Des pommes, des prunes, des murs et de la peinture…

Avant, dans ma cuisine, il y avait un papier peint avec des pommes.

C’est moi qui l’avait posé il y a 4 ans parce qu’il m’avait beaucoup amusé dans le magasin..

Dans la réalité, quand je l’ai posé il ne m’a plus amuser du tout.

Il fallait aligner TOUTES les pommes, soit travailler au niveau à bulle pour tout. Pour que les lès soient droits et les pommes alignées. Un bonheur.

Tout ça pour un papier qui s’est abimé très vite, plus ou moins lavable malgré la couche de vinyle…

La vraie erreur déco.

Depuis la semaine dernière je me motive comme je peux pour retirer couche après couche ce fichu papier.

Le papier peint vinyle c’est le diable réincarné en papier peint. Rien de moins.

Résistant à (presque) tout arrachage. Accroché à son support comme une moule à son rocher.

Il faut d’abord peler la première couche ( pour un papier à pommes, ça tombe bien) et après seulement dégainer la décolleuse pour enlever les 2 autres couches.

Et peler des murs, c’est très étrangement absolument pas mon activité favorite. Non.

C’est long, ça fait mal au mains, aux  bras et aux épaules. Il faut en gros compter 1h par lès de papier peint.

Chouette chouette chouette.

Mais aujourd’hui j’en vois enfin le bout et demain je vais pouvoir passer à la peinture des murs.

Le grand sujet peinture pour la cuisine.

Quelle couleur pour aller avec le gris des meubles ???

L’homme voulait rouge, j’ai dis non. Rouge on a déjà. Dans le séjour ( je te montrerais des photos bientôt. Et puis mes lunettes, la robe…)

Pour un peu, on allait remplacer le prune par le rouge.

Alors on se promenant à Leroy Merlin, on a d’abord opté pour un « Brun Taupe » vraiment très joli, qui devait se marier parfaitement avec le gris. J’ai sorti mes pinceaux et rouleaux et zou un peu de brun taupe à côté de la fenêtre.

Et làààààààààààààà, c’est le drame !

Pourquoi le BRUN TAUPE est il violet ????

C’est juste immonde et très très sombre.

Deuxième virée Leroy Merlin, nous optons pour un gris tendance, très très clair. Qui se mariera parfaitement avec le gris des meubles. C’est évident, ils sont fait pour être ensemble.

Je sors mes pinceaux et rouleaux et j’applique une première couche à côté de la fenêtre, sur le brun taupe.

Tiens c’est étrange, même sur le blanc c’est mauve … Lavande. Violet quoi !

What the fuck ????

Pourquoi c’est violet ????

Deuxième couche, mais c’est toujours violet putain ! C’est lavande layette ce gris tendance !

Pour un peu je serai agacée, voire très énervée. Voire plus que ça parce que franchement on la paye la peau du cul la peinture. Et qu’on prend toujours soin d’acheter une bonne marque.

La Dulux Valentine, pour ne pas la citer.

Je veux dire, on en a tellement posé de la peinture depuis 12 ans dans nos différents logements que je pense que numéro 3 ne s’appelle pas Valentine par hasard tu vois. Inconscient quand tu nous tiens.

Alors à la 3e virée Leroy Merlin, j’ai cédé. Un rouge rouge (donc pas violet) et un blanc blanc ( pas violet) !

Ma cuisine est donc rouge et blanche. Parce que vu la taille de la pièce, uniquement du rouge mènerait droit au suicide.

Bah au moins, je peux dire que j’ai une cuisine assortie à mes lunettes…Et mon ordinateur !

Oui parce que quand je l’ai acheté, mon ordi, et que le vendeur m’a dit « ah par contre, je ne l’ai qu’en rouge hein » et que j’ai répondu « oui bah c’est bien pour ça que je l’ai choisi, il sera assorti au papier peint » je pense qu’il ne l’avait jamais entendu celle là !

Ça s’appelle le soucis du détail.

 

Bientôt des photos.

4 réponses sur “Des pommes, des prunes, des murs et de la peinture…”

    1. Euh, c’est plutôt le blanc qui va être le nouveau gris, parce que c’est à peine si on voit le rouge…Ce qui est énervant vu le boulot à passer à ce qu’on ne voit aucune marques de rouleaux…Ah ça, on ne voit aucune marque ! On ne voit pas la peinture !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *