Retour au scrap’

Cela fait très longtemps que je n’avais pas sorti mes feuilles, mes ciseaux, ma colle, mes encres, etc etc.

Tout ça parce que la dernière page de scrap’ que j’avais faite était absolument immonde. Sans équilibre, ni cohérence. Moche.

D’où blocage, parce que bon, je suis comme ça. Si je foire c’est que je suis nulle, donc que je le serais toujours, que de toutes façons ça a toujours été comme ça, je ne vois pas pourquoi je m’obstine à essayer de faire des choses qui ne ressembleront à rien. Que je ferais mieux de mettre tout ça en vente sur ebay et transformer mon atelier en dressing ou bibliothèque. Parce que ça, pendre des vêtements sur cintre, je sais faire et lire aussi, la prise de risque est moindre… Etc etc.

Non, je ne suis pas du tout, mais alors du tout excessive et mélodramatique. Pas du tout.

Et j’ai une confiance en moi exceptionnelle !

Bref, j’avais envie de faire un projet tranquillou qui ne demande pas 22h de travail. Juste quelque chose pour détendre les doigts et l’esprit. Et aussi parce que depuis des mois il manque une page de scrap’ sur Maïa. Ninon et Valentine sont affichées dans mon bureau, mais pas Maïa. C’est mal, tu en conviens.

J’ai essayé de rectifier le tir. D’abord imprimer une photo de Maïa. Pas difficile, cette petite a hérité de son père, elle est toujours bien en photo. Ninon a hérité de sa mère, pour sortir une photo correcte il faut environ 2h ou la photographier quand elle ne voit pas l’appareil, et comme elle a un radar à appareil photo, autant te dire que c’est un vrai challenge.

Une fois la photo choisie, trouver les papiers. J’avoue que je me suis simplifié la vie, j’ai opté pour une collection compléte de papiers de Cosmo Cricket. Y avait à peu près tout dedans, les papiers, les décos, les étiquettes… Tout de suite ça simplifie le travail, faut bien le dire.

Après, j’ai mon « style », j’aime que les choses soient assez nettes, sans trop de décorations, j’aime user les papiers, je n’aime pas les encrer, mais j’adore tamponner ! Et je ne fais pas de journaling ( texte qui accompagne la photo pour expliquer le pourquoi du comment), étonnant vu ce que j’aime écrire. Mais je n’aime pas ça. Donc généralement je note le lieu, la date et point barre.

Je sens que tu es hyper-passionné par mon processus de création …

Résultat ?! :

Photo 2807.jpg

Ca ne casse pas 3 pattes à un canard ? C’est simpliste et simplissime ? C’est tout à fait vrai. Exactement ça. Mais que veux-tu, pour se remettre le pied à l’étrier, parfois il faut savoir se contenter de peu !

La poupée de Valentine est en confection ! Il y a un début à tout !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *