au rythme des vacances

Ouh que ça fait du bien de ne plus se lever le matin au son du réveil, c’est pas tellement qu’on se lève beaucoup plus tard, mais on a au moins l’impression de faire ce qu’on veut !

Faire ce qu’on veut, faire ce qu’on veut … Tout est relatif. A vivre à 4/5 toute la journée à la maison, crois moi ça charrie de la poussière et du bazar ambiant. Et c’est qui qui passe derrière hein pour faire genre que c’est quand même vaguement maitrisé ?

C’est bibi oui !

Du coup, la p’tite dame du 13 elle a décidé qu’elle avait besoin d’un peu d’aide. Au niveau du linge. Alors la dame du 13 a été chez son ami Darty et y a laissé plein de sous. Et ce matin les monsieurs de chez Darty ils sont venus lui livrer une nouvelle machine à laver et un nouveau séche linge. Parce que la dame du 13 et ses 3 enfants + son mari, elle en charie quelques kilos de linge. Par jour.

Parce que vois tu, entre l’ancienne machine qui brûlait le linge à chaque essorage et qui faisait à peu près le bruit d’un hélicoptère et celle qui a fait la jonction en attendant qui essorait qu’à 600 tours, ça commencait à bien faire. Et le séche-linge, et bah il avait 11 ans aussi le pépére. 11 ans de bons et loyaux services auprès d’une famille nombreuse, ça use. La porte ne tenait plus, il faisait autant de bruit que ma machine hélicoptère à l’essorage.

Je leur ai dit aurevoir ce matin et bonjour nouvelles machines qui fonctionnent sans bruit et y a interêt sans me boussiller toutes mes fringues. Sinon, le service client de darty va m’avoir souvent au téléphone !

On verra à l’usage…

Pendant les vacances, y a pas que la dame du 13 qui a des petites corvées à se taper. Les enfants aussi. Des devoirs de vacances que ça s’appelle. Et crois moi c’est nécessaire. Le niveau de Ninon qui a pourtant fini première de sa classe est à pleurer. Si si si, le cahier de vacances du cm1 vers le cm2 nous informe de l’étendu du problème chaque matin. On a attaqué l’apprentissage du programme complet de ce qu’elle était censée faire pendant cette année où je l’ai envoyée à l’école tous les jours. Et où parfois elle était la seule à avoir fait ses devoirs…

Mais non le niveau ne baisse pas. Et l’égalité des chances, tu m’en reparleras hein…

Du coup pour septembre, elles rechangent de nouveau d’école. C’est aussi pour ça qu’on bosse tous les matins. Parce que ça va pas être la même chanson l’année prochaine au niveau des exigences. Et qu’on essaye de mettre la tribu à niveau.

Mais je te rassure l’après midi elles barbotent dans une eau à 28 degrès minimum. Tout travail mérite salaire ! Et elles jouent, on va aller investir le cinéma également. Bref, leur vie n’est pas un enfer pavé de maths et français !

Et de mon côté j’ai repris le chemin de l’atelier. Et j’ai fais ça :

 

Photo 016.jpg

Tunique/robe 29 du livre Vêtements faciles pour filles et garçons

t. 130 sans marge de couture ni modif’

liberty mirabelle shaukat

Photo 042.jpg

Robe trapèze intemporels pour enfant

T. 8ans

Coton imprimé cerises dégriff’ tissus Châteauroux

 

Je sais que c’est que pour Valentine, mais Maïa déteste généralement ce que je fais et la tunique, je dois faire la même pour Ninon, mais pas dans ce tissus qu’elle me dit ne pas aimer.

Chaque chose en son temps !

Y aura du neuf tout au long de la semaine, au moins dans mon atelier, si ce n’est pas sur le blog !

La vie continue

Malgré l’attente, malgré les incertitudes, les angoisses plus ou moins présentes selon les jours, la vie continue.

Au 13, comme ailleurs.

Ici, c’est bien la première fois que j’étais vraiment contente d’avoir un quotidien répétitif à quoi me « raccrocher ». Les heures d’école, la maison à tenir, le linge, les courses… Bref, tout ce qui occupe les mains à défaut d’occuper la moulinette du cerveau.

Les petites choses qui font qu’un jour après l’autre, ça va un peu mieux.

T’attends pas à ce que je fasse pour autant une ode à Monsieur Propre et Cif océan, faut pas déconner non plus. C’était plus le fait qu’au moins de ce côté là, ça roulait bien. Et que c’était au moins ça de moins sur lequel se lamenter.

Et puis, il y a deux semaines nous sommes allés profiter de notre we gagné à Disneyland. On a réussi à garder la surprise jusqu’au moment du départ le dimanche matin ! Pas mal quand on sait qu’on vit avec Moscou ( l’oreille de Moscou c’est Ninon ) et que ça faisait près de 6 mois qu’on le gardait pour nous !

Nous avons passé une nuit au Newport Bay hotel, génialissime. Surtout en comparaison de notre hotel à Rhodes … Silencieux, confortable, petit déjeuner de la mort le matin. Faut y aller pour 8h au p’tit déj, sinon tu commences ta journée à attendre et parfois très longtemps. Mais le petit déj’ on est pas encore remis !

Deux jours qui ont permis de penser un peu à autre chose. Sauf que je ne pouvais plus me trainer le deuxième jour, parce que je suis tout de même un peu enceinte…Même si je ne suis pas sur le point d’accoucher non plus ! Mais je sens bien que cette grossesse est différente des autres et me demande de lever le pied plus rapidement.

On a quand même fait tout ce qui nous faisait envie et quasi sans attente, sauf à dumbo … Mais c’est pas bien grave.

Photo 030.jpg

Comment ça le temps n’était pas de la partie ? Je ne vois pas ce qui te faire dire ça …

Tant mieux, ça fait moins de monde dans le parc !

Photo 070.jpg

Tout le monde au lit !!!

 

Malheureusement on ne peut passer sa vie à disneyland à manger des petits déjeuners mortels. Il faut aussi rentrer chez soi… Et quand il fait chaud, on se dit qu’on a quand même de la chance d’avoir un timbre poste jardin, parce qu’on a pu y coller une piscine. Pas celle de l’année dernière, non, elle était quand même un poil démesurée … Je dis pas qu’on la ressortira jamais, mais il faudra attendre que le chien soit mort et qu’on agrandisse la terrasse … Autant te dire que c’est pas demain la veille et quand on sera arrivé à ça, si ça se trouve on en fera une plus « constante » de piscine…

En attendant une petite ronde, ça fait très bien l’affaire pour la bande de louloutes.

Photo 159.jpg

Photo 177.jpg

Et nous on peut continuer à regarder pousser nos tomates !!!

Photo 137.jpg

Si si, au fond sous la fenêtre c’est des tomates !!!

 

J’ai aussi réussi à réinvestir l’atelier, en faisant du très simple certes, mais il me fallait quelque chose que je réussisse à coup sûr pour ne pas plomber un moral qui ne tient qu’à un fil. Avec les grandes vacances qui arrivent des projets un peu plus compliqués vont peut être finir par voir le jour.

 

Et puis tu vas bientôt peut être voir la chambre de Ninon refaite pour ses 10 ans. Y a un gros projet « home made » à réaliser, un peu de couture, et un grand miroir à trouver pour que vraiment ça fasse plus habité. Peut être dans le courant de la semaine prochaine.

Tu vois que je ne me laisse pas totalement aller, de toutes façons quoi qu’il arrive maintenant, nous ne pourrons rien y changer.

Prochaine écho le 8 juillet, jour du passage du Tour de France à Châteauroux, heureusement que j’y vais à pied au cabinet d’écho …

 

Je te promets pas de revenir très vite. Je fais au mieux.

 

Avril …

Oh un nouveau mois qui débute, qui a plutôt intérêt à me foutre la paix niveau nausées et autres tête-à-tête cuvette parce qu’en plus de me bouffer une energie importante, ça commence sérieusement à me coller le bourdon.

J’arrive quand même vaguement à faire des trucs, tel que finir ( enfin !) le papier peint de l’escalier du 2e étage ! Ouaisssssssssssssss !

Preuve en image :

Photo 3169.jpg

Avant

Photo 4395.jpg

Et après !

Et tu vois que l’escalier monte encore…Ce qui veut dire qu’il reste encore du mur à couvrir, les pires, les plus hauts, ceux qui arrivent directement sous les toits, avec 5m de hauteur pour le plus haut. Et 5m c’est haut. Alors, j’aurais dû faire ma courageuse aujourd’hui et tenter le coup, mais j’ai déjà le mal de mer sur le plancher des vaches alors j’ai pas eu envie de tenter mon équilibre sur à 10/12 mètres au dessus du vide … Etonnament. Mais je le tenterai un jour ! Peut être demain …

J’ai aussi fais une petite guirlande de fanions pour la chambre de Maïa. Qui en photo, est tout à fait mouais bof, alors qu’en vrai ça rend très bien. Comme quoi, l’oeil du photographe y est pour beaucoup. Suffit qu’il soit vitreux, nauséeux pour ne rien tirer de bon.

J’essaierai de faire mieux dans les jours à venir pour te montrer ça.

Les grandes négocations sur la répartition des chambres avec l’arrivée de nouveau bébé est en cours. Qui va où ? Qui récupére la grande chambre ? Qui récupére la petite ? Qu’est ce qui est juste ???

Ninon et Maïa sont assez à l’abris, on ne s’est même pas posé la question de savoir si elles refilaient leur espace pour un nouvel occupant. C’est de l’acquis. Par contre Valentine qui a une petite chambre pourrait récupérer la grande au deuxième. Et donner la petite chambre au bébé.  Oui mais, nous on dort au 2e étage et on sait très bien qu’un enfant ne fait pas forcément ses nuits à 4 mois. C’était même pour ça que Valentine était finalement repassé du 1er au 2e étage parce qu’on en pouvait plus de se lever et descendre l’escalier toutes les nuits, voire plusieurs fois par nuit. 

L’autre solution consiste à déménager mon atelier à l’étage du dessous, laisser à Valentine la grande chambre et mon atelier en chambre de bébé. Tout le monde sur le même étage. Mais tout ce qu’il y a à déménager !!! Oh mon dieu ! Nonnnnnnnn, pitié !!!

Ou laisser chacun chez soi et laisser la grande chambre à bébé nouveau. Peu de déménagement, pas de grands changements. Juste un sentiment de culpabilité énorme du fait que Valentine garde la plus petite chambre de la maison, alors que les 3 autres auront une belle surface. 

MAIS, nous allons aménager le grenier d’ici 3 ans. Si si si, on va l’aménager. C’est obligatoire. Déjà que je suis presque sur le point de mettre une affiche à vendre pour trouver plus grand. Il me faut gagner du mètre carré. Et dans ce cas là, la grande chambre supplémentaire serait reservée à qui n’en voudra chez les grandes et Valentine récupérera obligatoirement une chambre plus grande. Nous une chambre d’amis au premier, et Olivier un studio de musique au grenier. Chacun son espace, chacun sa pièce.

Ouh que ça m’enerve de tourner le problème dans presque tous les sens !!! Mais on va bien finir par y arriver. Il faudra bien !!!

Pour ceux qui oseront me dire  » oui mais ta cuisine est en bas, pour le bib’ de la nuit, faudra toujours descendre… » Parce que je n’allaite pas. Ne me jette pas la pierre, je ne peux pas. La nature m’a pourvu d’accessoires féminins extérieurs tout à fait généreux, mais pas de la double fonction !  Et même si tu me jettes la pierre, j’en ai rien à secouer. L’important c’est bien qu’il mange ce bébé.

Enfin bref, ça fera l’objet d’un autre article plus tard…

Donc, problème réglé, petite glacière electrique branchée pour la nuit avec biberon au frais, et chauffe biberon au 2e étage et voilààààààààààààà ! Pas besoin de descendre.

Nan, je sais, moi aussi parfois je me fais peur avec mes idées tordues et ma fainéantise accrue … 

Toutes les réponses ( ou presque )

Mais bon dieu de bon dieu pourquoi y a rien de neuf ici ???

POURQUOI ???

Et toutes ces cachotteries depuis des semaines, qu’on peut rien savoir, qu’on aimerait bien et qu’elle dit rien là, la dame du 13. C’est pénible à force !!!

Et bien les voilà les réponses !!!

Attention ça va être long.

Le projet secret, qui ne va plus l’être du coup, dont j’ai beaucoup parlé puis plus du tout, c’était un projet « artistique », enfin artistique …

Je travaillais avec un metteur en scène à l’écrite d’un one-woman-show. Un spectacle comique me mettant en scène moi. Et j’aurais dû faire mes premières scènes là, ces prochains jours. Et être présente au festival des Sables d’Olonnes cet été. Si si si. Je te jure. Et puis, et puis ça ne se fera pas. Oh, tout va bien avec mon metteur en scène, juste qu’il y a comme un léger contre temps. Un contre temps très imprévu. Une surprise inattendue. Qui tient vraiment du miracle au vu d’un examen que j’ai passé il y a quelques heures.

Fin du suspens.

Bébé 4 est en route ! Vraiment. Je l’ai vu tout à l’heure. Avec un coeur qui bat, deux jambes et deux bras. Et à priori une bouche au vu de ce qu’il déglutissait. Juste que cette petite surprise que nous avions hasardeusement daté à la première dizaine de janvier fait plutôt partie de la fin de la deuxième dizaine de janvier.

Juste, en reprenant la date des mes dernières règles, ma calculatrice, et en comptant, comptant et recomptant encore, on se rend compte que sommes toutes, ce bébé ne pouvait techniquement pas être là. Encore moins maintenant depuis qu’on sait qu’il est encore plus jeune que nos calculs plus ou moins foireux avaient comptabilisé.

Soyons clair, je devrais être enceinte de 11 semaines et je le suis de 9 ! 2 semaines d’écart. C’est pas rien…

2 semaines d’écart d’ovulation, ça vous fout un peu dedans …

Le résultat c’est un bébé.

J’en avais assez parlé ici que cet enfant imaginaire resterait à l’état d’imaginaire. Que nous ne faisions rien pour provoquer, que même on faisait pour qu’il n’y en ait pas.

Mais l’inconscient, le hasard, la vie, ce que tu veux, ça change simplement totalement la donne.

Alors voilà, en octobre, autour du 18, un habitant supplémentaire viendra s’installer au 13. Un bébé. 

Il est peut être trop tôt pour l’annoncer. Mais ça explique beaucoup de mes silences.

D’une fatigue persistante, proche de l’épuisement qui fait que je dors beaucoup et que parfois le reste du temps je le passe en tête à tête avec ma cuvette de wc. Ce qui ne fait pas glamour et ne m’aide pas à faire avancer tous les projets couture/déco/lecture et autres.

Ca plus l’angoisse de la fausse couche et autres malformations.

Evidemment que je ne suis pas à l’abri de quoi que ce soit. Et que ça peut paraitre tôt pour le dire. Mais ça va tellement parler bébé ici ces prochains temps et vivre bébé et coudre bébé qu’il faut bien que je te le dise quand même.

Et puis s’il se passe quoi que ce soit, et bien, j’ai espoir qu’ici je trouverai des yeux attentifs et une certaine écoute.

Haut les coeurs !!!

La vie est en marche !

C’était pas si long !!!

 

Ps : j’ai eu des cadeaux de folie pour ma trentaine bien entamée fêtée en famille. Il faut ab-so-lu-ment que je te montre ça !

Plein les yeux !

Le temps de rien !

Les choses avancent un peu partout.

Mon challenge personnel plus ou moins rapidement.

J’ai pris du retard à ne pas bosser ce we.

Mais y avait ma maman aussi.

Venu exprès pour voir le spectacle de Yannick Jaulin.

Mais prenons dans l’ordre.

Mercredi soir j’étais au concert de Christophe Maé, ici même là, à Châteauroux.

Dans la fosse, avec des centaines d’autres personnes. Mais à 5m de la scène, maxi 7. Et je peux te dire que le Christophe, même sans être grande fan, il m’a fais des trucs. Que je serais bien repartie avec. Déjà parce qu’il est la preuve vivante qu’on peut être un homme et avoir de l’energie…

Mais comme m’a dit l’ami homme qui m’accompagnait  » nous aussi, on se défonce au boulot ! »

Est ce qu’à la maison, en toute intimité le Maé fait aussi le crevard sur le canapé en reportant de semaine en semaine la réparation ultra urgente de la chasse d’eau qui fuit ???

J’ai juste adoré cette soirée, ce concert et dès qu’il repasse j’y retourne. L’energie, les décors, la générosité, la bonne humeur. Il est là pour faire plaisir et donner ce qu’il est à son public et pas se nourrir uniquement des applaudissements.  Un gros gros gros coup de coeur.

Et pour l’avoir vu de plutôt près, il est pas mal du tout, sans être le canon absolu, mais il a un truc qui fait que j’avais le poil qui se soulevait !!!

Je veux le même !!!!

 

Vendredi soir, avec ma mère venu tout exprès pour l’occas’ nous sommes allé voir Yannick Jaulin. Conteur vendéen drôle au possible et virtuose de l’émotion. Il parle du dodo, cette espéce disparue parce que sans méchanceté et sans prédateur sur son île … Et qui n’a pas compris le danger que pouvait représenter l’homme.

Le dodo de l’Ile Maurice, et ses parallèles avec l’homme moderne.

Ma mère pleurait de rire et retournera le voir quand il passera en normandie.

S’il passe par chez vous, allez y.

http://www.yannickjaulin.com/

 

Et cet après midi, Harry Potter et les reliques de la mort partie 1 au cinémovida de Châteauroux.

J’y suis allé avec Ninon et Maïa qui n’a pas eu peur, mais c’est aussi parce que je connais le livre par coeur et que j’ai pu lui signaler à l’avance que  » attention là ça va faire un peu peur ». En dessous de 6/7 ans et pour les plus courageux encore c’est pas la peine d’y aller. Ils ne comprendront rien à l’histoire.

C’est, à mon sens, la meilleure adaptation des livres qui ait été faite jusque là, bien que le 3 et le 4 soient plutôt bons. Le 6 était tellement mauvais que j’avais un peu peur. Mais non, l’ambiance est là, la structure du récit, l’enchainement. Comme dans ma tête et ça se déroule sur l’écran.

Evidemment si le film était en une seule fois j’aurais été encore plus enthousiaste. Mais il me semble que c’est finalement pas plus mal qu’il soit en deux parties, histoire de, pour une fois, traiter correctement l’adaptation, sans oublier le 1/3 du livres et celui que généralement on préfére !!!

Deuxième bémol, l’entracte au milieu du film. 10 minutes.

Nan mais je te rassure d’emblée, lecteur d’ailleurs, il y a peu de chances que dans ton cinéma moderne, complexe UGC, Gaumont et autres ça arrive. Je n’avais jamais vu ça. J’en suis restée comme deux ronds de flan. Un entracte !!! Et l’ouvreuse avec les michokos et les glaces elle était où ???

Tu sais quoi, l’internet berrichon qui marche quand il a le temps, le cinéma avec entracte, les temps d’attente pour tout et n’importe quoi, ça ne me donne qu’une envie … Déménager !

J’ai besoin d’air en ce moment.

Le challenge, tu verras ça en photo si je termine la semaine prochaine.

Encore une semaine qui sera en pointillés, je te le dis tout de suite. Rapport que demain, je vais bosser comme une malade sur le challenge justement, mardi matin je suis chez le coiffeur, l’après midi je travaille sur le projet secret, mercredi, challenge + courses, jeudi l’homme m’emmène je ne sais où manger (il a reservé depuis 3 mois, tu te rends compte ?!) rapport que j’aurais 30 ans, vendredi cuisine à fond les ballons, samedi, on fête mes 30 piges avec un petit peu de monde … Dimanche, on ira voir Raiponce.

Et les semaines d’après seront reservées aux déguisements. Vu que je serais dans l’atelier toute la journée, t’as quelques chances d’avoir plus de nouvelles.

 

 

 

 

Retour de week-end

J’ai pris mon temps, c’est un fait. Mais c’est parce que je suis très très occupée et que là je ne devrais même pas être derrière mon écran.

Mais je ne peux pas te laisser comme ça sans aucune lecture quand même !

Surtout qu’au vu du programme,  ça peut durer des jours et des jours.

Mais chut… J’y reviendrais quand ce sera le moment.

 

On se fait un point des derniers jours ?

 

Je t’avais laissé sur un alléchant teaser Marc Lavoine et petits fours.

Marc Lavoine, c’était vendredi soir en concert acoustique à Châteauroux même, en vrai non c’est à Déols, mais c’est à côté.

3000 personnes, 1 chanteur, 2 musiciens très doués, normalement la promesse d’une bonne soirée.

En prime on était placé dans le carré VIP, pile poil dans l’axe de Marc Lavoine. C’est bien simple, ça formait une ligne droite entre lui et moi. Et les quelques autres rangs devant … Mais de toutes façons, il ferme les yeux beaucoup quand il chante, alors ça comptait pas !

Il chante très très bien, non vraiment très très bien. Sauf qu’il en fait des caisses, c’est too much assez souvent et du coup des chansons superbes chantées avec de la retenue deviennent des chansons à la Franck Mickael quand il se lâche trop.

Quel dommage, mais quel dommage.

Merde quoi, Marc Lavoine ! Pas besoin d’en faire des caisses quand on EST Marc Lavoine. Ca se suffit à lui-même.

Donc une première partie en demi-teinte, une deuxième bien meilleure.

C’était bien, mais pas plus que ça.

Demain soir je vais au concert de Christophe Mae, j’espère que cette fois ci, je serais hyper enthousiaste !!! On sait jamais, tout peut arriver non ?!

 

Les petits fours :

Pour l’anniversaire de Maïa dans ma famille je dois faire preuve d’imagination pour ne pas refaire sans arrêt la même chose, et jongler entre les goûts de chacun et les allergies alimentaires.

Il faut donc du chocolat, pas d’amandes sous aucune forme, ou de pralin, et pas trop de répétition.

Cette année j’avais donc décidé de faire des plateaux de petits fours.

Sauf que…

Je n’ai aucune notion de taille des petits fours et que j’ai laissé la moitié de ce que j’avais préparé dans mon congél vu tout ce qu’il y avait déjà !!!

Je te montre :

Photo 3139.jpg

Au fond : mini tarte au citron meringuée, trianon royal, mini tarte tatin, gâteau au chocolat ( de ma mère pour mettre les bougies) et mini concorde sur les plateaux dorés

 

Dans le détail :

Photo 3144-1.jpg

Trianon royal chocolat, maison évidemment !!!

Comme si ça se voyait pas … Tu payerais un pâtissier qui te refile ça toi ?!

 

Photo 3146-1.jpg

mini tarte au citron meringuée

 

Photo 3147-1.jpg

Mini tatin

Photo 3140-1.jpg

Concorde individuel, maison aussi.

 

 

Je m’orienterais bien sur un grand trianon pour mon gâteau d’anniversaire de la semaine prochaine …

En attendant j’ai du travail qui m’attend et pas qu’un peu. Un challenge, un vrai ! Quand ce sera fini, peut être en fin de semaine prochaine, je me lancerai dans la confection des déguisements pour Noël.

Il faut avant tout que je fasse la commande de tissus.

 

J-9 …

Et après

Et bah voilà, je l’ai fini, enfin, le livre de Guillaume Musso : Et après .

Un petit avis ?

C’est bien, mais je n’ai pas accroché. Du coup j’ai mis du temps à le lire parce que je me suis surtout beaucoup endormi dessus. Ca parle de l’imminence de la mort, de celle qui peut arriver demain et qui là prévient dis donc ! Ca parle de l’essentiel dont une vie doit être composée. De l’amour, de la famille, de l’échange intergénérationnel.

Je comprends que ça interpelle et pour certains amènent une prise de conscience. Mais pas pour moi.

Je le place au même niveau que Marc Levy, ça se lit, c’est pas transcendant. Pour certains ça fait réfléchir, pour d’autres ça occupent quelques soirées où de toutes façons y avait rien à la télé et vu la conversation du conjoint autant lire !!!

 

J’ai entamé la Déclaration qu’une amie m’a prêté et après seulement j’enchainerai sur Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, puis ce que je sais de Vera Candida, La délicatesse, Un amour vintage et après j’ai encore des bouquins qui trainaillent depuis un moment sur ma pilàlire. Mais tellement que du coup c’est comme le menu fait pour la semaine, à force de le voir affichait sur le frigo depuis le lundi, t’es tranquille à partir du mercredi j’ai eu l’impression d’avoir déjà mangé tous les repas 12 fois de la semaine et le programme change illico presto.

 

A part ça, y a des choses qui avancent très vite :la salle de bain du 1er, quasie finie ! Qui l’eut cru ???

D’autres qui reculent : la tunique débardeur en tricot rose et blanche de Valentine par exemple. Elle était presque finie il y a peu, oui, tout à fait. Et puis fille numéro 2, Maïa, a eu la délicatesse de se saisir du dit tricot en cours sur les aiguilles et de faire sauter 25 mailles. Rien que ça … J’ai fais tout ce que je pouvais avec mes maigres connaissances en tricot pour récupérer le desastre, mais rien n’y a fait, il a bien fallu que je m’y résouds tout à l’heure, tout était à défaire et recommencer. Grrr de grrr de grrr.

Je me sens dans une mauvaise passe niveau réalisation de tout poils, je foire tout ce que je touche … Si ça continue, je fous l’intégralité de mon atelier en vente et zou je transforme la pièce en pièce de lecture ou dressing !!! Là au moins on ne prend pas le risque de se louper dans les grandes largeurs.

 

Demain, youpi, j’ai organisé  une grande journée  » surprise, surprise « pour la famille de moi ! Les filles trépignent, savent qu’elles ne vont pas à l’école pour 2 d’entres elles, un doute plane sur la 3e ( Ninon !). Qui part ? Où ? Pourquoi faire ? Qui méritent ??? Réponse demain !!!

reposée

Voilà, une semaine de vacances, bon un peu plus si on compte le we de Pâques et je me sens re-po-sée. Enfin ! Bon j’ai une montagne de repassage qui m’attend toujours et il serait bon que je mette le nez dans les chambres des grandes pour faire du rangement là dedans. Mais j’ai pas envie ! Non j’ai pas envie !!!

Je me laisse vivre, encore quelques jours, sans grandes obligations. Les filles sont cool, même si elles se tapent dessus régulièrement, mais parce que je suis re-po-sée je le supporte très facilement. C’est à peine si je m’enerve … Et même, attends, faut que tu te rendes compte, même j’ai fais des truffes au chocolat cet après midi et cela sans pester. Et, encore mieux, je vais aller faire le repas de ce soir, risotto et oeufs brouillés. Certes vu comme ça, ça péte pas 3 pattes à un canard, mais te promets que je suis assez fortiche dans le domaine et que c’est loin d’être dégueu … Comme quoi tout arrive !!!

Ce soir, ce sera programme télé sans grand intérêt et tricot. Tu veux que je te montre un peu à quoi ça ressemble ? Te préviens vu comme ça sur les aiguilles et photographié par moi même ça ne scotche rien du tout. Mais d’ici quelques semaines ce sera tout fini ET assembler et là … Je découvrirais si oui un non c’est une serpillère avec des trous plus grands pour les bras ou un pull super long, à mettre au dessus d’un sous pull, avec legging et grandes bottes pour l’automne/hiver prochain.

J’espère que ce sera la deuxième option … Et si ça ressemble à quelque chose, même que je te ferais une photo sur la bestiole du rendu. Tant qu’il y a de la vie y a de l’espoir non ?!

 

En apparté, comme ça, parce que c’est un des meilleurs livres que j’ai pu lire, parce qu’il est en poche et que c’est presque sacrilège de passer à côté, cours acheter/emprunter/piquer  » La nostalgie de l’Ange  » d’Alice Sebold. Oui j’en ai déjà parlé il n’y a pas longtemps quand j’avais été voir le film tiré du roman. Et j’ai eu envie de le relire, et j’ai été aussi bouleversée que la première fois. J’ai pleuré autant que pendant le film. Lis-le !

 

Le pull en cours, cette photo est encore pire que les autres dont tu as l’habitude …

Photo 4093.jpg

J’ai craqué

Ma volonté est faible, voire inexistante. Je suis allé au salon des loisirs créatifs avec une amie de moi cet après midi et j’ai craqué. Pourtant je m’étais préparée à n’acheter rien ou pas grand chose. Sauf que, c’était pour le scrapbooking que je m’étais préparée, mais que de scrapbooking il n’y avait tellement rien de nouveau que je n’aurais pas pu craquer même sous la contrainte. Rien en tricot non plus, oufffffffffff. Imagine qu’il y ait eu des modèles à tomber dans une laine douce comme un doudou ? Le drame de mon compte en banque. Mais en fait non !

Par contre, il y avait un stand, bon plusieurs en fait, mais un en particulier de point de croix et autres petites choses associées trop trop trop jolis. Et du coup, j’ai craqué ! D’abord sur juste une grille de point de croix, sans toile, ni fils. A 9,60 euros, franchement c’était pas la ruine hein.

Fiche-Lili-Points.jpg
La photo ne vient pas de chez moi, je l’ai repiqué sur un blog, j’avoue. Merci google image. Mais au moins tu sais pourquoi j’ai craqué. La phrase déjà, hein, on est d’accord ? Et puis rouge et lin … En prime y a des petits pois, comment tu veux que je résiste ???
Et puis, et puis et puis j’ai fais le tour du stand et là, une boite, mais une boite !!! J’adoreee les boites !!! Et celle là elle est juste, hummmmmmmmm superbe. Bon elle est en kit, et chère, mais zut et ce sera mon premier cartonnage avec collage de tissus et par dessus il faudra que je brode. Ce sera une boite pour mettre tous mes trucs en cours sur le bout de canapé dans la salle. Parce que bon, j’ai des questions sur l’énergie que je trouve à faire mes trucs. De l’energie je n’en ai pas ! Juste je rentabilise mes heures de télé devant des émissions plus ou moins interessantes le soir. Bah oui, j’avoue, je ne regarde pas forcément que des films français limite chiants. Je suis aussi bonne cliente de M6 ( maisons à vendre, cherche maison ou appartement, top chef …). Enfin, bonne cliente, je ne peux pas m’empêcher de tout critiquer.
Maison à vendre ( extrait de chez moi )
 » Hummmmmmm, ah bah oui, ah bah évidemment, ah bah attends, c’est clair qu’avec un bordel/déco/environnement pareil ils allaient l’avoir longtemps sur  le dos leur baraque. Mais enfin ??? Ils le voient pas les gens que les chouettes en plastique ce ne sera JAMAIS tendance ??? Rhooooooo Olivierrrrrrrrrrrrrr, une table banc en pin massif pour la cuisine !!! Notre rêve absolu hein ?! La consécration de la réussite sociale non ? Attends, suis sûre que derrière y a les chatons brodés sur un coussin bordé de satin qui brille ! Ah bah voilà ! Ca ne loupe jamais !!! « 
Je suis d’une médisance et d’une méchanceté sans bornes. Tu en découvres chaque jour un peu plus non ?!
Le kit de la boite je ne l’ai pas, ils étaient en rupture sur le salon, je vais le chercher en boutique dans la semaine. Mon Dieu Chéri, toi qui me guides vers les doudous planqués derrières les radiateurs ( vive la fonte ) , aides moi à resister à l’appel des merveilles de la boutique la semaine prochaine et à juste ressortir avec ce que je suis venu chercher ET que j’ai DÉJÀ payé.

déjà une semaine !

La vache, on ne le dira jamais assez mais que le temps passe vite quand même … Et parfois pas encore assez.

A mon grand desespoir, la machine à coudre de mes rêves n’est toujours pas en ma demeure. Je trouve ça un poil longuet pour un site qui annonce une livraison en 4 à 7 jours ouvrables … Je compte jusqu’à vendredi et après j’enverrais un p’tit mail histoire de savoir si elle vient à pieds ou s’il faut que j’aille la chercher moi même !

 

Du coup, me sens toute désoeuvrée, je tourne un peu en rond, je suis dans une période d’attente. Je sais pas ce que j’attends, mais j’attends.

Les beaux jours, la sortie de twilight 2 en dvd, des miracles qui n’arriveront jamais, la fin de cette putain d’année scolaire, la machine à coudre…

Je compte les jours, les heures, les minutes, les années qui sont passées, qui passent, qui passeront …

M’enerve d’être comme ça, de diouuuuuuuuuu.

Il va donc falloir que je me pousse un peu au cul ( c’est classe comme expression n’est ce pas ? ) et que j’aille m’inventer du positif.

De la création manuelle, des machins qui m’occupent les mains à défaut de m’occuper l’esprit et que pour un peu je ressentirais une vague fierté à avoir accompli quelque chose.

 

Tiens d’ailleurs à ce propos, je te montre la page qui concourt et va perdre au concours du site de scropines.com. Il y avait des instructions imposées :

– Titre en 8 caractères

– 3 photos

– 5 fleurs

– 8 boutons

– de l’embossage

– utilisation d’un masque

et une autre technique …

A savoir que j’aime pas embosser, donc j’ai fais que 3 pauvres petites étoiles. J’aime pas utiliser de masque, je trouve ça difficilement propre, mais bon j’ai quand même fait le titre avec cette technique et je suis pas fan des fleurs … Donc j’ai mis ce que j’avais de plus petits comme modèles !

Et ça donne :

Photo 3350.jpg
Dès que j’ai des nouvelles de ma machine ou un truc un poil neuf à montrer ou te raconter, comptes sur moi, je te fais ça !
J’espère à très vite hein, on se dit ça ?!