Le manteau de Juliette

Oui, je sais, Juliette par ci, Juliette par là, et les autres alors ???

 

Et bah les autres, tu verras bientôt. Y a un manteau en cours pour Valentine. Maïa remet celui de l’année dernière qui lui va très bien et Ninon devra attendre encore un peu, j’ai bien plus de mal à me coller à de la couture de « grande » que de petite. Et crois moi, avec son 1,63m et sa taille 36/38, on ne peut plus parler pour elle de couture de petite. Finito, terminé, rideaux. 

 

Juliette avait grandement besoin d’un manteau. Parce qu’il fait froid. Parce qu’elle grandit à son rythme mais grandit quand même et parce que j’avais envie de lui en coudre un.

Un Sydney de c’est Dimanche, pour  bébé.

Qui n’existe pas !

Mais la très talentueuse Lou&Jo est passée au dessus de ça et du manteau des intemporels pour bébé de citronille elle a fait un très bon tuto pour le transformer en Sydney.

http://louandjo.canalblog.com/archives/tuto/index.html

Une merveille !

Le seul soucis c’est qu’en partant de citronille on ne sait pas quelle taille choisir pour obtenir celle désirée.

Pour faire un 9/12 mois pour Juliette, j’ai opté pour le patron en 6 mois de citronille. Et c’est nickel. Un peu court peut être en longueur, mais j’aime l’esprit caban que ça donne.

 

Et voilà ce qu’on obtient :

IMG_1915.JPG

Une Juju iphone addict !

IMG_1925.JPG

Manteau intemporel pour bébé transformé selon tuto Lou&Jo, Taille 6 mois

Velours crème et doublure polaire blanche

Passepoil fushia.

Pression Kam

 

Niveau fiche technique, je ne peux pas raconter grand chose, le velours a été acheté il y a 2 ans dans mon magasin de tissus local, la polaire blanche doit être à peu près aussi récente et commandée chez Buttinette, et le tissu fushia qui a servi à faire le passepoil et le noeud à presque 10ans d’âge. Coton au poids de chez toto tissus Rouen.

C’est vraiment le manteau qui coûte pas un rond. La fringue parfaite pour vider un peu le stock. 

Et parce que j’avais fait beaucoup mais beaucoup trop de passepoil, j’en ai profité pour passepoiler le col au passage. J’aime bien. 

Pour une fois je suis contente de mes choix de coloris, ce côté un peu fluo donne du pep’s à ce manteau somme toute assez classique. Et le noeud dans le dos c’est pour mon plaisir. J’ai rien inventé, mais j’adore le noeud dans le dos.

Et je me suis largement facilité la vie en posant juste des pressions. C’est 10 fois plus rapide et 10 fois plus pratique. Vite mis, vite enlevé.

 

La semaine prochaine, tu verras le grand frère de ce manteau. Il est facile à coudre et j’aime le rendu. Il faut juste que j’aille me fournir en polaire et doublure et passepoil ! 3 fois rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *