Les miracles arrivent

Au moment où j’écris ces mots j’ai mon chat sous les yeux. Mon Georges, qui se toilette tranquillement les pattes dans la chaleur d’un rayon de soleil qui tombe sur la véranda.

Il est là et il va bien. Par on ne sait quel miracle combiné de la vie, des médicaments et peut être des ondes positives venues de partout ( sait on jamais ?!) Georges est sauvé !

Revenu de très très loin mais bien là.

Le poil miteux, amaigri mais là.

Fatigué, en convalescence, sous surveillance mais là.

Quand la clinique a appelé ce matin pour nous dire que les analyses étaient revenues parfaites, je n’en croyais pas mes oreilles. Et qu’il n’était plus sous perfusion et qu’il avait mangé et qu’on pouvait venir le rechercher dans l’après midi. On a sauté de joie tous les 6 ensemble.

« Georges est sauvé ! Georges est sauvé ! Georges est sauvé! »

Y en a même qui ont pleuré. Mais je tairais leur nom par solidarité familiale.

Nous allons le remplumer notre pépère et lui brosser le poil autant que possible pour lui redonner sa superbe et lui faire des tonnes de câlins et de caresses.

Milka n’a pas encore vu que son copain était rentré, elle est peut être encore en train de le chercher partout.

Nous allons pouvoir reprendre le cours de notre vie sereinement. Tous ensemble.

La tribu du 13 est au complet et je ne pouvais pas ne pas te le dire !!!

 

5 réponses sur “Les miracles arrivent”

  1. he he, les chats qui s’appellent Georges sont forcément des battants (oui, je sais je fais une fixette, mais j’adore ce prénom, j’aurais pu le donner à un fils imaginaire, si la princesse Machin ne m’avait pas déjà piqué l’idée 🙂 🙂

    Alors oui, réjouissez vous, les miracles existent, j’en suis persuadée !
    bisous à toute la famille du 13 !! 🙂

    1. Georges s’appelle Georges parce qu’on habite au numéro 13 d’une rue Georges quelque chose. On ne s’est pas trop cassé la tête, faut bien l’avouer mais je voulais un nom qui en impose. Et puis Georges quoi ! Georges !!!
      Si j’avais eu un fils, il se serait appelé Volodia ou Pierre-Louis ( Parce que Pilou en diminutif « rhoooooooo mon Pilouuuuuuuuuuuuuu ») C’est p’têt pas plus mal que je n’ai eu que des filles !

  2. Aaah !! J’en ai les larmes aux yeux tellement je suis contente qu’il soit rentré auprès de sa famille!! Avec autant d’amour, il ne pouvait que se battre!!! Bravo petit Georges !!! Les animaux sont capables de miracles quand ils se savent aimés!! Je suis tellement soulagée pour vous!! ♥
    Ca me rappelle la fois où j’ai failli perdre ma petite chienne… elle avait quelques mois et avait ouvert la porte de la chambre de ma mère pour lui voler sa plaquette de médocs… je suis rentrée de l’école, elle était dans un état horrible!! Résultat : week end chez le véto, elle a eu un lavage d’estomac, mais ce n’était pas suffisant donc ils ont dû lui nettoyer tout son sang… alors quand on a pu la ramener à la maison, ça a été merveilleux! Et maintenant, la cocotte a 15 ans!
    Plein de câlins à vous 8 =D gros gros bisous

  3. cOmme quoi Georges n’avait pas dit son dernier mot, Georges aime faire peur! Ouf, quel soulagement! Qui a dit que dieu n’existait pas? Le dieu des chats en tout cas. Bon, j espère que la famille du 13 a trinque au lait, va falloir le caliner le Georges! Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *