Déco de table à la cameo

Quand j’ai acheté la cameo c’était au point de départ pour personnaliser mes coutures et me remettre au scrap.

Je n’ai quasi rien scrappé depuis des années bien que je possède une certaine quantité de matériel et que le sujet m’intéresse toujours autant. Mais je sais que pour arriver au niveau désiré il va falloir que je me plante beaucoup avant. Et la perspective de faire du moche me bloque immédiatement.

Par contre faire des marques place, des pochons à dragées, des invitations, de la déco de table, ça, ça me parle !

Pour les 15 ans de Ninon je me suis éclatée à faire des fleurs. J’ai une passion pour les fleurs, en tissus, en papier, en cadre, en broderie, en vrai, bref j’aime ! D’ailleurs ma copine Grain de Cél  se moque gentiment de moi quand je lui dis que j’ai (encore) acheté du coton fleuri !

Papier Mahé Cultura

Fichiers fleurs silhouette studio :

Coreopsis

Gardenia

Rose Quenn Anne

Rose

Mes fleurs sont bien moins en volume que ce qui est présenté sur le store silhouette mais c’est volontaire.

Et une fois la fête passée j’ai pu les recycler !

Rien ne se perd, tout se transforme !

J’ai aussi été chargée de mission cet été pour une déco de table où nous étions invités. De nouveau des fleurs, mais aussi des marque place.

La très mignonne boite n’est pas de moi !

Pot+fleurs  coupés à la Cameo,  papier mahé

Marque place: papier mahé, arbre vectorisé par mes soins et dessiné par la Cameo au stylo bic noir comme le contour

Police Mademoiselle Camille L pour le prénom, dessiné par la Cameo, crayon rose silhouette

Coeur empreinte , mon index et de l’encre rose !

J’ai passé du temps sur ce projet mais qu’est ce que je suis contente du résultat ! Le plus difficile a été l’assemblage et le collage pendant la grosse vague de chaleur du mois d’août. J’ai dû migrer tout mon matériel dans la salle à manger, impossible de travailler dans mon atelier au grenier.

Et les machines n’aiment pas la chaleur non plus. La tenue prévue pour Juliette était tout à fait incompatible avec la météo prévue, j’ai cousu une petite robe en urgence (celle sur  l’article des 5 ans). Le modèle le plus simple du monde qui m’a demandé 3 fois plus de temps que prévu. La surjeteuse ne voulait rien savoir, mon cerveau bouillait littéralement. Et il est clair que ce n’est pas ma plus grande réussite…Mais va trouver une robe d’été portable mi aout toi ! C’est comme chercher un pull en février tiens…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *