Trop de coussins

Très cher lecteur, je dois te faire une confession.

Je suis accro. Aux chocolats(surtout les pralinés lait  miammmmm Jeff de Bruges me voilààààààààà) coussins. Je suis accro aux coussins. J’en colle partout.  Le 13 est envahi de coussins et ça commence à devenir un problème.

Georges ne trouve même plus de place sur le canapé pour s’étaler, se répandre, dormir !

Coussin 50x50cm

tissu métis offert (merci Charlotte !)

Fil écofil Annika

Broderies urban threads

Je t’aime

Roses

Coussin intérieur, Cap Tissus Châteauroux/Saint Maur

Ce coussin est un rescapé ! J’ai d’abord brodé les roses mais je n’étais pas convaincue du tout par le résultat. Je trouvais ça petit et trop romantique. J’avais aussi opté pour une couleur trop proche du tissu pour les écritures. Rien ne ressortait, sauf les roses.

Du coup, foutu pour foutu j’ai remis le tissu dans le cadre à broder, changer la couleur du fil des écritures et hop au boulot la brodeuse !

Le tissu n’ayant pas été remis exactement pareil le motif est décalé, mais ça ne choque tellement pas que j’avais même oublié ce détail !

Mais même comme ça, laisse tomber !

Re foutu pour foutu j’ai rajouté un grand Je t’aime en biais ! Histoire d’occuper l’espace, je ne sais pas si c’est parce que je me suis habituée à le voir ou pas mais il me plait bien ce grand coussin.

Coussin 40×40

tissus métis offert

broderie urban threads

Fil écofil Annika

Rien à redire, j’adorais le motif, j’adore le rendu !

Coussin 40x40cm

Tissu métis offert

broderie urban threads

Fil écofil Annika

J’adoreeeeeeeeeeee !!!

coussin 50x50cm

tissu métis

broderie Urban Threads

Fil écofil Annika

J’avais envie de couleur ! Mais discrète.

Pour le message, je suis absolument d’accord !

Manque qu’un bon fauteuil !

Et pour finir dans le romantisme cucul la praline !

Un énorme coussin 40x60cm

Brodé du même Je t’aime que plus haut

 Fil écofil Annika

et deux plumes Urban Threads

Je n’ai pas vraiment d’avis sur celui là…

Je n’arrive pas à savoir si c’est juste sympa ou kitsch.

Tu me diras ce que tu en penses !

Je vais te dire qu’en produisant ces coussins à la chaine, j’ai pensé très fort à celles et ceux qui tiennent boutique de leur créations et je leur tire mon chapeau. Comment réussissez vous à faire des choses en série ? Au 3e coussin j’avais envie de tout brûler pour passer à autre chose.

Je ne suis clairement pas faite pour la vente !

Une vraie chemise

Dans la vie d’une couturière amatrice il y a des défis à relever.

Coudre une chemise en fait partie.

C’est une pièce qui demande technique, minutie et patience.

Mais un bon patron et un tissu simple aident beaucoup à passer l’épreuve.

Au 13, Maïa rêvait d’une chemise blanche, toute simple, sans aucune fioriture, pas de flex, pas de broderie, même pas une minuscule sur une poche, pas de surpiqûre colorée. Une chemise blanche point barre.

J’avais en stock du coton blanc tout ce qu’il y a de plus simple, acheté je ne sais où je ne sais quand, on s’en fout, du coton blanc y en a partout et pour tester c’était parfait. Si je me loupais ce n’était pas la fin des haricots.

J’ai proposé plusieurs modèles de chemise parmi les ottobre en ma possession et Maïa a opté pour le School Days du 04/2014

Modèle 34 ottobre 04/2014

Taille 158cm

coton blanc basique

Dos un peu plus long que le devant, parfait pour planquer ce qu’on ne souhaite pas montrer

Non elle n’a pas un enorme pli en travers du dos, juste que le coton porté une demi journée avant d’être photographié, ça se voit !

Double surpiqûre un peu partout pour un résultat hyper net, autant endroit qu’envers

Tu la sens ma fierté de réalisation là ?

Une vraie chemise, avec un vrai col, des vrais poignets boutonnés

Je m’en faisais une montagne et en fait ce n’est pas si difficile que ça de faire une chemise. Celle là en tout cas. Une fois les pattes indéchirables des manches réalisées rien ne m’a posé de réel soucis

J’ai enfin testé la couture des boutons à la machine, vu le nombre et mon manque de motivation à tout coudre à la main et je crois qu’en 15 minutes tout était fait.

Maintenant que j’ai passé l’épreuve du feu, je vais enfin pouvoir me lancer dans une chemise pour l’homme, à qui je n’ai jamais rien cousu. Les tissus sont en stock, y a plus qu’à !

Un coeur gros comme ça

Le week end du 2 et 3 décembre s’est déroulée la 30e édition du Téléthon. Garou en était de nouveau le parrain, comme en 2014 quand nous étions famille ambassadrice. Il s’était passé un truc entre les deux et je crois qu’autant Garou que Juliette souhaitaient se revoir.

Mais il lui fallait une tenue !

Suivant le cahier des charges : assez chaude, pas les fesses à l’air quand elle se penche ( exit les pantalons), plutôt une robe mais sans lui voir  la culotte si Garou la porte.

Restait en gros le combo Robe/Legging.

Je lui avais cousu une robe parfaite, un jersey sublime, des finitions impeccables. Rien à redire.

 

Juste qu’elle est trop grande. Trop longue, trop large, trop tout.

Désespoir !

Je n’avais rien trouvé qui me plaisait en boutique et surtout, orgueilleuse que je suis , je voulais lui coudre sa tenue.

Pas eu envie de trafiquer du Ottobre pour avoir la taille parfaite, je me suis jetée sur mes livres japonais. Les mensurations de Juliette correspondent bien plus aux enfants japonais que suédois.

La bonne nouvelle ? Je vais pouvoir rentabiliser tous mes livres japonais maintenant que Juliette est assez grande !!!

J’avais un reste de jersey milano en stock, comme la robe que j’allais porter dis donc ! Une broderie et c’est parti !

Robe Y taille 100 avec marges de couture ( Juliette mesure 101,5 cm)

Livre Petites filles modèles (plus édité)

Jersey Milano Les Coupons de Saint-Pierre

Broderie Urban threads (ça étonne quelqu’un ???)

Bonnet Clayeux vintage (c’était le mien quand j’était petite et en voyant les couleurs on voit que j’ai été conditionnée à aimer le prune, rose, violet tout ça. C’est pas de ma faute quoi !)

Patte de fermeture au dos, j’en suis assez fière !

Encolure . Tissu très difficile à photographier

Envers de la robe ,même pas honte ! Tout est propre, merci la surjeteuse !

En situation !

J’avais raison pour le combo legging/robe !

En bonus la bouille qui accompagne le

« S’il te plait, on peut avoir un chien ??? »

Pourquoi je ne vendrais jamais rien !

Parfois certaines personnes s’aventurent à me demander pourquoi je ne tente pas de vendre ce que je fabrique. Une fois mon ego flatté et l’étalage de tout ce qu’il y aurait à perfectionner pour vendre je dois surtout admettre que je suis nulle en terme de prévision et de délais.

Tiens par exemple pour ce que tu vas voir, soit des cadeaux d’anniversaire, il m’a fallu 6 mois pour les coudre et les offrir. La honte royale.

J’ai demandé aux destinataires en les offrant de commencer à réfléchir sur le prochain anniversaire s’ils voulaient du fait main parce qu’en terme de délais on était pile poil bon. 6 mois en avance quoi…

Ce n’est pas tellement la difficulté de réalisation c’est que j’ai tellement peur de me planter, que ce soit en terme de taille, de couleurs ou simplement de réussite que je repousse, repousse, repousse. Et un jour je me mets un coup de pied aux fesses et j’y vais !

Sac sur mesure

Toile spéciale sac de fil en étoile 

Sangle fuchsia de fil en étoile

Broderie Urban Threads

C’est beau non ?

Ce sac aux dimensions hors normes est destiné à ranger le corset médical d’une jeune fille. Le sac fourni avec l’engin inconfortable était moche. Et un corset pas demandé plus un sac moche, ça faisait beaucoup. Je me suis basée sur les dimensions du sac moche pour un faire plus joli.

Et oui, il y a un peu de symbole dans la broderie choisie  !

Quand elle n’aura plus besoin du corset, elle pourra toujours garder ce sac pour y mettre je sais pas moi…une couette ? On a toujours besoin d’un rangement à couette je trouve. Quoi ? On appelle ça un placard ? Ah oui, maintenant que tu le dis…

Cette jeune fille a un frère, plus jeune dont la chambre a été entièrement redécoré par des parents habiles. Je voulais lui faire/offrir une fringue à la base mais je sens que côté garçon j’ai encore beaucoup de progrès à faire pour imaginer une pièce et même pour choisir une à acheter. Du coup, j’ai opté pour des coussins. Sur le thème Minecraft selon les goûts du jeune homme !

J’ai cherché un moment pour les couleurs, histoire d’être raccord et pendant une éniéme errance chez Cultura, v’la t’y pas (patois normand inside) que j’tombe sur 2 coupons pile poil bien !

Zou dans ma besace et hop sous la machine.

Housse 40x40cm toujours selon le tuto des Lubies de Louise

Cotons vert et turquoise Cultura

Flex Happyflex

Coussin intérieur Cap Tissus Châteauroux (oui on ne le voit pas mais il est là et à un prix imbattable d’où la montagne de coussins que tu vas voir ces prochains jours. Courage !)

Pour une fois j’ai mis des fermetures éclair coordonnées. Elles ne se voient pas puisqu’elles sont sont sous-pattes mais j’essaye de m’améliorer pour soigner les détails.

Le passepoil est fait maison avec les chutes des tissus. Au moins j’ai exactement les bonnes couleurs et ça rentabilise

Rien de délirant dans l’article d’aujourd’hui mais il est à noter que pour une fois j’ai fait des photos de ce que j’ai offert ! Incroyable !!!

Les licornes -partie 1

Il était une fois une grande ado d’1m70 qui avait une passion étrange pour les licornes.

Mais pas les licornes magiques, non. Non ce qu’elle aime ce sont les licornes un peu décalées, grassouillette, rigolotes. Pas la licorne qui se la pète de la crinière et qui balance de la paillette à tout va.

Alors quand je croise une licorne dans mes pérégrinations webesque ( comprendre pinterest et urban threads ) je la mets de côté au cas où grande ado aurait envie d’une pâle copie ou d’une plus colorée !

C’est l’histoire d’une image épinglée sur deux tableaux pinterest, le mien et celui de fille aînée. Etant abonnée l’une à l’autre l’histoire ne dit pas qui des deux a épinglé la première. En tout cas, l’idée de contrefaçonner la chose avait germé dans 2 esprits.

C’est l’histoire d’une fille qui dit à sa mère :  » Maman ??????? Tu pourrais me faire ça, s’il te plait ?????? » ou d’une mère qui dit à sa fille « Hé Ninonnnnnnn ? T’as vu ce sweat ? Tu veux que ? »

C’est à dire que les souvenirs sont flous parce que ça remonte à plusieurs mois tout ça.

En tout cas nous sommes parties de ça :

Drôle mais triste non ?

En vente ici pour les puristes

Fille ainée voulait du doudou, du chaud, et de la couleur.

Alors j’ai dégainé le sweat doublé minky des coupons saint pierre (plus en ligne au moment où j’écris)

Je suis habituée au super sweat intérieur minky hyper doux de mon magasin local (cap tissus Châteauroux/Saint Maur) qui a des merveilles de jersey et sweat depuis 2 ou 3 ans. Des tueries je te jure. Je te montrerai, j’ai fait un peu de stock. Et je t’avoue que j’ai été un peu déçue à la réception du sweat des coupons saint pierre. Le tissus est de belle qualité mais l’intérieur n’est pas tout doux tout doux comme ce que je connaissais déjà. Cela dit il a été facile a travailler et le rendu vaut la peine. Mais je ne l’aurais pas qualifié d’intérieur minky.

En gris, mon magasin local

En rose les coupons de saint pierre. J’aurais plutôt appelé ça du molleton gratté…Ca reste doux hein, mais pas autant.

modèle 15 ottobre 05/15

sweat coupons saint pierre

flex sparkle happyflex

flex noir happyflex aussi

Aucune difficulté alors que je me faisais une montagne de la pose de la capuche. Des finitions qui s’améliorent grandement, même que plusieurs camarades (mais que c’est vieillot ce mot) de classe lui ont demandé où elle l’avait acheté.

Bref ça valait la peine de contrefaçonner !

Bonus photo :  » je fais des moustaches avec mes cheveux ou quelque chose comme ça »

Les sacs d’école

On se le dit vite fait ?

Le quotidien, les enfants, la préparation du brevet, les vacances, des trucs sympas, des trucs vachement moins sympas voire même carrément pourris et un réel manque d’organisation. Tout ça éloigne bien du blog.

 

 

Je ne détaille pas hein ? Non, c’est chiant !

Mais sinon Juliette va très bien, et Ninon, Maïa, Valentine aussi. Tout comme l’Homme de la maison.

Je n’ai pas beaucoup beaucoup investi l’atelier ces derniers mois. Beaucoup de choses ont été offertes et comme toujours quand j’offre je ne photographie pas avant. Mais pourquoi ???????? Je sais pas ! J’ai un pète au casque ! Je ne vois que ça.

En tout cas, j’ai réussi le pari de faire son sac de lycée à Ninon. Fait en avril, si tu veux je ne prenais pas grand risque en terme de délais. Mais mieux vaut tôt que jamais chez moi.

Dans le cahier des charges j’avais un sac type cartable, brodé, avec des poches pour mettre l’ipod, les écouteurs, le portable et naturellement tout le fourbi de la toute fraîche lycéenne.

IMG_9814

Voilà la bête !

Sac Léonie, cartables et sacs à dos

Suédine rouge/rose, ça dépend de ton œil Cap tissus Châteauroux

Doublure stock personnel ( c’est ce qu’on dit quand le tissu est stocké depuis tellement longtemps qu’on ne sait plus pourquoi on l’a acheté ni surtout où et qu’en fait on s’en fout parce qu’il n’est plus en vente depuis belle lurette mais stock personnel ça fait mieux, genre motif exclusif quoi)

Broderie tu t’en doutes urban threads

IMG_9817Double poche sur le devant mais un seul rabat.

Je n’ai pas trouvé le livre très clair sur les marges de couture comprises ou non, surtout au niveau des poches. J’ai donc fait deux poches comme si les marges étaient comprises et je me suis retrouvée avec 2 pochounettes où clairement on ne pouvait rien mettre. J’en ai donc fait des plus grandes et cousues les plus petites sur les plus grandes

Rien ne se perd, tout se recycle !

IMG_9822

Ninon a fini l’année de 3e avec, donc forcément l’agenda était celui de l’année passée.

Niveau contenance, le sac est parfait. Les cahiers 24×32 en 96 pages et même en 180 pages ( ouais t’as vu, j’ai trop bien potassé la liste des fournitures) rentrent parfaitement.

IMG_9825

Comme toujours je rajoute une pochette zippée à l’intérieur. Un sac de fille ne peut pas ne pas avoir de poche zippée à l’intérieur. Nannnnnnnnnnn

IMG_9827

Et une grande poche tant qu’à faire. On ne sait jamais ce qu’on veut pouvoir cacher de la vue des autres.

Bref Ninon a un sac !

Et il est de tradition ici de mettre la photo des cadeaux de fin d’année scolaire des instits à la rentrée suivante, alors c’est parti !

13566999_10207865060601588_2940377944039659491_n

Le lendemain de la rentrée ça fait sourire hein ?

IMG_0130

Un sac cabas ! Dingueeeeeeeee !

Comme toujours issu du formidable tuto de Louise

Broderie avec l’alphabet inclus dans la machine

Il apparaît clairement que les articles programmé pour un jour précis ne sont pas fait pour moi. Lâchons cette obligation, y a des chances que j’écrive bien plus.

Salade de fruits

Ce titre est carrément pourri, j’en conviens.

Mais pas complètement hors sujet.

Repartons quelques mois en arrière, en janvier très exactement. Mois des bonnes résolutions par excellence et des défis à relever. Le mien pour 2016 était de dompter le jersey. Pour me motiver, selon ma très grande logique, j’avais commandé sur internet et acheté en magasin des mètres de jersey. Bah oui tant qu’à faire ! Mais attention que des coups de cœur, pas du moche à pas cher pour essayer. Nannnnnn, du beau, du précieux, du cher.

Logique implacable je te dis.

Surtout quand on connait tous mes loupés dans le domaine du jersey ( ils sont très nombreux).

Mais cette fois ci je le sentais bien. J’avais mes magazines Ottobre (aussi nombreux que mes échecs couture de jersey), la surjeteuse montée en 4 fils, réglée comme il faut, prête à avaler des kilomètres de couture, des aiguilles simples et doubles spéciales jersey sur la machine à coudre. Bref, tout ce qu’il faut pour réussir.

Et comme tu l’as vu dans les articles précédents, j’ai vaincu.

Bien partie sur ma lancée j’ai enchaîné les projets jersey.

Et notamment cette robe pour Juliette

IMG_9993

Robe 13 issue du magazine Ottobre 04/2015 ( mon préféré)

Taille 92 cm

Tissu Buttinette ( une merveille ni plus ni moins)

Pas de grande difficulté pour cette robe. Un pli creux sur le devant, normalement 2 poches plaquées devant, mais que je n’ai volontairement pas faites et des manches raglan ( montage bien plus simple que des manches « classiques »)

IMG_9995

Finitions habituelles au faux point de recouvrement de ma machine à coudre

IMG_9998Ourlet à l’aiguille double spéciale jersey.

Si si, ça change tout. L’ourlet ne rebique plus avec les bonnes aiguilles.

IMG_9855

En situation sur le mannequin

IMG_9853

Ce n’est pas une robe qui tourne mais une robe qui glisseeeeeeeee

IMG_9857

Pli creux d’un peu plus près

Juliette adore sa robe, j’adore sa robe, nous adorons tous sa robe !

A refaire sans modération. jusqu’à ce que Juliette soit trop grande pour le modèle. Il va jusqu’au 122, j’ai quelques années devant moi !

Ces photos seront sûrement les dernières de Juliette sans lunettes.

Des lunettes dont la monture est en liberty ! La couture nous suit partout !!!

 

Ma super héroïne

Les jours se sont enchaînés, les projets couture aussi. Mais l’envie de bloguer, comme à chaque fin d’hiver, s’était enfuie loin loin loin…

Je reviens donc avec un sweat cousu pour Juliette. LE sweat. Celui qui lui correspond tellement.

IMG_9841

Modèle Totem Owl

Ottobre 01/2014

Taille 92cm

Broderie urban threads

molleton à sweat noir Coupons de Saint Pierre

Bord Côte noir Buttinette

IMG_9836

Ce modèle est un bonheur à réaliser. Très simple avec les manches raglan, qui permettent des coutures contrastées ou non. En ce moment je suis à fond couture contrastée. Il m’a fallu du temps pour m’y mettre, du coup j’en colle partout !

IMG_9684

Avec le bon stabilisateur, la broderie est impeccable.

IMG_9688

IMG_9689

Parce que le dos aussi c’est important !

Un deuxième sweat sur le même modèle a déjà vu le jour. Je l’adore je te dis !

Dans les nouveautés à venir, il y aura le sweat « mouais bof » de Valentine, le sac de lycéenne de Ninon, la robe fruits de Juliette et je dois en oublier.

Et quelques lectures aussi. J’ai abandonné l’intégrale 2 du Trône de Fer. A pourtant plus de 500 pages, rien à faire, je n’accroche pas. Je me sens idiote à la lecture, et à 3 pages par soir, comment te dire…dans 10 ans j’y étais encore.

On s’en reparlera bientôt !

Ma p’tite robe noire

Cet article n’aurait jamais dû être écrit aujourd’hui. Parce que je devrais normalement être en train de charger la voiture de valises, d’enfants et de cadeau d’anniversaire.

Valentine aura 10 ans dimanche et nous devions  fêter son anniversaire en Normandie.

Mais des invités de derniers minutes se sont incrustés : les microbes !!!

Juliette est toute fiévreuse, malade, pas bien.

Bref, on reste.

Valentine est évidemment très très très déçue et a donc eu des compensations rapport au préjudice subi : la poupée ever after high de ses rêves en bonus, un vacherin maison en gâteau d’anniversaire (pas possible en normandie) et une fête d’anniversaire avec ses copines prochainement ( et tu connais ma passion pour les fêtes d’anniversaire…).

Oui elle est douée en négociation !

Du coup, j’en profite pour te présenter ma dernière couture, une Arum Deer and Doe

Arum noire 1

Arum Deer and Doe

Taille 46

Maille Milano noire Les Coupons de Saint Pierre

Arum est une robe extrêmement simple à faire, destinée aux débutantes peut être mais tellement agréable à faire et porter que ce serait dommage de ne pas se pencher sur son cas.

J’ai dans ma penderie une robe très similaire à Arum, achetée il y a plusieurs années chez Jacqueline Riu et que j’aime d’amour. Mais qui finira bien par me quitter un jour à force d’être portée. Quand le patron Arum est sorti j’ai tout de suite imaginé pouvoir copier Ma Petite Robe Noire. Et c’est exactement le cas !

Ma robe d’amour déclinable à l’infini ! Dans toutes les couleurs si besoin. Et en plus en quelques heures. Le montage, que j’ai entièrement fait à la surjeteuse m’a pris 3h en gros.

Seuls les ourlets sont fait à la machine à coudre, avec une aiguille double (4mm d’espacement).

IMG_9700

Envers dos de la robe

Pour des finitions hyper propres on a jamais rien de mieux que la surjeteuse

IMG_9696

Encolure avec parementure

Ce tissu est vraiment très difficile à photographier

 

IMG_9692

Ourlet à l’aiguille double

En haut endroit de la robe

En bas envers de la robe

Mes ourlets ne sont pas académiques mais la robe aurait été trop courte pour mes cuisses bien (trop) charnues avec un double rentré. Du coup j’ai fait simple.

Arum noire 2

En photo, je préfère sans ceinture mais dans la vraie vie avec !

Voilà comment je la porte Mon Arum.

J’ai un autre coupon qui attend son tour pour finir en Arum, mais il devra attendre un long long moment. Valentine m’a demandé 2 sweats, Ninon une blouse, un short et un sac. Je dois encore faire un sweat, une blouse et une robe à Juliette. Et tout ça est classé « prioritaire ».

Pardon d’avance si tu ne viens pas ici pour la couture, j’essaierai d’agrémenter d’autre chose dès que possible !

 

le sac chat

Je te présente toutes mes excuses, aujourd’hui sera encore un article couture.

Je vis sur mes acquis et rien produit de la semaine.

 

Pendant les vacances, Valentine est monté me voir dans l’atelier et m’a demandé de lui faire un sac. Mais pas n’importe quel sac, un sac chat.

J’ai donc fait une recherche sur Pinterest, comme toujours, et trouvé plusieurs modèles possibles. Valentine a choisit celui là:

prj062

Sac chat, patron+tutoriel gratuit très bien expliqué et imagé mais attention en anglais

Mes 2 seules modifications sont une bandoulière en une seule partie (pas trouvé de boucle dans mon magasin local et le sac était plutôt pour hier que  le mois prochain) et pas de fermeture pressionnée (totalement zappée à l’achat du matériel)

IMG_9668

Ma version en velours ras bien épais (Cap tissus Châteauroux) pour le corps et la bandoulière

chute de cuir blanc pour les moustaches

IMG_9667

De dos

IMG_9660

Doublure en coton, nombreuses pochettes intérieures et une poche zippée

J’aime beaucoup le « retour » des oreilles, cela donne un résultat plus propre et tellement mieux fini.

IMG_9659

Valentine a déjà investi son sac !

Profond mais pas trop

Il est triplé avec une sorte de Jeffytex (molleton rigide) acheté en grande largeur dans mon magasin de tissu local et finalement très compétitif sur les prix.

Du coup le sac se  tient bien même (quasi) vide et parait plus solide. Plus pro aussi, j’ai envie de dire !

Moi qui n’aime pas plus que ça coudre des accessoires, j’ai bien apprécié les détails et le montage de ce sac. Les explications sont claires, le patron comprend les marges de couture, et les indique sur les pièces. L’impression et le raccord du patron s’est fait sans aucun problème. Bref que des bons points.

Dans la foulée Ninon m’a elle aussi demandé un sac, mais pour sa rentrée au lycée, il sera donc plus sobre et sans oreilles !

Mais je n’arrive pas à mettre la main sur le système de fermeture demandé par le modèle…Il me reste 6 mois devant moi, ça devrait le faire.

A mardi !