de l’art d’être constant

Ah non, j’admire, je t’admire toi qui vient chaque jour te casser le nez devant la zéro nouveauté de ce blog.

Devant rien !

Et tu viens quand même !!!

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!

Bah oui merci.

Parce que je pense que tu dois trouver quelque chose.

Bon quoi ? Ca je ne sais pas ! Mais on s’en fout hein !

Tu continueras de venir ???

 

J’avais pris une bonne résolution quand j’avais fais mon dernier article, celui de consacrer une petite demi heure chaque jour à cet espace d’expression virtuel qu’est ce machin que je sous alimente.

Sauf que j’y arrive pas. J’ai bien les idées, mais pas les deux mains disponibles assez longtemps.  Et si ça arrive, j’ai d’autres trucs plus urgents à gérer. J’ai bien un créneau de disponible entre 4h30 et 6h du matin mais c’est pareil, j’ai souvent les bras occupés à ce moment là. Néanmoins, je vais tenter d’occuper le créneau en laissant Juliette se rendormir dans son lit et en multipliant les aller retour dans sa chambre pour redonner la tétine, remettre la p’tite musique, etc etc.

Tu n’imagines pas à quel point je me félicite CHAQUE jour que sa chambre soit à côté de la nôtre et de mon bureau. Et à quel point le bib’expresso me sauve la vie TOUTES les nuits. Pas besoin de descendre les 2 étages jusqu’à la cuisine pour faire le bib’ de 4h30 et surtout remonter les 2 étages. Surtout les remonter oui.

Et le bib’ de 4h30 il revient toutes les nuits sans exception. Juliette a l’horloge intégrée. Elle se réveille très exactement entre 4h28 et 4h32. Moi aussi. Du coup. Et je me rendors à 6h15. Quand le réveil sonne à 7h…Et que le vendredi je fini par l’entendre à 7h45…Nan mais tout va bien. On gère. Aucun retard à signaler à l’école. Je sais pas comment on fait !!!

A côté de ça j’ai des milliers de choses en attente, une liste de trucs à coudre qui s’allonge dangereusement et j’ai pris des commandes des grandes pour Noël. Que c’est dans 1 mois pile poil il me semble et que jusque là j’ai même pas réussi à finir un sarouel commencé il y a 3 semaines.

Un sarouel, ça prend 1h30/2h à faire entre la découpe du tissu et l’essayage final.

3 semaines que je l’ai commencé.

Et je dois faire 3 robes de princesses pour dans un mois.

Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu !!!

Nan mais ça va le faire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *