4 robes à coudre pour dans 2 semaines.

Je suis laaaaaaaaaaargeeeeeeeeeeeeeee !!! ( et je ne fais pas référence à mon tour de taille, nanmého, pas de mauvais esprit)

Alors en semaine 2, il fallait traiter le thème « Froid ». Tu vas me dire, finger in the nose avec la neige de la semaine dernière. Sauf que non. J’avais fais une photo du jardin un matin glacé, et je n’avais pas envie de changer. Le toit blanchi, le bleu des portes de l’atelier ( de jardin, pas le mien d’atelier), la végétation dénudée…Tout ça tout ça.

Et tu connais ma technique photographique, j’avais une photo correcte, c’était pas la peine de tenter le diable.

Voilà donc mon interprétation :

 

Le journaling ( c’est tout le blabla qui accompagne généralement les photos scrappées ) et moi, nous sommes fâchés. Ce qui peut paraitre étrange quand on sait tout ce que je peux écrire. Je titre parfois, je date généralement et c’est tout.

 

La prochaine fois que je reviens, ce sera pour une cuisine camping 4****…La livraison de la vraie est fixée pour la semaine prochaine. Si c’est tenu, le week end prochain, j’aurais un dressing dans ma chambre !

Projet 52 semaines

Avant de porter un jugement sur ce qui va suivre, sache que je vis quasi en vase clos depuis des semaines et que ça ne va pas durer. Le bilan de santé de Juliette montrant qu’on doit avoir le minimum de contacts avec l’extérieur.

Chouette alors.

Pas le droit de faire les soldes autrement que sur internet.

Et tu sais quoi, ma carte bleue est bloquée !!!

Blo-quée !

Ma commande de chaussures trop belles est aussi bloquée, du coup.

Et pourtant je suis très loin d’être dans le rouge.

C’est agaçant.

Je ne peux donc pas faire les soldes en magasin et je ne peux pas les faire sur le net.

Quand je pense que pour une fois j’ai attendu les soldes, pour acheter plus sur le même budget. Pas acheter moins. Ou dépenser moins. Ça non. Y a des limites.

Je vois mon préposé bancaire dans 2h, il a plutôt intérêt à me filer une explication logique. Je suis juste un petit énervée  Surtout qu’il a fait une boulette sur le dossier de l’écoprêt et que non, il n’est pas envoyé non. Du tout. Faut resigner une partie. La boulette.

Et peut être faudra tout refaire, parce que comme on est en 2013, les normes ne sont plus les mêmes.

La bonne blague !!!

 

Pour ne pas finir neurasthénique, je me lance donc dans diverses activités manuelles. Je participe cette année à un projet lancé sur le blog d’Histoires de Pages. Un projet sur 52 semaines, avec un thème par semaine à scrapper, comme on veut, dans le format qu’on veut, pour le résultat qu’on veut.

Je suis bête et disciplinée, je suis l’ordre.

Le 1er thème est « autoportrait », voilà mon interprétation. Attention je suis débutante dans le scrap, j’ai suivi quelques cours sur le net avec Bernadine Segui ( comme beaucoup ) et c’est tout. Je n’ai jamais participé à une « crop » et ne fais partie d’aucun forum sur le sujet. Je fais ça tranquillou dans mon coin.

 

« Oh mon dieu, c’est elle la dame du 13 ? Elle a un truc avec le rouge ou bien…Nan parce que les lunettes, la robe, tout ça… »

Je confirme, c’est mon autoportrait. Une rare photo réussie. Profite, la prochaine ne sera pas pour demain.

 

J’ai des progrès à faire en scrap aussi, mais c’est comme la couture, c’est pas en ne pratiquant pas qu’on apprend !

 

 

Le concours de guirlandes

A l’école primaire des moyennes, c’est à dire Valentine (CP) et Maïa (CM1) ces deux là :

IMG_2054.JPG

Valentine, Maïa et Juliette. Oh les enfants sages ! Ca existe encore ???

(Non Juliette n’est pas encore à l’école primaire. Et je crois que depuis quelques temps je n’ai plus aucune photo où elle ne mange pas. Cette gamine mange toute la journée. N’en déplaise aux extrêmistes de l’alimentation, mon médecin me demande de la nourrir plus ! Parce que sa courbe de corpulence est en chute libre. Elle grandit mais ne grossit pas. Enfin bref. Elle est toujours en train de manger quoi. Et avec les mains occupées au moins elle essaye pas de me piquer l’appareil photo.C’était ça ou l’iphone.)

IMG_2049.JPG

Tiens des enfants de la vraie vie !!! 

Tu te disais aussi que c’était pas possible que je raconte autant de conneries et que je puisse  avoir des enfants qui semblent prêts à attaquer la dictée de Bernard Pivot l’air confiant de ceux qui ne connaissent rien d’autre que le « zéro faute »

Faut pas croire, chez nous ça rigole !

 

Donc dans leur école aux deux du dessus, à chaque fin d’année civile, il y a le grand concours de Noël où chaque parent enfant qui a envie de participer, participe. Ca n’a rien d’obligatoire, mais c’est rigolo.

Cette année c’était une guirlande qu’il fallait fabriquer et non pas acheter toute faite. L’année dernière c’était un sapin. Le tout est exposé dans la « galerie » de l’école (= l’immense couloir véranda qui dessert toutes les classes). Et c’est vraiment trop sympa de voir les idées et les réalisations de chacun. Les sapins en cintre de l’année dernière j’ai adoré, comme celui en fil de fer, en bonbons, en papier, en cartons, en guirlandes, à plat, en 3D, en relief. Bref, chaque famille interpréte le sujet à sa maniere et la découverte est toujours un très bon moment.

L’année dernière, nous avions fait des sapins, mais apporté trop tardivement. Cette année grâce à mon agenda familial de folie qui va être l’équipement indispensable de chaque rentrée scolaire, je n’oublie plus rien, je ne suis (presque) plus en retard et je ne cale plus mes rdv à la même heure le même jour… 

Je m’égare.

Guirlandes, nous disions. 

Alors bon, évidemment, j’aurais pu sortir des guirlandes de folie de sous ma machine à coudre, évidemment ! Tout le monde connait mon talent ! Avec des rennes appliqués, une guirlande lumineuse à LED incorporée, qui chanterait vive le vent. 

Mais non, nous savons rester simple au 13.

Nous avons fait des guirlandes en papier.

Enfin les filles ont fait, parce que ce n’est pas mon concours à moi, mais le leur. Et que l’important c’est de participer. Même si, on aimerait bien gagner, faut dire ce qui est. On tente notre chance quoi.

 

Avec Valentine, on a fait celle en « double coeurs ». Oui je dis on, parce que l’agrafeuse c’est moi qui m’en suis chargé, elle n’a que 6 ans. Mais l’assemblage des papiers, l’enfilage sur ruban c’est rien que elle.

Avec Maïa celle en simple coeurs qui serpente sur la cheminée, j’ai aidé à tenir pour qu’elle agraffe bien droit, mais sinon j’ai pas fait grand chose.

IMG_2107.JPG

Guirlande double coeur sur ruban bleu : Valentine

Guirlande simple coeur qui serpente sur la cheminée : Maïa

 

Oui je sais, nous sommes douées de mère en filles au 13. Même pas on a repiqué des idées sur Pinterest. Nan nan nan…Enfin si ! 

IMG_2111.JPG

Avec le flash qui flashe 

IMG_2113.JPG

Guirlande de Maïa

 

Tu connais mon don pour la photo, j’ai pas mieux à te montrer. 

Par contre, tu peux aussi utiliser ces guirlandes très simples à fabriquer pour un goûter d’anniversaire sur le thème du coeur.

Des guirlandes coeurs, un gateau au yaourth coeur, des invitations coeurs, etc etc…Rapide et même pas cher.

Après 7 ans, n’essaye pas c’est trop cucul.

 

Si jamais, lecteur mon ami tu as besoin d’un pas à pas en image pour reproduire une de ces choses, je t’en ferais un. Mais je ne doute pas que tu y arrives seul si l’envie t’en prenait ( de faire une guirlande en papier, j’entends)

 

Je te dirais si on a gagné quelque chose !

Ca commence à m’agacer !

Oui, ça m’agace … Pour ne pas dire ça m’enerve, ce qui reviendrait à plagier une chanson qui eu son petit succès il y a deux ou trois ans. Dieu que le temps passe vite.

 

Bref, il m’agace d’avoir acheté un très joli livre de petits chaussons. Vraiment très joli. Jolis modèles, jolies photos. Des ballerines pour enfants en cuir de toute beauté dedans. Et de découvrir que ça commence à la pointure 23 les ballerines !!! 

 

Je pense que je pourrais en faire à Valentine et Maïa pour compléter des déguisements de princesse. Certes oui. Mais c’est pour Juliette que je voulais faire des petites ballerines. Pour compléter toutes ses tenues ( pas encore cousues soit ). Alors hier j’ai réduit le patron, mais pas trop, j’avais lu que ça taillait pas hyper grand. Mais la version test qui en ai ressortie est tout de même hyper hyper hyper grande. Donc, j’ai continué de réduire le patron, et j’ai ressorti mon bouquin des intemporels pour bébé, où les tailles sont tout à fait fantaisistes aussi dedans…Il y a notamment dans l’armoire de Juliette, un pantalon en taille 3 mois qu’elle portera en short, peut être, vers 2 ans ! Enfin bref, je ressors mon livre parce que dedans il y a des ballerines pour bébé à petites brides toutes mimi mais tout à coudre à la main ! A la main ??? Et puis quoi encore ??? 

Mais je me dis que si jamais il y a la « pointure » de ma Juliette, au moins je pourrais m’appuyer dessus pour « vérifier » ma réduction de patron.

Et ohhhhh ! Surprise !!! C’est le même patron !!! C’est chouette non d’avoir perdu une après midi entière pour quelque chose que j’avais déjà ? 

 

Du coup je suis un peu agacée, par le livre fort joli certes, mais que les ballerines ne commencent qu’au 23 alors que les chaussons fermés c’est à partir du 18. De découvrir que c’est le même modèle que celui que j’ai déjà.

Mais le montage est bien mieux expliqué. Heureusement !!!

Et je n’ai pas encore testé les chaussons fermés. 

J’ai commandé du cuir, du vrai, de différentes couleurs. J’attends qu’il arrrive. 

 

Je retenterai quand même bien une version tissus avant, parce que même si le cuir est hyper abordable, j’aimerai bien ne pas le sacrifier pour une version test. 

 

Ca finirait de m’agacer.

 

A part ça parce que je suis une fille extraordinaire comme chacun sait ici ! Et que je vois que la moitié des gens qui arrivent sur ce blog le font par une recherche de tuto pour une guirlande de fanions, je vais bientôt en pondre un EN PHOTOS pour que chaque envie soit comblée.

 

Valentine m’en a demandé une pour sa chambre. Mais en bleu. J’ai que du rose. C’est pas pratique…

 

Je vais m’arranger ! 

 

En attendant une couture qui fonctionne enfin, sans me prendre 10 jours, j’ai réussi à faire des marques pages pour les harry potter des grandes. Ca m’a bien pris 15 minutes.

 

Note que le résultat n’est pas (non plus) tout à fait à la hauteur de mes espèrances (oh ?) 

 

Je vais bientôt renommer ce blog « au 13 et autres loupés « . 

 

049.JPG

050.JPG

052.JPG

tuto piqué là :http://tallystreasury.com/2011/02/corner-page-bookmarks-3/

Les siens sont vachement plus beaux !!!

(Elle a pas l’air d’avoir d’enfants, ceci explique cela, ou laisses moi le croire)

 

Retour au scrap’

Cela fait très longtemps que je n’avais pas sorti mes feuilles, mes ciseaux, ma colle, mes encres, etc etc.

Tout ça parce que la dernière page de scrap’ que j’avais faite était absolument immonde. Sans équilibre, ni cohérence. Moche.

D’où blocage, parce que bon, je suis comme ça. Si je foire c’est que je suis nulle, donc que je le serais toujours, que de toutes façons ça a toujours été comme ça, je ne vois pas pourquoi je m’obstine à essayer de faire des choses qui ne ressembleront à rien. Que je ferais mieux de mettre tout ça en vente sur ebay et transformer mon atelier en dressing ou bibliothèque. Parce que ça, pendre des vêtements sur cintre, je sais faire et lire aussi, la prise de risque est moindre… Etc etc.

Non, je ne suis pas du tout, mais alors du tout excessive et mélodramatique. Pas du tout.

Et j’ai une confiance en moi exceptionnelle !

Bref, j’avais envie de faire un projet tranquillou qui ne demande pas 22h de travail. Juste quelque chose pour détendre les doigts et l’esprit. Et aussi parce que depuis des mois il manque une page de scrap’ sur Maïa. Ninon et Valentine sont affichées dans mon bureau, mais pas Maïa. C’est mal, tu en conviens.

J’ai essayé de rectifier le tir. D’abord imprimer une photo de Maïa. Pas difficile, cette petite a hérité de son père, elle est toujours bien en photo. Ninon a hérité de sa mère, pour sortir une photo correcte il faut environ 2h ou la photographier quand elle ne voit pas l’appareil, et comme elle a un radar à appareil photo, autant te dire que c’est un vrai challenge.

Une fois la photo choisie, trouver les papiers. J’avoue que je me suis simplifié la vie, j’ai opté pour une collection compléte de papiers de Cosmo Cricket. Y avait à peu près tout dedans, les papiers, les décos, les étiquettes… Tout de suite ça simplifie le travail, faut bien le dire.

Après, j’ai mon « style », j’aime que les choses soient assez nettes, sans trop de décorations, j’aime user les papiers, je n’aime pas les encrer, mais j’adore tamponner ! Et je ne fais pas de journaling ( texte qui accompagne la photo pour expliquer le pourquoi du comment), étonnant vu ce que j’aime écrire. Mais je n’aime pas ça. Donc généralement je note le lieu, la date et point barre.

Je sens que tu es hyper-passionné par mon processus de création …

Résultat ?! :

Photo 2807.jpg

Ca ne casse pas 3 pattes à un canard ? C’est simpliste et simplissime ? C’est tout à fait vrai. Exactement ça. Mais que veux-tu, pour se remettre le pied à l’étrier, parfois il faut savoir se contenter de peu !

La poupée de Valentine est en confection ! Il y a un début à tout !!!

déjà une semaine !

La vache, on ne le dira jamais assez mais que le temps passe vite quand même … Et parfois pas encore assez.

A mon grand desespoir, la machine à coudre de mes rêves n’est toujours pas en ma demeure. Je trouve ça un poil longuet pour un site qui annonce une livraison en 4 à 7 jours ouvrables … Je compte jusqu’à vendredi et après j’enverrais un p’tit mail histoire de savoir si elle vient à pieds ou s’il faut que j’aille la chercher moi même !

 

Du coup, me sens toute désoeuvrée, je tourne un peu en rond, je suis dans une période d’attente. Je sais pas ce que j’attends, mais j’attends.

Les beaux jours, la sortie de twilight 2 en dvd, des miracles qui n’arriveront jamais, la fin de cette putain d’année scolaire, la machine à coudre…

Je compte les jours, les heures, les minutes, les années qui sont passées, qui passent, qui passeront …

M’enerve d’être comme ça, de diouuuuuuuuuu.

Il va donc falloir que je me pousse un peu au cul ( c’est classe comme expression n’est ce pas ? ) et que j’aille m’inventer du positif.

De la création manuelle, des machins qui m’occupent les mains à défaut de m’occuper l’esprit et que pour un peu je ressentirais une vague fierté à avoir accompli quelque chose.

 

Tiens d’ailleurs à ce propos, je te montre la page qui concourt et va perdre au concours du site de scropines.com. Il y avait des instructions imposées :

– Titre en 8 caractères

– 3 photos

– 5 fleurs

– 8 boutons

– de l’embossage

– utilisation d’un masque

et une autre technique …

A savoir que j’aime pas embosser, donc j’ai fais que 3 pauvres petites étoiles. J’aime pas utiliser de masque, je trouve ça difficilement propre, mais bon j’ai quand même fait le titre avec cette technique et je suis pas fan des fleurs … Donc j’ai mis ce que j’avais de plus petits comme modèles !

Et ça donne :

Photo 3350.jpg
Dès que j’ai des nouvelles de ma machine ou un truc un poil neuf à montrer ou te raconter, comptes sur moi, je te fais ça !
J’espère à très vite hein, on se dit ça ?!

 

un peu de scrap’

Hein ça faisait super longtemps que je n’avais pas mis une page de scrap’ en ligne ? Et pour cause … je n’avais plus scrappé de pages depuis une éternité. Et bien v’là t’y pas que j’ai de nouveaux les ciseaux et la colle qui me démangent.

Donc (dont ?) acte :

Photo 3308.jpg
Ca ne péte pas 3 pattes à un canard ? C’est un fait, mais tout de même je trouve que je progresse. Et même de celle ci je suis fière.
Je t’avais dis hier que je te parlerais de littérature ? Et bah ce sera pour la prochaine fois, ou une autre ! Déjà t’as plus d’articles ce mois ci que le précédent, tu vas quand même pas être regardant sur le contenu ? Si ? Ahhhhhhh…
Je reviendra alors !

teasing !

Bah voilà, tu viens, tu viens, tous les jours tu viens vérifier si y a de la nouveauté et quedalle, rien ! C’est pas honteux ça ??? Si !

Surtout que j’ai de quoi alimenter le blog en nouveauté. De la toute petite nouveauté  à la très grosse nouveauté ! Du fait main et de l’usiner !

De l’anecdote, de l’intégration berrichonne, du culturel, j’ai tout ça en rayon. Te faudra juste patienter, à chaque jour suffit sa peine.

En attendant parce qu’en ce moment suis à fond scrapbooking, la nouvelle page d’hier :

Photo 010.jpg