Devenir grise et le rester

Il y a un an je prenais la décision de ne plus me colorer les cheveux.

Par ras le bol essentiellement. Ras le bol de la pose et du rinçage qui salit tout, ras le bol des racines apparentes après 10 jours, de voir mes cheveux devenir de la paille coloration après coloration, d’avoir le cuir chevelu à vif, et j’en oublie.

A 34 ans je décidais que mes cheveux blancs n’étaient pas un défaut à cacher.

J’ai laissé pousser pendant des mois, supporter la bicolorité et même plus la tricolorité et au delà. Oui ce n’était pas très joli, pas bien harmonieux mais finalement on s’en fout.

IMG_8500

Allez toi aussi comptes les couleurs de mes cheveux !

Et encore là j’avais coupé les pointes qui était d’un roux queue de vache de toute beauté.

C’est une des dernières photos avec mes cheveux longs.

Et puis un jour de novembre j’ai décidé qu’il fallait tailler dans le vif. Enlever les cheveux colorés, repartir à zéro.

Je suis allée chez le coiffeur le 13 novembre. Ninon était furieuse que je coupe, elle ne m’a pas parlé de la journée. Jusqu’au soir… où nous avons suivi les attentats et où elle a parfaitement réalisé que des cheveux coupés en s’en fout. Mais vraiment.

Quand j’ai pris rdv, la coiffeuse m’a demandé ce qu’on ferait ( coupe ? Couleur peut être ???), j’ai répondu que je voulais dégager toute la couleur. Elle m’a regardé avec des yeux ronds.

Le lendemain, elle m’a demandé plusieurs fois si j’étais sûre. Oui j’étais sûre !

Enfin pas vraiment, mais j’étais arrivé jusque là, ce n’était pas pour reculer. J’avais envie de garder de la longueur, autant que possible.

On s’est mise d’accord pour une coupe un peu asymétrique, je me suis retrouvée 20 minutes après avec la même tête que Laurence Boccolini, le choc ! Ce n’est pas que je n’aime pas  Laurence Boccolini mais je voulais quand même quelque chose d’un peu plus fun, moins dadame.

La coiffeuse a recoupé ! Un peu ici, beaucoup là, encore là sur le côté et la nuque et dieu merci j’avais enfin quelque chose qui me correspondait plus.

20151113_111925

C’est court, c’est gris, ça change !

Bon pour le côté fun, ce n’est pas encore ça. Comme me dit ma coiffeuse  » je ne vous connais pas encore suffisamment pour savoir jusqu’où on peut aller »

Plus loin, on ira un peu plus loin, j’ai envie de plus de structure, moins le côté brushing.

Chiante ? Moi ? Jamaisssssssss !

Et le gris alors ? Je le vis comment ?

Très bien, comme tu peux le constater je me préoccupe bien plus de la coupe que de la couleur. Je voudrais une coupe qui mette la couleur en valeur, qui accentue les mèches les plus blanches. Ca viendra, ça viendra. Encore un peu de patience.

Le plus dur est passé, j’ai maintenant la couleur que je voulais au point de départ, un gris argenté et pour la première fois de ma vie, des cheveux brillants !

20151222_170530

2e coupe, plus court mais pas encore ça.

Pour ce qui est de l’accueil de cette nouvelle tête, je peux dire que j’ai fait l’unanimité. A la sortie de l’école, ça a été un torrent de compliments. Que j’avais eu raison, que ça m’allait très bien, que c’était beau.

Et aussi que beaucoup aimeraient faire pareil mais la transition fait peur et les cheveux blancs mal répartis etc…C’est un cap à passer. Je ne me sens pas plus vieille ni plus moche qu’avec mes cheveux colorés. Je me sens plus « moi » par contre. Et je n’ai plus la tête en sang, ce qui est un réel bénéfice.

Je ne sais pas si je garderai toujours mes cheveux courts. Ils ont déjà été plus courts, évidemment ils ont déjà été bien plus longs. Je fonctionne par cycle, quand je sature du court et que j’ai envie de retrouver mes boucles je laisse repousser, quand j’ai envie de structure et de nuque dégagée je coupe. C’est l’avantage des cheveux, on peut toujours changer. Il suffit d’un peu de patience !

Voilà l’article qui clos la partie « Going grey » du blog. Je ne peux qu’encourager qui a envie de passer le cap, et de dire que ce n’est qu’une question de patience et de regard sur soi.

8 réponses sur “Devenir grise et le rester”

  1. Trop belle. Le gris te va bien ainsi que les cheveux courts mais c est surtout ton visage rayonnant et ton sourire qui te rendent splendide !
    Bravo à toi.
    Bisette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *