Quelques coutures pour Juliette

2 octobre et je suis déjà de retour ? Durera ? Durera pas ? On verra demain !

Alors aujourd’hui ce sera couture ! Wouhouhhhhhhhhh ! De sacs !

Oui encore des accessoires alors que vraiment c’est pas plus que ça le truc qui me branche en couture. Mais le sac d’artiste c’est assez sympa à réaliser et surtout parfaitement expliqué par madame Sweet anything. J’en avais déjà fait un l’année dernière pour une petite Fanconi en greffe, j’ai réitéré pour Juliette.

Juliette adore dessiner, surtout sur les murs. Si. Elle a ruiné le papier peint de l’entrée au stylo bille. Le stylo bille c’est le diable. Le stylo bille devrait être banni. Le stylo bille ne devrait jamais rentrer dans une maison où il y a de jeunes enfants. Juliette armée d’un stylo bille peut ruiner une déco, un canapé, un fringue en un temps record. Le stylo est une arme de destruction massive. Ni plus ni moins.

Du coup, pour l’inciter à aller plutôt dessiner sur des feuilles et pouvoir emmener son loisirs préféré partout, en plus des autocollants qu’elle vénère, j’ai refait un sac d’artiste.

Et tester au passage le point appliqué de ma machine à coudre. Il n’est jamais trop tard ! Et j’aime beaucoup le résultat. A réitérer. Sur une couverture en patchwork que je voudrais faire à chacune des filles. J’ai de l’ambition, ça fait que 6 mois que je cherche les tissus pour la chambre de Juliette. Vu que son lit est plus court que les autres, c’était une bonne idée de commencer par un plaid. Sauf que d’ici que ce soit fait, le lit sera en version 190. Je suis la tortue de la couture. Et du genre vieille centenaire la tortue.

Allez trêve de blabla, photos :

Lot de tissus patchwork de chez Buttinette. Mais ça date, et j’ai la flemme de regarder sur le site si le lot existe encore.

Avec ça, elle peut dessiner partout, tout le temps.

A l’école maternelle cette année, les enfants ont des chaussons. Je te passe la polémique engendrée par les chaussons. Que le couloir n’est pas assez large, que peut être on peut réquisitionner la garderie pour mettre les chaussons, et les chaussures après on les mets où ? Et il ne va pas se tromper avec celles du voisin ? Des questions cruciales et vitales !

En vrai, bah on se tasse un peu et tout les p’tits loups ont les chaussons aux pieds en rentrant dans la classe.

Par contre il fallait un sac pour ranger les dits chaussons, sac qui reste au porte manteau de l’école et qui devait être bien identifié au nom de l’enfant. J’ai opté pour la facilité : un sac pochon ! Et pour l’identification j’ai dégainé la cameo.

Ça m’amusait d’utiliser le tissu à converse pour y mettre des chaussons

Prénom fait à la Cameo, flex de chez Happyflex ( aucune idée de la référence couleur)

C’est simple, efficace et rapide !

Demain la journée est très chargée, je ne sais pas si j’aurais le temps de te faire un article digne de ce nom. Vivement samedi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *