2 ans

Le mois de septembre a été plus périlleux et difficile que prévu.

J’aime pas septembre !

Les nouvelles fenêtres sont en place, l’isolation du plafond de la véranda aussi. Mais ça a prit bien plus de temps que prévu ! Du coup pas eu le temps de faire la peinture du plafond encore, ni de poser le nouveau sol. Tout est acheté, on verra ce week end selon notre courage. Parce qu’on ne peut pas dire qu’on se soit tellement reposé ces derniers temps.

Dimanche dernier, donc pas hier, mais celui d’avant, nous sommes parti vers Paris pour l’hospitalisation annuelle de Juliette. Prise de sang, ponction de moelle osseuse à Robert Debré. Vraiment pas le meilleur moment de l’année. Même si les soignants sont tous attentionnés et tellement gentil. Ça n’empêche que lorsqu’on vous donne le signal du départ, personne ne traîne pour le plaisir !!!

Retour dans la foulée à Châteauroux avec une Juju dans les choux forcément.

Une semaine avec ma maman ici et un peu de shopping plaisir. Et vendredi de nouveau départ en Normandie, puis Paris samedi matin pour la réunion des familles Fanconi.

Beaucoup d’informations scientifiques sur la maladie, des réponses claires à certaines questions. Même si en gros, chaque cas est particulier et personne ne peut prédire ce qui arrivera.

Nous retenons dans le positif une chose : nous pouvons avoir un chat !!!

Et je peux vous dire qu’on a pas traîné. Revenu hier soir, fouinage sur Le Bon Coin et appel ce midi après craquage général !

Ce soir le 13 aura un chat ! Une petite Milka, « Royal Gouttière », race qui a toujours fait ses preuves. J’aurais adoré avoir un Sibérien blanc ou gris (recherche google image inside) mais euh, le prix de la bestiole a bloqué l’envie. Une autre fois peut être.

 

Et surtout hier Juliette a eu 2 ans.

Une fête bien méritée après une semaine éprouvante. Et pour elle un cadeau bonus : elle est malade !

Demain matin médecin…Ça faisait longtemps qu’on en avait pas vu un…Ah bah non, samedi dis donc !!!

Avalanche de photos de 2 ans histoire d’alimenter le retour.

Et tu auras des photos de Milka demain si elle ne fait pas sa timide, ce qui serait bien étonnant pour un chaton ! Sinon, tu attendras comme moi avec mon appareil qu’elle daigne sortir le bout de son nez de sous les meubles.

à gauche en bleu, Valentine puis Juliette, Maïa assisse à droite en rose et derrière sur le canapé Ninon

La soeurie au complet !

Sous protection rapprochée