De la couleur au noir et blanc

Il y a tout juste un mois, je te disais à la toute fin d’un article que j’étais une femme de conviction et que j’arrêtais les couleurs !

Et tu sais quoi, 2 mois après ma dernière coloration, les cheveux blancs sont bien présents. Ce n’est pas une découverte non plus. Je ne me les colorais pas toutes les 3 semaines parce que j’avais du temps à perdre.

Mais depuis un an j’en ai marre des couleurs, de ces heures perdues, des racines apparentes au bout de 2 semaines, de l’obligation de m’y recoller pour recouvrir le tout. Des cheveux de plus en plus secs, du châtain qui vire au roux…

Quand j’en ai marre, je suis radicale, j’arrête puis c’est tout !

Et arrêter les couleurs ce n’est pas non plus bien difficile. Même pas douloureux !

IMG_7453

IMG_7455

Mais non je ne fais pas la gueule !

C’est pas le genre de la maison de pleurer !

IMG_7462

« Mais t’as pas peur que ça te vieillisse ? »

Bah non. Je vais juste avoir les cheveux blancs. Evidemment que c’est rarement un signe de grande jeunesse, mais ça ne me fera pas sauter dans la case 3e âge en même temps qu’ils pousseront. Je ne prendrais pas une année par cm de blanc supplémentaire.

On ne me donnera pas mon âge mais sûrement plus voire bien plus.

Et alors ?

Non mais vraiment !

Et alors ?

Même si on me file 10 ans de plus, ça va me changer quoi ?

Ce n’est pas le regard des autres qui importe.

« Mais t’as pas peur d’avoir l’air négligé ? Comment tu vas pouvoir sortir comme ça ? »

Je refais le couplet regard des autres ?

Je jure que je vais continuer à me laver tous les jours, m’habiller proprement, me maquiller. Je ne vais juste plus colorer mes cheveux.

Pour le reste, j’ai 34 ans et des cheveux plus blancs que noir. C’est ma couleur de cheveux. Juste une couleur de cheveux. Qu’on m’explique en quoi je devrais avoir honte de ma couleur de cheveux ? La nature, la génétique, le hasard a fait que j’ai les cheveux blancs. J’ai les yeux bleus aussi, mais apparemment ça c’est pas grave ! Et des tâches de rousseur, et des petites oreilles ! Si je commence à avoir honte de ma couleur de cheveux, je n’ai pas fini de trouver tous les prétextes possibles pour ne pas sortir de chez moi.

« Mais tu vas les couper quand même ? »

Aucune idée ! J’aime avoir les cheveux longs. Bon là, ils sont trop longs, je dois en recouper 15 bons centimètres mais est ce qu’un jour j’en aurais ras le bol de la bicolorité et passerai par la case coupe courte ? C’est tout à fait possible ! Mais vu qu’aller chez le coiffeur pour moi représente la même trouille que d’aller chez le dentiste pour d’autres, ce n’est pas certain.

Il n’y a que l’avenir qui nous le dira.

Ce ne sont que des cheveux après tout, ça repousse !

D’autres questions ?

En vérité, le plus difficile ce n’est pas d’avoir des cheveux blancs, mais ne plus avoir les cheveux foncés. Attends, je t’explique.

Je suis habituée à mon image avec les cheveux foncés, ils étaient même noir corbeau quand j’étais enfant, je ne me connais pas autrement que comme ça. Passer à la couleur la plus claire qui soit c’est étrange. Je pense qu’il va me falloir ces mois de transition où le blanc va prendre doucement le pas sur le reste pour m’habituer. C’est aussi pour ça que je ne vais certainement pas les couper court tout de suite. Parce que le changement serait trop brutal et qu’à mon avis je finirais par refaire une couleur derrière.

En me maudissant de l’avoir faite !

La patience, comme très souvent, sera ma meilleure amie.

Je ferai peut être ce qu’on nomme sur les blogs spécialisés « un journal de coupe » qui suit la progression de ce blanc justement. Pas pour te gonfler mais parce qu’il y en a d’autres qui moi qui se posent la grande question de « j’arrête ou pas ? » et qui ont besoin de voir ce que ça donne en vrai de vrai.

Il existe d’ailleurs un bon blog français ici qui ne parle que de ça.

Et sinon sur Pinterest en tapant « Going grey » il y a pas mal d’exemples.

J’aime les américains qui ont toujours une expression pour chaque événement d’une vie !

Mardi, y a de fortes chances qu’on parle Cameo.

Bon week end !

12 réponses sur “De la couleur au noir et blanc”

  1. J ai tenté aussi mais c est une petite phrase de mon petit (pas si petit) dernier qui m’en a dissuadé.
    « J aime pas quand tu as des cheveux blancs maman » alors on a beau se moquer de ce que disent les autres, là ça fait mouche quand même …

    1. Alors là je suis d’accord avec toi. Les « autres » c’est une chose mais la famille ce n’est pas pareil.
      Mes grandes ne voient pas d’objection à ce que je garde mes cheveux blancs, mais je n’ai pas le droit de les couper !
      Ninon, très fan de mangas, où les personnages ont les cheveux de toutes les couleurs, ne comprend pas pourquoi je ne vais pas simplement les faire décolorer et teinter en gris chez le coiffeur ! Ce serait plus simple non ?!

  2. Moi aussi j’ai arrêté les couleurs il y a quelques temps parce que j’en avais marre de passer un temps fou chez le coiffeur, de passer au tiroir caisse et de mettre des produits chimiques sur ma tête. Mais, j’avais déjà les cheveux bien courts donc je n’ai pas eu de période de transition trop longue. Aujourd’hui, je me pose la question de les laisser repousser, mais au bout de quelques semaines, j’en ai marre des cheveux qui rebiquent. Et puis 30 minutes chez le coiffeur toutes les 6 semaines ce n’est pas si long et souvent ça me fait du bien au moral !

    1. Laisser repousser des cheveux courts c’est un jeu de patience aussi. Il faut passer certains caps bien pénibles où les cheveux ne font que ce qu’ils veulent. C’est aussi pour ça que je n’ai pas plus envie que ça de les couper. Entre la transition cheveux blancs/cheveux colorés et cheveux qui repoussent n’importe quoi, finalement j’ai choisi la transition moche. Moche pour moche hein !!!
      La coupe de cheveux qui fait du bien au moral je ne connais pas. Je dois raccourcir les miens depuis un mois, juste raccourcir et je repousse repousse repousse. J’ai peurrrrrrrrrrrr ! Gourdasse que je suis !

      1. bonjour ,Dame 13;
        je lis ton blog avec grand intérêt , car moi aussi j ai depuis le mois de janvier dernier,j ai arrêté toutes les colorations ,oui! !un déjà! ! se fut très long la transition ,j’ en ai eu des doutes et remis en question , »toujours d ailleurs!! »
        je te raconte..
        une longue tignasse noir des cheveux sec de par nature ,qui ressemblé plus a de la paille qu ‘ autre chose vu les colorations mensuel 🙁
        j en ai couper des centimètres ,et j en ai pleuré a chaque fois,je suis passer par plusieurs étapes ,…du coup je lis avidement tout les blogs qui parle cheveux gris ,
        notamment 50 nuances de gris par citron jaune qui est devenu ma bible si je peut dire lol!,et voila comment j ai atterrie sur ton mur 🙂 également.
        tu sait le plus dur c est bien le regard des autres, de ton entourage ,ta famille tes amies qui te font discrètement des commentaires…
        anecdote on m a offert une teinture et du henné pour Noël(cadeau empoisonné)
        aujourd’hui,je peut dire que mon parcourt se termine ,mes cheveux sont en carré plutôt court ,le blanc a envallie l’espace, il me reste a peut près 5 cm de se roux dégelasse sur mes pointes , j attend encore un petit peu avant de couper!!! et j aurait enfin fini le parcours du combattant.mes cheveux sont bien plus beaux et soyeux malgré qu ils sont toujours encore un peu sec , mais ça c est dame nature qui a choisi.
        voila pour mon histoire, je continue a lire les blogs des qu un doute apparait ,j ai hâte de retrouvé ma longueur , car je pense que c est surtout ma coupe qui me stress plutôt que le blanc lol,
        bonne continuation ,et surtout continu ton parcourt , tu es belle ne change rien!
        je t embrasse et te souhaite de bonnes fêtes de fin d année

        1. Tout d’abord Kim, je te présente mes excuses de te répondre si tardivement. J’espère que tes doutes se sont envolés aujourd’hui et que tu as réussi à avaler la pilule du Henné en cadeaux. Tiens bon, tu as fais le plus dur en tenant une année.
          J’ai beaucoup parcouru le blog de Citron jaune, sans jamais y participer. Il a fini de me convaincre qu’il fallait que je coupe court pour me retrouver.
          J’ai eu un gros gros coup de coeur pour la jeune Hélène et sa coupe incroyable. Elle est magnifique.
          Je suis tout à fait d’accord avec toi, c’est plus la coupe que la couleur le problème. Abandonner ses cheveux longs, trouver la coupe idéale c’est le plus difficile dans l’affaire.
          Reviens ici quand tu veux et surtout si tu as besoin d’une remontée de moral capillaire. Gros gros gros bisous

          1. je te remercie de tout cœur pour ton gentil petit message,oui je tiens toujours bon!! même ci des matins de gros doutes m assailles encore , ou lorsque tu sais le coup ou une magnifique bombasse reluque ton époux ,et toi tu as juste envie de pouvoir rentré dans un petit trou de souri, 🙁 , la a ce moment précis un grand moment de solitude !!mais bon!!
            moi aussi je te fait de gros bisous ,et vi!! je viens toujours avec le même plaisir de pouvoir te lire .
            gros bisous et a bientôt.
            kim

          2. La bombassitude ne se joue pas dans la couleur de cheveux ! Il te faut être fière du chemin que tu parcoures en ce moment.
            Tu sais ce qui a fini de me décider l’année dernière ? Une dame rencontrée sur le téléthon d’une classe incroyable avec un carré plutôt long poivre et sel impeccable. Ses cheveux étaient à tomber, ça lui allait tellement bien. Elle aurait été blonde ou brune corbeau je ne pense pas que je lui aurais trouvé autant de prestance, mais là ce gris et son allure en général, on ne voyait qu’elle.
            Ne te dévalorise pas à cause d’une distribution génétique différente de la bombasse. Ta couleur de cheveux actuelle c’est le gris et bien soit ! C’est hyper tendance, tout le monde en met partout. Sois en fière et dis merde à la bombasse. Un regard qui dit « certes tu as une crinière de rêve, mais l’homme que tu reluques, c’est le mien ! Et toc ! »
            On se redresse, le dos droit, le buste en avant et on est fière.
            Et pour les jours de déprime, il suffit de se dire « en même temps hein, c’est juste des cheveux ! »
            Plein de bises à toi

  3. alors je te dis chapeau! j’ai la même tête que toi en décoloré (mais en même temps je suis quand même plus âgée!) mais je n’y arrive pas! j’ai l’impression que je prendrai la place de ma mère, peur que les autres me classent dans la case mamie, peur de ne plus lire dans le regard des autres une exclamation de beauté, (comme si cheveux blancs = moche et vieille) et peut-être que je ne me sens pas prête à ce que l’on me regarde avec des cheveux blancs! je suis tellement aussi habituée aux cheveux noirs! alors ça m’impressionne ton courage et surtout ne coupe pas! ma grand mère a tous ses cheveux gris blancs et longs et c’est joli!!!!
    mais déjà avoir autant de cheveux blancs à 34 ans, c’est pas commun! moi ça a commencé à vraiment tout recouvrir à 35 ans….
    j’ai l’impression que c’est aussi faire une sorte de deuil que d’abandonner la couleur….

  4. Tu savais que des chercheurs avaient découvert le moyen de ne plus avoir de cheveux blancs ? J’ai googlisé et vlà ce que j’ai retrouvé !
    http://www.medisite.fr/a-la-une-pc-kus-le-nouveau-traitement-miracle-contre-les-cheveux-blancs.350235.2035.html
    on pourra peut être en profiter un jour …???? ce serait chouette…. Tu t’imagines une fois habituée au blanc, voir tes cheveux reprendre leur teinte naturelle ??? Trop fort !!
    Bisouuuux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *