« On apprend de ses erreurs »

Je crois que le titre de cet article est le credo de ma journée ! Je l’ai sûrement sortie à tout le monde. Il y a des phrases comme ça !

Pendant la confection du sweat de Maïa je me suis pourtant répétée :

« N’essaye pas, fais-le ou ne le fais pas ! »

Maître Yoda

J’ai lutté pour ce sweat, trouvé un point fantastique sur ma machine, qui imite le point de recouvrement. Le résultat est top mais alors quelle galère pour qu’elle prenne l’épaisseur et démarre la couture. Une fois que c’était lancé c’était bon mais pfiouuuuuuu j’ai passé quelques heures avec le découd-vite.

A force de persévérance, j’en ai vu le bout.

Le sweat en lui-même est plutôt pas mal, bien monté, pas de défaut majeur. Ce qui gâche c’est la broderie. Mauvais stabilisateur, mauvais emplacement.

Ca c’est fait !

On apprend donc de ses erreurs.

La prochaine fois je prendrais un stabilisateur à découper et non pas à déchirer et surtout je placerai le motif plus haut.

Malgré tout cela Maïa porte quand même son sweat loup à moitié loupé. Et ça ce n’est quand même pas rien. Elle a refusé de porter les 3/4 des trucs que je lui avais cousu jusque là.

Suffit que je continue de lui coudre du noir et de lui broder des loups et ça devrait aller !

IMG_9537

Modèle 24 version A Ottobre 6/2014

T.134 en largeur

T.146 en longueur

Broderie Urban Threads

IMG_9541

On voit bien que la broderie tiraille de partout et qu’elle est au moins 10cm trop basse.

Molleton léger Les Coupons de Saint Pierre

Bord Côte Buttinette

IMG_9543

Certes le loup tiraille mais il a de la gueule quand même

Et surtout regarde moi ce bord côte !

Et le faux point de recouvrement qui m’a tant fait suer mais dont j’adore le résultat.

J’ai utilisé le même point pour l’encolure et la finition du bas. Tout au bord côte.

Le prochain sera plus réussi ! C’est en cousant qu’on devient couturière, enfin plutôt cousetterière en ce qui me concerne. La promotion au titre de couturière, même en amateur, n’est pas encore pour tout de suite.

Ca va viendre ( hommage à la nouvelle réforme inside )

10 réponses sur “« On apprend de ses erreurs »”

  1. salut damedu13! beau travail! j’avoue que le loup est tellement réussi que j’ai même pas fait attention à ton minutieux travail de couturière des bords de manche!!!! mea culpa, je re-regarde : oui, du beau boulot, finalement c’est comme l’accouchement, on oublie vite et on repart de plus belle 🙂

    1. Rhoooooo ma Josie, ça faisait longtemps ! Tu as tout à fait raison, c’est comme l’accouchement et j’ai recommencé bien vite. Les sweats et le jersey hein, parce que les enfants c’est fini pour moi. Plein plein plein de bisous à toi !

  2. J’en ai fait des broderies, un tas ! et çà tiraille toujours un peu. 1 : je dois tourjours trop tendre mon tissu, trop trouillarde qu’il fasse des plis 2 : j’utilise toujours un stabilisateur à déchirer, mon coté feignasse. Tu penses que çà changerais vraiamnt quelque chose un stabilisateur a decouper ?

    Nan mais sinon, ce sweet, il est parfait ! le point fantaisie, je dois dire que oui, c’est franchement réussi ! çà valait le coup d’en bavait !

    Quand au loup, il est magnifique ! Il est bas ? oui. et alors ? c’est un style différent, et moi je l’aime bien ce style !

    Qui sait Maïa va peut être lancer une mode !

    Bravo la dame du 13, moi je trouve que la marche de coussetteriere a couturiere a été franchie !

    bisous ma copine

    1. J’ai racheté un nouveau stabilisateur à découper mais pas encore pu le tester, à voir si ça change quelque chose ou pas.
      Sinon j’ai vu une video sur youtube où le monsieur expliqué qu’il fallait utiliser 2 morceaux d’intissé et en poser un dans la longueur, l’autre dans la largeur et ne pas mettre le tissu dans le cadre mais le fixer sur l’intissé à la colle temporaire.
      A tester aussi !

  3. Moi je le trouve très joli ce sweat … et quand j’en serai là, peut être que mes garçons voudront bien que je leur fasse des cousettes ! Au fait, j’ai cru voir qu’on avait la même machine, alors une petite question : tu as pris quel point pour faire le recouvrement ? Merci d’avance pour ta réponse et continue à nous régaler avec tes publis

    1. Merci madame Ponpon ! J’ai une Brother innov’is 30 et j’ai utilisé le point 24 pour faire le faux point de recouvrement. Je crois que le 34 donne quelque chose d’un peu comparable (mais pas encore essayé). Si ta machine est autre, le pictogramme du point ressemble à des triangles entre deux lignes parallèles. J’en reparle vendredi sur le blog. Bises et bonne couture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *